Artikel-artikel mengenai Emmanuel Macron

Menampilkan 1 - 20 dari 267 artikel

Emmanuel Macron peut-il rebondir à la faveur du Grand débat national ? (ici à Bourgtheroulde, le 15 janvier 2019). Philippe Wojazer/AFP

Le grand débat national, et après ?

Du point de vue du gouvernement, le grand débat donne un état de l’opinion publique sur les réformes à venir et, surtout, il le dédouane en procès de verticalité et d’absence de concertation.
Devant le Parlement britannique, le 10 janvier 2019. Ben Stansall / AFP

Débat : Pour retrouver le goût de l’aventure européenne

La renaissance européenne ne sera possible qu’au prix d’une réflexion renouvelée sur la personne, la communauté et sur les figures contemporaines de la vertu, la frugalité, l’hospitalité, le courage en politique.
Le Président Macron et le chef d'état-major des armées, François Lecointre, le 14 juillet 2018, à Paris. Thibault Camus/ AFP

Défense : les journalistes écrivent, les généraux aussi

La parole militaire prend timidement une place plus grande dans l’espace public, reflétant le besoin de mieux expliquer le rôle joué par ceux qui mènent des guerres au nom de leurs concitoyens.
Emmanuel Macron participe à un débat avec des maires en Indre et Loire, Gargilesse-Dampierre, le 14 février 2019. Guillaume Souvant/AFP

Ras-le-bol général : et si l’on créait un devoir de participation ?

Face à l’épuisement de l’action politique, Emmanuel Macron lui-même proposait en 2011 d’avoir recours à l’animation permanente du débat et aux choix collectifs. Et si les Français le prenaient au mot ?
L’État néerlandais a porté sa participation dans le capital du groupe Air France-KLM a 14 % le 27 février. Pieter Beens / Shutterstock

Air France–KLM et le mythe des alliances transfrontalières

L’annonce surprise de la montée au capital de l’État néerlandais souligne une nouvelle fois toute la fragilité de ces alliances entre grandes entreprises de nationalités différentes.
Scène de rue, le 16 février, à Bordeaux. Nicolas Tucat/AFP

Gilets jaunes : « refaire société », et après ?

Si l’on entend favoriser une sortie de crise, il conviendrait, tout d’abord, d’éviter tout ce qui pourrait de nouveau alimenter des débats et polémiques nuisibles à la cohésion sociale.
Emmanuel Macron et le président du Conseil italien, Giusepe Conte, le 15 juin 2018 à Paris. Ludovic Marin / AFP

Le clivage France-Italie, premier acte de la campagne des européennes

La relation bilatérale pâtit de conjonctures nationales, mais aussi d’un vaste mouvement de recomposition des forces politiques à l’échelle continentale avant les élections européennes de mai.
Vue de l'hémicycle, le 29 janvier 2019. Philippe Lopez / AFP

La guillotine majoritaire

Si le « tout proportionnelle » a contribué à enliser la IVᵉ République, on peut aussi bien dire que le « tout majoritaire » asphyxie la Vᵉ.
Emmanuel Macron devant le temple d'Abu Simbel, le 27 janvier 2019. Ludovic Marin/ AFP

Emmanuel Macron, retour d’Égypte

À quelques mois des élections européennes, il est nécessaire pour Paris de replacer la question du partenariat euro-méditerranéen pour construire une politique européenne ambitieuse dans la région.
Le président Macron, le 15 janvier 2019, au Grand Bourgtheroulde (Normandie), pour lancer le « grand débat ». Ludovic Marin/AFP

Le « grand débat », une occasion de changer de voie

Les enquêtes d’opinion mettent en évidence l’impérieuse nécessité de changer de voie, tant celle qui a été suivie depuis plus de trente ans s’apparente à une impasse.

Kontributor teratas

Lebih banyak