Menu Close

Grenoble École de Management (GEM)

Depuis 30 ans, Grenoble École de Management occupe une place prépondérante dans le paysage des Grandes Écoles de commerce et de management françaises et internationales. Son expertise dans le Management de la Technologie et de l'Innovation fait de GEM une école dans laquelle le futur se construit chaque jour. Trois valeurs fortes animent l'institution : excellence, entrepreneuriat et engagement. Solidement implantée sur son territoire depuis sa création par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble en 1984, Grenoble École de Management aborde cette nouvelle décennie avec de grandes ambitions : bien décidée à faire la différence, elle se prépare à devenir une « School for business » influente.

Avec près de 100 chercheurs permanents, de solides programmes doctoraux, un grand nombre de bourses de recherche européennes et nationales, d’importants partenariats économiques et institutionnels et une culture de la recherche dynamique et coopérative, Grenoble École de Management figure également parmi les acteurs clés de la recherche en management en Europe, tant par la qualité des travaux que par leur impact.


For the past 30 years, Grenoble École de Management (GEM) has developed its role in France and abroad as a leader among French business schools. We have helped shape the future of business around the world through our expertise in technology and innovation. Three key values guide the institution’s development: excellence, entrepreneurship and commitment. Our fourth decade as a business school is marked by a new ambition: Committed to having a positive impact on the world, GEM has set its sights on becoming an influential “School for Business”.

With almost 100 active, permanent researchers, strong doctoral programs, a large number of European and national research grants, substantial corporate and institutional partnerships, and a vibrant, cooperative research culture, Grenoble École de Management is proud to figure today among the leading management research organizations in Europe in terms of research output as well as impact.

Links

Displaying 1 - 20 of 615 articles

Le volume de ventes réalisées à l’occasion du « jour des célibataires », affiché en temps réel dans un centre des médias à Hangzhou, dans l’est de la Chine, a battu un nouveau record cette année. STR / AFP

Pour les marques internationales, le « Singles’ Day » chinois détrône le « Black Friday »

L’édition 2020 de la fête des célibataires en Chine aura généré 74,1 milliards de dollars, plus que les anticipations pour les opérations de fin d’année aux États-Unis.
La publicité ciblée est officiellement autorisée en France depuis le 5 août 2020. Sergey Mironov / Shutterstock

Télévision : la technologie sauvera-t-elle la publicité ?

Une étude sur la prise en compte de la concurrence dans la stratégie d’achat des annonceurs révèle le potentiel des outils digitaux pour générer plus d’impact. Une aubaine pour un secteur en crise.
L’entreprise a pour ambition de devenir à terme une « B. Corp » à 100 %, une certification traduisant sa volonté de créer de la valeur en la partageant notamment avec les salariés. Ricochet64 / Shutterstock

Danone : le statut d’entreprise responsable ne signifie pas s’affranchir de l’exigence des actionnaires

Le groupe agroalimentaire, dont une partie des activités est certifiée « B Corp », a annoncé vouloir supprimer jusqu’à 2 000 emplois dans le monde pour améliorer sa rentabilité.
Ces derniers mois, les ventes réalisées en Asie ont permis aux maisons de luxe de limiter les pertes engendrées par la crise. Hector Retamal / AFP

Farfetch : l’alliance avec Alibaba confirme l’accélération des bouleversements dans le luxe

Le digital et le marché chinois deviennent des leviers stratégiques clés, comme l’illustre l’investissement conjoint d’Alibaba, Richemont et Artemis dans la plate-forme mondiale de mode.
Vue de Grenoble depuis le fort de la Bastille. Sophie Keen/Unsplash

Comment concevoir collectivement le bien-être soutenable ?

Le bien-être soutenable correspond à la possibilité que les personnes ont de se réaliser, c’est-à-dire de trouver des réponses à leurs besoins en adéquation avec le bien commun et leurs aspirations.
En 2018, la France se donnait pour objectif la rénovation thermique de 500 000 logements par an. Shutterstock

Rénovation énergétique en France, des obstacles à tous les étages

Les freins à la rénovation énergétique sont multiples et de plus en plus de voix expriment un point de vue critique sur la politique mise en œuvre et les résultats obtenus en France.
Deux femmes se saluant en respectant les gestes barrières, Marseilles 2020 Clément Mahoudeau/Afp

En temps de Covid-19, nos corps réorganisent les espaces

Les corps, qu’on oublie (trop) souvent dans une économie numérisée, reprennent avec la crise sanitaire toute leur importance. Ils deviennent clef dans l’organisation de nos espaces quotidiens.
Le président français Emmanuel Macron, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le secrétaire général Conseil de l’UE Jeppe Tranholm Mikkelsen, lors du sommet européen du 21 juillet 2020. Stephanie Lecocq / POOL / AFP

La Covid-19, un premier pas vers la paix économique ?

La prise de conscience récente de la nécessité de préserver ses partenaires économiques aura notamment eu raison des résistances nationales à engager un emprunt commun européen.
Et si le jeu nous permettait de mieux comprendre les enjeux de la ville ? (Image par philm1310 de Pixabay )

Et si on mettait les enjeux de la ville en jeu ?

Un encouragement ludique pour jeter un papier : ça fait sourire. Découvrir une ville en s’amusant : ça fait plaisir. Et si le jeu pouvait nous accompagner encore plus loin pour réinventer la ville ?
Au large du Croisic et de La Turballe, Floatgen est la première éolienne offshore en France. SEBASTIEN SALOM GOMIS/AFP

Après le Covid-19, quelle énergie pour la reprise ?

En réponse à la crise sanitaire, L’Europe peut-elle mettre son économie sur une voie plus verte ? Le Baromètre de l’énergie a interrogé une centaine de spécialistes pour répondre à cette question.
En généralisant le travail à distance, les entreprises ont reporté le poids du facteur capital (connexion Internet, formation aux outils, etc.) sur leurs salarié·e·s. Jacob Lund / Shutterstock

La crise sanitaire brouille encore plus la mesure de la productivité

Déjà contestée, la mesure de l’efficacité se complique en raison du passage au télétravail qui a provoqué une transformation des facteurs de production travail et capital.
L’indicateur a retrouvé courant juin les niveaux observés avant la crise du Covid-19, traduisant un soulagement lié à la stagnation de la crise. Fizkes / Shutterstock

Climat des affaires : le retour de la confiance n’empêchera pas la crise

Les responsables financiers se disent nettement plus optimistes qu’à la fin du premier trimestre, mais hésitent toujours à relancer les projets d’envergure.

Authors

More Authors