Menu Close

Articles on contestation

Displaying 1 - 20 of 121 articles

Des militants manifestent le 17 juin 2020 devant le ministre français de l'économie et des finances contre la société américaine de commerce électronique Amazon. Ludovic Marin/AFP

Le mouvement anti-Amazon de retour avec la crise de la Covid-19

La fermeture des commerces « non essentiels » met le feu aux poudres et ravive la polémique autour d’Amazon. Pourquoi le géant de l’e-commerce est-il dans le viseur, pour quels résultats ?
Vendredi 9 octobre, une centaine de garçons du Collège Nouvelles Frontières à Gatineau, au Québec, portaient des jupes à l’école pour protester contre le double standard du code vestimentaire sexiste de leur école. _zachpaulin_ / Instagram

Garçons en jupes, filles en décolletés : une nouvelle manifestation de désobéissance civile à l’école

L’école est depuis longtemps un lieu de contestation. Les révoltes vestimentaires survenues cet automne au Québec et en France relèvent d’une longue tradition de désobéissance civile.
Minsk, le 18 octobre. Plus de deux mois après la présidentielle du 9 août, la contestation ne faiblit pas. AFP

Le soulèvement biélorusse : au nom de la Constitution

Le mouvement en cours en Biélorussie attend du pouvoir un respect effectif de la Constitution. Cette conquête d’un État de droit fonctionnel est sans doute le prélude à des changements plus profonds.
Manifestation à Tunis le 14 janvier 2018 pour marquer le septième anniversaire du soulèvement qui a lancé le Printemps arabe. Fethi Belaid/AFP

Bonnes feuilles : « La face cachée des sociétés civiles au Maghreb : un espoir pour demain ? »

Comment les actions menées par les sociétés civiles au Maghreb se traduisent-elles concrètement ? Pour quels résultats ? Le Maghreb, un exemple de la reconstruction citoyenne.
Des étudiants font le salut à trois doigts inspiré de la série de films Hunger Games lors d'une manifestation à Bangkok le 19 août 2020. Mladen Antonov/AFP

Les étudiants thaïlandais face au triangle Armée-Constitution-Royauté

D’où vient le mouvement de contestation que connaît aujourd’hui la Thaïlande ? Quelles sont ses exigences, et quelles sont ses perspectives ?
Rassemblement du Hezbollah le 6 juin 2020 à Beyrouth pour s'opposer à une manifestation anti-gouvernementale. Anwar Amro/AFP

Le Hezbollah, défenseur du statu quo au Liban

Dans un Liban balayé par une puissante vague de protestation populaire, le Hezbollah cherche à tout prix à maintenir le système existant, fondé sur le confessionnalisme.
Des soldats maliens défilent sur la Place de l'Indépendance à Bamako le 18 août 2020, après l'arrestation par l'armée du président Ibrahim Boubacar Kéita et du premier ministre Boubou Cissé. Stringer/AFP

La chute inéluctable du président malien Ibrahim Boubacar Kéita

Le putsch militaire qui a renversé le président malien s’explique en bonne partie par la mauvaise volonté dont le chef de l’État a fait preuve dans son dialogue avec l’opposition.
Manifestation de l'opposition à Minsk le 16 août 2020. Sergei Gapon/AFP

Bélarus : le début de la fin pour Loukachenko

L’explosion de mécontentement de la population du Bélarus après la récente présidentielle a pris de court l’inamovible dirigeant autoritaire Alexandre Loukachenko.
Une manifestante tient une pancarte représentant le président Alexandre Loukachenka, sur laquelle on peut lire « Pars », à Minsk le 14 juillet 2020. Au fond, des affiches invitent les citoyens à se rendre aux urnes lors de la présidentielle du 9 août prochain. Sergei Gapon/AFP

« Halte au cafard ! » : En Biélorussie, un président bousculé mais en route vers la réélection

La campagne électorale en vue de la présidentielle qui se tiendra en Biélorussie le 9 août prochain est marquée par une contestation croissante du président Loukachenka, au pouvoir depuis 1994.
Des employés de Nissan, masqués et déguisés comme les protagonistes de la série La Casa de Papel manifestent le 15 juillet 2020 contre la fermeture de l'usine à Barcelone et le licenciement de 3000 personnes.

