Menu Close

Articles on biologie

Displaying 1 - 20 of 292 articles

La recherche préclinique – celle qui précède les essais sur les humains – oriente souvent le choix des traitements potentiels à poursuivre jusqu’aux essais cliniques. Mais les tentatives de reproduction de 50 études ont révélé que les chances d’arriver aux résultats obtenus auparavant n’étaient que d’environ 50 %. (Pexels/Artem Podrez)

Les scientifiques doivent aborder différemment la recherche sur les cancers au stade précoce

Les études précliniques constituent une partie importante de la recherche biomédicale. L’incapacité à reproduire les résultats de la recherche suggère la nécessité d’améliorer la qualité des études.
Des protéines d'insuline sont larguées dans le sang après un repas, depuis la vésicule dans laquelle elles sont stockées. David S. Goodsell, RCSB Protein Data Bank and Scripps Research

Comment l’IA impacte la recherche sur la structure des protéines

La recherche expérimentale est-elle soluble dans les progrès des systèmes d’intelligences artificielles ?
Les amanites tue-mouche tissent des liens à travers les écosystèmes forestiers, mais aussi entre les humains et les esprits. Francis Martin

Les amanites, ces champignons tisseurs de liens

Les amanites tue-mouche poussent bien cet automne. Utilisée depuis la Grèce antique comme substance hallucinogène, elle surprend aujourd’hui par les liens qu’elle tisse avec les arbres.
Coupe transversale d’une jeune tige de quelques millimètres d’érable sycomore, observée sous microscopie à épifluorescence. Photo prise par Romain Le Bars à la plateforme imagerie-Gif.

Images de science : de la chlorophylle là où on ne l’attend pas

La photosynthèse existe aussi dans les tiges, ou pourquoi il ne faut pas négliger l’« apparemment négligeable ».
Ce petit crustacé marin habite sur les algues rouges Gracilaria gracilis. Les gamètes mâles libérés par les algues adhèrent aux idotées, qui les déposent sur les algues femelles, de la même manière que certains insectes pollinisent les plantes à fleurs. © Sebastien COLIN / Max Planck Institute For Biology / Station biologique de Roscoff / CNRS / SU

Dans l'océan, des «pollinisateurs» aident les algues à se reproduire

Des invertébrés marins jouent pour les algues le même rôle que les abeilles pour les fleurs, et transportent les gamètes.
Les bleuetiers appartiennent à la famille des Éricacées, tout comme les rhododendrons ou la canneberge. (Simon Morvan)

Apprivoiser le bleuetier sauvage (et ses microbes !)

Le bleuet sauvage, cette petite baie bleue qui ravit les papilles est très populaire en raison de ses qualités gustatives, mais aussi de ses bienfaits pour la santé. Mais comment est produit ce fruit ?
Charles Darwin (à gauche) et Gregor Mendel (à droite). Wikimedia Commons

Mendel et Darwin, une relation énigmatique

Leurs travaux sont contemporains et se complètent parfaitement… Mais si Mendel, père de l’hérédité, a lu Darwin, rien ne dit que le naturaliste anglais lui a rendu la politesse. Retour sur ce mystère.
La méduse immortelle «Turritopsis dohrnii». (Daniel Maeso Miguel)

Une méduse immortelle qui voyage dans le temps

La méduse immortelle « Turritopsis dohrnii » est capable d’échapper à la mort. Les mécanismes moléculaires impliqués dans sa longévité ont été révélés par des chercheurs de l’Université d’Oviedo.
Le gobie à taches noires est un poisson envahissant qui s’est établi et répandu dans le fleuve Saint-Laurent au cours des deux dernières décennies à la suite de son introduction dans les Grands Lacs. (Cristina Charette)

Des zones du fleuve Saint-Laurent défavorables à la survie des espèces envahissantes deviennent des refuges pour les poissons indigènes

La relation entre la conductivité et l’abondance du gobie à taches noires, espèce envahissante, et les impacts écologiques qui y sont associés, représente un outil simple d’évaluation des risques.
Les pucerons vivent en colocation avec différentes bactéries, dont certaines sont fragilisées par la hausse des températures et d'autres aident au contraire à les supporter. Laurent Jégou, Flickr

Quand leurs microbes aident (ou pas) les pucerons à survivre à la hausse des températures

La symbiose entre le puceron et son microbiote est une colocation complexe, qui rappelle les avantages et inconvénients du vivre ensemble.
Les tournesols sont plus colorés pour les pollinisateurs, qui voient dans l’ultraviolet, que pour nous. (Unsplash/Marco de Hevia)

Les tournesols ont des motifs imperceptibles qui attirent les pollinisateurs

Les tournesols ont des motifs cachés de couleurs ultraviolettes. Visibles par les pollinisateurs, ces couleurs sont dues à la présence de pigments qui aident également les plantes à retenir l’humidité.
Une protéine, présente dans le noyau des cellules, est soupçonnée de jouer un rôle important dans la communication entre les cellules cancéreuses, leur environnement et les cellules saines. © Zeinab REKAD / IBV / CNRS Photothèque

Images de science : l’environnement des cellules déraille aussi lors de cancers

Mieux comprendre l’environnement des cellules cancéreuses et la communication entre ces cellules, les cellules saines et leur environnement permettrait d’affecter leur développement.
L'aspect sonore du milieu marin a souvent été sous-estimé, principalement parce qu'il n'est pas audible par l'oreille humaine. (Shutterstock)

L’océan n’est pas un monde silencieux

L’océan est souvent considéré comme un univers silencieux. Or, aujourd’hui, de nombreuses études soulignent l’importance du paysage sonore pour une multitude d’espèces marines, petites et grandes.

Top contributors

More