Menu

Articles on finance

Displaying 1 - 20 of 308 articles

Au deuxième semestre, le taux d’occupation des chambres a plongé pour se situer, selon les chaînes, entre 10 %, comme chez Hyatt (ici, celui de Seattle aux États-Unis le 4 avril), et 25 %. Karen Ducey / Getty Images / AFP

Hôtellerie : en attendant des jours meilleurs, les grandes chaînes soignent leur trésorerie

Les plans d’économie ont permis aux groupes mondiaux de maîtriser leur endettement et d’améliorer leurs liquidités. Objectif : tenir face à une crise du tourisme et du transport qui s’annonce durable.
Le déploiement de plates-formes financières numériques et l’exploitation de technologies de pointe constituent des solutions clés. everything possible / Shutterstock

Comment sécuriser le financement de ses chaînes d’approvisionnement ?

La mise en place d’une « supply chain finance » encore trop négligée par les managers offre de grands avantages, notamment en matière de gestion des liquidités.
83 % des grandes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire ne rencontrent pas de difficultés ardues de trésorerie actuellement. Lee Charlie / Shutterstock

Cinq mois après leur mise en place, les prêts garantis par l’État ont fait leur travail

Une mesure ponctuelle de la situation de trésorerie des entreprises françaises permet de conclure à un quasi-retour à la normale dû notamment à l’injection massive de liquidités dans l’économie.
L’indicateur a retrouvé courant juin les niveaux observés avant la crise du Covid-19, traduisant un soulagement lié à la stagnation de la crise. Fizkes / Shutterstock

Climat des affaires : le retour de la confiance n’empêchera pas la crise

Les responsables financiers se disent nettement plus optimistes qu’à la fin du premier trimestre, mais hésitent toujours à relancer les projets d’envergure.
Le président Emanuel Macron et la chanteuse Angelique Kidjo posent avec des ex-joueurs de basket de la NBA à l'école Louis Pasteur à Lagos au Nigéria, à la suite d'un partenariat avec l'AFD. Ludovic MARIN / POOL / AFP

Aide au développement : la France peut mieux faire

Depuis 1992, la France affirme vouloir reverser 0,7 % de son RNB à l’aide au développement. Un objectif à relativiser en période de crise sanitaire.
Si l’indice CAC 40 a chuté brutalement en mars dernier, les cours des actions des entreprises n’ont pourtant pas évolué de manière uniforme. Bertrand Guay / AFP

Quel sens donner à la chute des cours de bourse pendant la crise du Covid-19 ?

Le secteur d’activité, le niveau de dette ou encore la structure de l’actionnariat ont constitué des facteurs déterminants de l’évolution des cours au début de la crise sanitaire.
L’arrivée de nouveaux investisseurs permet à de plus en plus d’États et d’entreprises de financer leurs projets sociaux. Romolo Tavani / Shutterstock

Social bonds : changement d’échelle pour une finance durable de marché ?

La crise sanitaire a conduit à une émission record de ces obligations qui visent à financer l’accès à l’éducation, à la santé ou à l’emploi.
« Si nous payons la dette, nous ne pouvons pas manger », peut-on lire sur les pancartes de manifestantes argentines à Buenos Aires, le 11 juin dernier. Juan Mabromata / AFP

Dettes publiques : le Covid-19 augmente la contagion sur le marché des obligations d’État

La pandémie a provoqué une baisse historique des taux des obligations d’État. Mais certains pays se retrouvent désormais beaucoup plus exposés à une crise de la dette.
Les témoignages, questions et commentaires des contributeurs constituent des éléments précieux pour évaluer les chances de réussite d’un projet. Billion Photos / Shutterstock

Paradoxalement, le crowdfunding sous-utilise le potentiel de la foule

La décision d’investir dans une campagne est liée à la possibilité pour les financeurs potentiels d’échanger des informations entre eux et avec le porteur de projet, ce qui est rarement possible.
Des traders de la New York Stock Exchange (bourse de New York) observent une baisse historique des cours des actions, le 18 mars dernier. Bryan R. Smith / AFP

Bourses : le Covid-19 aura encore confirmé la déconnexion avec l’économie réelle

L'observation des cours pendant la crise du Covid-19 illustre une nouvelle fois que les marchés boursiers évoluent souvent sans lien avec les fondamentaux.
Les banques ne s’étaient pas préparées à un choc comparable à celui du Covid-19 qui pourrait mener à une crise d’insolvabilité en cas de défaut significatif des emprunteurs, comme en 2008 avec Lehman Brothers. Tania Kitura / Shutterstock

La crise sanitaire va-t-elle générer une nouvelle crise bancaire ?

Le Covid-19 met à l’épreuve les réformes bancaires entreprises à la suite de la crise de 2008 et révèle la fragilité des dispositifs prudentiels comme des mécanismes de résolution européens.
Présenter les comptes sous un meilleur jour est l’un des défis des directions financières en pleine crise du Covid-19. Scott Graham / Unsplash

Et si on corrigeait les indicateurs financiers des effets de la crise ?

L’ajustement des ratios comme l’EBIDTA, nécessite une information financière saine et transparente, en précisant aux banquiers et investisseurs les effets dus aux variations économiques erratiques.
Les réseaux de banques régionales sont incontournables pour soutenir financièrement les petites et moyennes entreprises. Pascal Pochard-Casabianca / AFP

La crise confirme la nécessité pour les banques d’allier proximité physique et offre digitale

Les acteurs traditionnels se sont recentrés ces dernières semaines sur le financement de l’économie locale. Une tendance qui devrait se poursuivre en parallèle de la mutation de leur modèle.
Le premier ministre Édouard Philippe ouvre le « Ségur de la santé », le 25 mai à Paris. Michel Euler / AFP

Financement de la santé : la Cades en route vers l’éternité

La Caisse d’amortissement de la dette sociale, qui devait disparaître en 2024, devrait être pérennisée en raison de la crise. Elle avait été créée en 1996, initialement pour une durée de 13 ans.
La forte volatilité observée sur les marchés ces dernières semaines s’explique notamment par l’instabilité des états émotionnels. Johannes Eisele / AFP

Cours du pétrole : des réactions contrastées sur les marchés boursiers, de change et immobiliers

Si la crise a précipité la correction attendue en bourse, elle a aussi contribué à inverser le lien de causalité habituel entre or noir et dollar. Dans l’immobilier, les interrogations subsistent.
En période de crise et de perte de confiance en l'économie, les ménages privilégient les placements qui permettent d'éviter le risque comme le livret A. Damir Spanic / Unsplash

Les facteurs psychologiques accentuent la ruée vers l’épargne sécurisée

Les ménages ont tendance à adapter plus fortement leurs comportements en période de contraction économique qu’en période d’expansion, ce qui explique les fortes collectes du mois de mars.

Top contributors

More