De la pandémie à un autre monde ?

Les mouvements populaires et les activistes vont-ils réussir aujourd’hui là où ils ont échoué il y a 10 ans, à la suite de la crise financière ?
Une statue de J. Marion Sims, un chirurgien souvent considéré comme le père de la gynécologie moderne, est descendue de son piédestal à Central Park, New York, le 17 avril 2018. Nombre des avancées médicales de Sims proviennent d'expériences menées sans anesthésie sur des esclaves noires. Spencer Platt/Getty Images North America/Getty Images via AFP

Pourquoi déboulonne-t-on des statues qui n’intéressent (presque) personne ?

Un éclairage sociologique sur le débat actuellement en cours dans de nombreux pays du monde sur l’opportunité ou non de déboulonner des statues honorant des personnalités controversées.
La police ordonne aux manifestants hostiles à la nouvelle législation sur la sécurité de se disperser, dans le quartier de Causeway Bay, à Hong Kongn le 24 mai 2020. Isaac Lwrence/AFP

Hong Kong : la fin du principe « Un pays, deux systèmes »

Pékin érode toujours davantage le principe « Un pays, deux systèmes » en vigueur à Hong Kong depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. La tension est dernièrement encore montée d'un cran.
23 mars 2020, Santiago : un homme portant un masque facial de précaution passe devant un hôpital sur lequel est peint un slogan annonçant le retour des manifestations pour le mois de mars. Celles-ci n'ont pu avoir lieu du fait de la crise sanitaire. Martin Bernetti/AFP

Au Chili, la gestion de la crise par le pouvoir nourrit la révolte populaire

Le Covid-19 frappe un Chili où, depuis des mois, la population conteste vertement la politique néolibérale du président Piñera. Sa gestion de la pandémie alimente encore le ressentiment à son égard.
Une femme portant un masque facial et des gants de protection tient une pancarte se plaignant du manque de soutien de l’État aux travailleurs indépendants et contractuels à zéro heure, sur le Royal Mile à Édimbourg en Écosse, le 23 mars 2020. ANDY BUCHANAN / AFP

Crise du coronavirus : le temps de la colère

Après la sidération et la peur, c’est désormais la colère qui monte partout dans le monde, parmi les populations comme parmi les responsables politiques. Les conséquences seront durables.
Manifestation anti-iranienne à Bassorah, Irak, le 7 septembre 2018. Haidar Mohammed Ali/AFP

Iran : une accélération de l’histoire ?

Les législatives iraniennes du 21 février ne changeront rien à la situation catastrophique d’un pays isolé, économiquement sinistré et en proie à une contestation intérieure massive.
Manifestation à Alger le 12 juillet 2019. Le militaire représenté sur la pancarte est le chef d'état-major Ahmed Gaid Salah. AFP

L’armée algérienne à l’épreuve du mouvement citoyen du Hirak

L’armée algérienne se méfie profondément du Hirak, ce mouvement social qui a emporté le système Bouteflika. Au point qu’une alliance entre les militaires et les islamistes n’est pas à exclure…
Avec une diversité de modèles, les revues de sciences humaines misent sur le dialogue entre les disciplines et alimentent le débat public. Vincentag on Visualhunt

Sciences humaines et sociales : revues en grève, qui sont-elles ?

Dans le contexte de mobilisation des enseignants-chercheurs, plus d’une centaine de revues se sont déclarées « en grève » ou « en lutte ». Quel est leur rôle dans le paysage des sciences humaines ?

Top contributors

More