Menu

Artikel-artikel mengenai Jacques Chirac

Menampilkan semua artikel

Les bonnes idées ne suffisent pas à remporter l'écharpe d'édile, ici à Saulx janvier 2020. SEBASTIEN BOZON / AFP

Listes citoyennes : un cas concret et quelques désillusions

Un candidat de la société civile n’est pas, par essence, un gage de vertu, d’abnégation et de probité : le chercheur en fait lui-même l’expérience.
Le Premier ministre et candidat à la mairie du Havre, Edouard Philippe, s'exprime lors d'un rassemblement politique le 5 mars 2020 au Havre, en Normandie, dix jours avant le premier tour de l'élection municipale. Sameer Al-DOUMY/AFP

Le discours « sécuritaire » : un retour en arrière

Thème dominant des différentes élections (municipales et présidentielles) du début des années 2000, la « sécurité » fait un véritable retour en force à l’heure des municipales de 2020.
Roshdy Zem est Idder Chaouch, un président d'origine maghrébine au coeur d'une puissante intrigue familiale dans la série Les Sauvages, Canal +. Allociné

Quand les larmes des puissants incarnent leur force politique

Les fureurs et passions de nos élites séduisent précisément parce qu’elles échappent à notre entendement.
Installation d'un portrait de Jacques Chirac sur les murs du musée qui lui est dédié, à Sarran, en Corrèze. Agnes Gaudin/AFP

Comment expliquer la soudaine popularité de Jacques Chirac ?

L’ancien président décédé est perçu comme un président de proximité, un élément clef de la confiance des Français envers le politique.
Jacques Chirac (ici en 2005) aura marqué la vie politique française d’après–Mai 68. World Economic Forum/Flickr

Jacques Chirac, un « bulldozer » en politique

Une ascension politique très rapide, un grand volontarisme pour arriver à la fonction suprême, une grande longévité dans la gestion des affaires publiques : retour sur le parcours de Jacques Chirac.
Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, le 19 août 2019, au Fort de Brégançon. Alexeï Druzhinin/AFP

Les accents chiraquiens de la diplomatie d’Emmanuel Macron

Une partie de l’entourage élyséen ne cache pas son admiration pour la diplomatie chiraquienne, notamment pour sa gestion de l’épisode irakien en 2002-2003. Mais le contexte international a changé.
Session des questions à l'Assemblée nationale (ici le 20 mars 2019). Bertrand Guay / AFP

Coup de pompe démocratique : remettre le pouvoir en proportion

La querelle autour de la proportionnelle est aussi ancienne que la République : les jugements positifs ou négatifs sont fonction des circonstances, des intérêts partisans et des positions idéologiques.
Emmanuel Macron devant le temple d'Abu Simbel, le 27 janvier 2019. Ludovic Marin/ AFP

Emmanuel Macron, retour d’Égypte

À quelques mois des élections européennes, il est nécessaire pour Paris de replacer la question du partenariat euro-méditerranéen pour construire une politique européenne ambitieuse dans la région.
Anne Hidalgo, la maire de Paris, et le président Macron, le 14 mai 2017. Eric Piermont/AFP

Grand Paris : la confirmation Macron

Emmanuel Macron veut parachever une volonté ancienne de voir Paris s’étendre un peu plus. Loin d’être une révolution, il s’agit ici d’une confirmation.
Défilé du 14 juillet 2017, à Paris. Christophe Archambault / AFP

La relation franco-américaine : constantes et anicroches

La présence de Donald Trump au défilé militaire du 14 juillet a illustré un aspect important de la relation entre les deux pays : en dépit des brouilles (fréquentes), le poids de l’Histoire demeure.
À la veille de l'élection présidentielle de 2012, le candidat Sarkozy (serre la main à des harkis lors d'une cérémonie de commémoration au camp de Rivesaltes. Pascal Parrot/AFP

Histoire et politique : gare aux liaisons dangereuses

Le cas des harkis illustre l’utilisation de la déformation historique et de la repentance politique à des fins électoralistes, surtout à la veille d’élections.
Marianne sur la colonne des Girondins, à Bordeaux, Patrice Catalayu/Flickr

Présidentielle : Marianne en souffrance

L’élection au suffrage universel peut et doit être maintenue, à condition d’entreprendre des réformes tenant compte de la tripolarisation politique et des nouvelles exigences morales.
Manuel Valls et Benoît Hamon, au temps où le PS adhérait à l'idée de primaire. Eric Feferberg/AFP

Les primaires, progrès ou recul de la démocratie ?

Même si les primaires ont été créées pour des raisons pragmatiques et avec nombre de calculs sous-jacents, leur succès populaire rendra difficile tout retour en arrière pour les partis.
A Colombey-les-deux-Églises. Alexandre Dolique/Flickr

De Gaulle, la révérence obligée ?

À droite comme à gauche, son nom est sur toutes les lèvres. Qu’est-ce que cela nous dit de notre époque et que penser d’une telle comparaison ?

Kontributor teratas

Lebih banyak