Menu Fermer

Articles sur Mali

Affichage de 1 à 20 de 123 articles

Des manifestatants brandissent des pancartes portant la mention “non à la CEDEAO” lors d'un rassemblement pour célébrer le départ du Mali, du Burkina Faso et du Niger de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) à Bamako le 1er février 2024. Photo : OUSMANE MAKAVELI/AFP via Getty Images

Retrait du Burkina Faso, du Mali et du Niger de la Cedeao : décryptage des enjeux securitaires

Le choix du Burkina Faso, du Mali et du Niger de se séparer de la Cedeao semble avoir été influencé par l’intérêt commun des régimes militaires de prolonger leur pouvoir.
Un partisan du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) du Niger tient une pancarte lors d'une manifestation à l'extérieur du Stade général Seyni Kountche à Niamey, le 6 août 2023. Photo by -/AFP via Getty Images

Le Niger et le Mali dénoncent les accords de non-double imposition avec la France : les secteurs qui seront impactés

Bien qu'en apparence équitable, l'accord de non double imposition est en réalité défavorable aux pays africains signataires en entrainant un important manque à gagner fiscal pour eux
les chefs d'État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) posent pour une photo de famille lors de la 61e session ordinaire de la CEDEAO à Accra, au Ghana, le 3 juillet 2022. Photo : NIPAH DENNIS/AFP via Getty Images

Burkina Faso, Mali et Niger se retirent de la Cedeao : quelles conséquences pour la sous-région?

L’une des conséquences politiques majeures de la décision de ces trois États demeure la fragilisation de la coopération en matière de lutte contre le terrorisme.
Des membres de la garde d'honneur du Burkina Faso se tiennent devant l'entrée du centre de conférence lors de la cérémonie d'ouverture du sommet du G5 de la CEDEAO sur la sécurité à Ouagadougou, le 14 septembre 2019. Photo : ISSOUF SANOGO/AFP via Getty Images

Fin de parcours pour la Force conjointe du G5 Sahel : quels enseignements en tirer ?

Les changements consécutifs aux coups d’État au Mali, au Niger et au Burkina Faso empêchent l’émergence d’une stratégie cohérente contre l’insécurité.
Discours à Bamako, en juin 2020, du très populaire imam Dicko, qui affirmait notamment, dans une interview parue peu avant : « La démocratie représentative qu’on nous impose ne fonctionne pas chez nous. » Michele Cattani/AFP

L’Afrique et le désenchantement démocratique

Dans de nombreux pays africains, le concept même de démocratie est aujourd’hui profondément déconsidéré.
Un groupe de militaires de la gendarmerie nigérienne à l'école de gendarmerie, le 11 janvier 2023, à Niamey, au Niger, en Afrique. David Zorrakino/Europa Press via Getty Images

Burkina Faso, Mali et Niger signent un pacte de défense : l’Alliance des États du Sahel en quête d’autonomie stratégique

Les menaces de la Cedeao d’intervenir militairement au Niger ont joué un rôle dans la création de l’Alliance des Etats du Sahel dont les membres s'engagent à se porter assistance en cas d’agression.
Le siège du parti au pouvoir brûlant à l'arrière-plan, des partisans du coup d'État manifestent à Niamey, le 27 juillet. Même s'il est habitué au coup d'État, le Niger s'engage dans une voie incertaine et dangereuse. (AP Photo/Fatahoulaye Hassane Midou)

Niger : un coup d’État pas comme les autres

Le Niger a été secoué par de nombreux coups d’État. Mais le dernier survient dans un contexte explosif, avec la présence de Russes, djihadistes, Occidentaux et la menace d’intervention des pays voisins.
Des réfugiés maliens du camp de Mbere, dans le sud de la Mauritanie, près de la frontière avec le Mali, en train d'acheter de la nourriture au marché de Jmaa. Photo : ABDELHAK SENNA/AFP via GettyImages

Conséquences du retrait russe de l'accord sur les céréales : menace sur les prix des aliments en Mauritanie

La fin de l'accord sur les céréales ukrainiennes augmentera la pression sur le marché intérieur et entraînera une hausse des prix des aliments.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus