Menu Close

Artikel-artikel mengenai Macky Sall

Menampilkan 1 - 20 dari 32 artikel

Des partisans de Bassirou Diomaye Faye brandissent des pancartes à Mbour, le 22 mars 2024, pour le meeting de clôture de la campagne présidentielle. MARCO LONGARI/AFP via Getty Images

Sénégal : ces dossiers sur la table du nouveau président

Bassirou Diomaye Faye va faire face à une forte demande de réformes liées à la gouvernance.
Bassirou Diomaye Faye, candidat de l'opposition à l'élection présidentielle sénégalaise, donne sa première conférence de presse après avoir été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle sénégalaise, à Dakar, le 25 mars 2024. JOHN WESSELS/AFP via Getty Images

De dauphin en prison à président du Sénégal : le fulgurant destin de Bassirou Diomaye Faye

Les épaules de cet homme à la silhouette chétive seront-elles assez solides pour arborer le costume présidentiel ?
Des électeurs font la queue pour voter devant un bureau de vote à Zinguinchor le 24 mars 2024 lors des élections présidentielles sénégalaises. MUHAMADOU BITTAYE/AFP via Getty Images

Election présidentielle du Sénégal : la mobilisation des jeunes a été déterminante dans la victoire de l'opposition

La participation massive des jeunes, cette fois-ci, a été salutaire : ils ont massivement voté et ont participé à sécuriser le vote.
Des manifestants barricadent une rue en réaction au report de l'élection présidentielle à Dakar, au Sénégal, le 9 février. Photo: Cem Ozdel/Anadolu via Getty Images.

Sénégal : la crise électorale de 2024 met en évidence des problèmes plus profonds impliquant Macky Sall et son dauphin

Les tentatives de report l'élection au Sénégal montrent des problèmes de gouvernance sous l'administration de Macky Sall et les faiblesses de son successeur désigné, Amadou Ba.
Des gendarmes sénégalais patrouillent lors des manifestations à Dakar, le 4 février 2024, pour protester contre le report de l'élection présidentielle. Photo by JOHN WESSELS/AFP via Getty Images

Sénégal : ce qu'il faut faire pour redorer l'image de la démocratie

Pour que l’image de la démocratie sénégalaise puisse retrouver son lustre d'antan, il va falloir que le Conseil constitutionnel confirme les décisions qu'il avait déjà rendues
L'ex-président Yahyah Jammeh salue une foule de partisans avant de quitter le pays le 21 janvier 2017 à l'aéroport international de Banjul, en Gambie. Photo : Andrew Renneisen/Getty Images

Gambie : comment la pression militaire de Macky Sall a eu raison de Yahya Jammeh

De bons rapports entre Yahya Jammeh et Macky Sall auraient possiblement changé le processus de résolution, en excluant la possibilité d'interventio militaire.n
Un partisan de l'opposition réagit devant une barricade en feu lors des manifestations appelées par les partis d'opposition à Dakar le 4 février 2024. SEYLLOU/AFP via Getty Images

Comment stabiliser le processus électoral au Sénégal ? Un expert préconise trois mécanismes

Les facteurs de stabilité politique pourraient être recherchés dans l’analyse institutionnelle, le rôle des forces politiques et la responsabilité des mouvements sociaux entendus au sens large.
Une femme lit les titres des journaux à Dakar le 16 février 2024, au lendemain de la décision historique du Conseil constitutionnel annulant le report de l'élection présidentielle au Sénégal. Photo: SEYLLOU/AFP via Getty Images

La crise politique perdure au Sénégal : ce qui doit changer

Le Conseil constitutionnel n'a pas fixé une nouvelle date pour l'élection présidentielle, laissant planer le doute sur la manière de procéder.
Un gendarme sénégalais en alerte à proximité de pneus en feu lors d'une manifestation à Dakar, le 29 mai 2023. Photo: John Wessels/AFP via Getty images

Macky Sall remet en cause les fondements démocratiques du Sénégal

Le Sénégal est considéré comme la démocratie la plus stable d'Afrique de l'Ouest, car il n'a jamais connu de coup d'État. Mais tous ses anciens présidents ont tenté de prolonger leur mandat.
Un manifestant lance une pierre sur la police lors d'une manifestation à Dakar, au Sénégal, le 3 juin 2023. Ces affrontements contre le régime en place pourrait être un prélude à d'autres, cette fois contre la hausse du prix des denrées. (AP Photo/Leo Correa)

Avec le prix des denrées qui augmentent, le Sénégal pourrait connaître de nouvelles turbulences

Déjà secoué en juin par de violentes émeutes contre le régime en place, le Sénégal pourrait connaître de nouvelles turbulences à la suite de la hausse du prix des denrées, notamment le riz.
Des affrontements ont éclaté au Sénégal à la suite de la condamnation du chef de l'opposition Ousmane Sonko à deux ans de prison pour “corruption de la jeunesse” en juin 2023. Annika Hammerschlag/Anadolu Agency via Getty Images

Sénégal : derrière les manifestations se cache un combat pour les libertés démocratiques

L'ambiguïté de Macky Sall sur sa candidature à un troisième mandat, la perception d'un système judiciaire militarisé et la détention abitraire d'opposants sont les moteurs de la violence politique.
Affrontements de rue à Ziguinchor, dans le sud du Sénégal, entre les partisans de l'opposant Ousmane Sonko, maire de la ville, et les forces anti-émeutes, le 16 mai 2023. John Wessels/AFP

Sénégal : une crise politique majeure qui aurait pu être évitée

La condamnation de l’opposant Ousmane Sonko dans une affaire montée de toutes pièces selon ses partisans a mis le feu aux poudres au Sénégal.
Le chef de l'opposition, Ousmane Sonko, lors d'un meeting à Ziguinchor le 24 mai 2023. Photo : MUHAMADOU BITTAYE/AFP via Getty Images

Sénégal : un avocat de l'éthique sociale nommé Ousmane Sonko

Le maire de Ziguinchor dérange pour plusieurs raisons. La première est son discours antisystème qui lui vaut l’affection d’une jeunesse sénégalaise, voire africaine, à la recherche de repères sûrs.
Le chef de l'opposition sénégalaise, Ousmane Sonko (non visible), se rend au tribunal de Dakar, au Sénégal, le 3 mars 2021, sous l'œil d'un groupe de gendarmes. Photo Seyllou. AFP via Getty Image.

Tensions politiques au Sénégal : s'achemine-t-on vers une impasse?

Les velléités du pouvoir d'invalider la candidature de l'opposant Ousmane Sonko ont créé un climat crispé laissant présager une confrontation inévitable.
Une marche des journalistes sénégalais en mai 2017. AFP via Getty Images

Le Sénégal renoue-t-il avec la censure médiatique?

La coupure du signal de Walf TV pose la question du retour rampant de la politique de la censure médiatique et du contrôle de la liberté de la presse, à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Kontributor teratas

Lebih banyak