Articles on Afrique du Nord

Displaying 1 - 20 of 46 articles

Exemple de traces d'activité anthropique trouvées sur le site d'Ain Boucherit (Algérie) : un nucleus en pierre à partir duquel des éclats coupants ont été extraits. M. Sahnouni

Des traces de présence humaine de 2,4 millions d’années découvertes en Algérie

Des traces de présence humaine datées de 2,4 millions d’années ont été découvertes dans le nord de l’Algérie. Que révèlent-elles sur les hominidés ?
En août 2012, de graves inondations ont fait 60 morts au Niger. Tahirou Amadou/IRD

Au Sahel, pas de retour à la normale après la « grande sécheresse »

La région du Sahel a connu à la fin du siècle dernier une très forte sécheresse. Malgré un apparent « retour à la normale », la zone est exposée à des événements climatiques de plus en plus marqués.
2009. Installation, couscous, 20 moules, peinture acrylique noire, 15 x 400 x 400 cm. Collection Frac Centre-Val de Loire. © Adagp Paris, 2018. Photo © François Fernandez/CCC.

L’Algérie fantôme de Kader Attia

Le temps s’écoule à une vitesse différente selon la culture dans laquelle on vit ; il en va de même pour le corps dans son rapport à l’espace.
A partir de la IIIe République, le projet colonial est constitutif de la construction nationale. Flickr/Affiche de l'exposition coloniale de 1931

« Dans la classe de l’homme blanc – L’enseignement du fait colonial en France »

L’histoire coloniale a toujours figuré dans le récit scolaire. Mais son enseignement a évolué depuis les années 1980, soulevant des débats révélateurs des tensions entre école et société.
Manifestation en 2013, commémorant les événements de 2011 et le départ de la révolution ‘arabe’ à Tunis où les revendications féministes ont été particulièrement appuyées. Amine Ghrabi/Flick

L’héritage en Tunisie : vers l’égalité

L’horizon de la parité successorale répond à un enjeu économique, s’inscrit dans une mutation sociale et prolonge la sécularisation du système juridique tunisien.
Famille toubou, une communauté nomade du Sahel où le concept de honte sociale est très présent et respecté. East 2 Wast/Wikipedia

« La mort plutôt que la honte » : voyage émotionnel au Sahel

Parmi les peuples qui vivent au Sahel, ne pas respecter les codes et les comportements attendus conduit à l’opprobre général, voire au rejet catégorique qui n’aura d’issue que l’exil.
Dans le désert, Niger. Julien Brachet

Au Sahara, voyager devient un crime

Le Sahara, au mépris du droit international, est devenu sous l’égide de l’Europe une zone où les êtres humains peuvent partout et en permanence être contrôlés, catégorisés, triés et arrêtés.
Marocains et Marocaines marchent pour les droits de la femme, ici le 8 mars 2015 à Rabat. Fadel Senna/AFP

Les Marocaines bientôt égales devant l’héritage ?

Au Maroc, intellectuels et militants dénoncent un code de la famille toujours inégalitaire en matière d’héritage, un point de crispation au sein du royaume.
Un migrant nord-africain deviendra t-il un jour premier ministre d'un pays européen au XXIᵉ siècle? Au XIXᵉ un esclave grec accédait aux plus hautes fonctions à Tunis. Rencontre du bey de Tunis Muhammad Sādiq Bāšā-Bey, saluant Napoléon III à Alger, 20 septembre 1860. A. de Belle, musée de Ksar Saïd

Migrants : ces Européens qui se ruaient vers les côtes nord-africaines

Des témoignages d’esclaves du XIXᵉ révèlent comment, à l’inverse des circuits de migration actuelles, ce sont les contrées maghrébines qui attirent des individus principalement européens.
Les généraux français putschistes Edmond Jouhaud, Raoul Salan, et Maurice Challe (de G à D) quittent la délégation Générale, le 23 avril 1961 à Alger, après leur prise du pouvoir (avec le général Zeller) pour s'opposer à la politique algérienne du général De Gaulle. AFP

« Je vous ai compris ! » : le soixantième anniversaire de Mai 1958

Quand de Gaulle arrive le 4 juin 1958 à Alger. Il cherche à rassurer tout le monde – militaires, colons, colonisés – en prononçant son célèbre mais incompréhensible « Je vous ai compris ! ».
Photo prise le 15 mai 1958 des généraux Raoul Salan (C), Jacques Massu (D) et Edmond Jouhaud (G) au cours d'une réunion du comité de salut public au Palais du Gouvernement à Alger. Le comité de Salut Public destiné à préserver l'Algérie française s'était constitué 13 mai 1958 avec pour président le général Massu. AFP

Mai 1958 : une histoire encore inachevée

Les événements scientifiques se rapportant au soixantième anniversaire de Mai 1958 ne semblent pas se bousculer. Pour quelles raisons ?
Rassemblement populaire le 14 janvier 2018 à Tunis pour marquer le septième anniversaire de la chute de Ben Ali. Fethi Belaid/AFP

« L’autre visage » des révoltes en Tunisie : une société civile de plus en plus forte et affirmée

Les revendications marquent la capacité des citoyens tunisiens à prendre part à la vie politique, à manifester leur désaccord, à faire valoir leurs droits et à s’inscrire dans le changement.

Top contributors

More