Articles on Iran

Displaying 1 - 20 of 85 articles

Désinfection du sanctuaire de Masumeh à Qom le 25 février 2020. Mehdi Marizad/Fars News Agency/AFP

La République islamique d’Iran face au défi sanitaire

L’Iran est l’un des pays les plus sévèrement frappés par l’épidémie de Covid-19, en bonne partie à cause des dissensions internes qui opposent le gouvernement aux religieux.
Des islamistes pakistanais protestent contre la clémence de la Cour suprême à l'égard d'Asia Bibi, une chrétienne pakistanaise accusée de blasphème, à Karachi, le 1er février 2019. Asif Hassan/AFP via Getty Images

Pourquoi le blasphème est-il passible de la peine capitale dans certains pays musulmans ?

Au Pakistan, en Iran et en Arabie saoudite, le blasphème est passible de la peine de mort. Ces lois n’ont pas seulement des motifs religieux : elles répondent aussi à des préoccupations politiques.
L'Iranienne Sahar Ziaeisisakht participe au lancer du javelot féminin des épreuves d'athlétisme des 4èmes Jeux de la solidarité islamique au stade olympique de Bakou le 18 mai 2017. Glyn Kirk/AFP

Les sportives iraniennes, miroir d’un pays en crise

Le combat des sportives iraniennes pour leur droit à participer aux compétitions de leur choix et dans la tenue de leur choix s’inscrit dans un mouvement d’émancipation plus large.
Le président russe Vladimir Poutine s'entretient avec son homologue iranien Hassan Rohani lors d'une réunion du Conseil économique suprême de l'Union eurasiatique, à Erevan, le 1er octobre 2019. Alexei Druzhinin/Sputnik/AFP

La Russie bénéficie-t-elle vraiment des tensions entre l’Iran et les États-Unis ?

La Russie profite de la recrudescence des sentiments anti-américains au Proche-Orient après l’assassinat de Ghassem Soleimani. Mais elle n’aurait rien à gagner à une déstabilisation majeure de la région.
Manifestation anti-iranienne à Bassorah, Irak, le 7 septembre 2018. Haidar Mohammed Ali/AFP

Iran : une accélération de l’histoire ?

Les législatives iraniennes du 21 février ne changeront rien à la situation catastrophique d’un pays isolé, économiquement sinistré et en proie à une contestation intérieure massive.
Le président Donald Trump s'adresse à la nation depuis la Maison Blanche, le 8 janvier, sur la frappe de missiles balistiques que l'Iran a lancée contre les bases aériennes irakiennes abritant des troupes américaines, sous le regard du vice-président Mike Pence. Ce dernier est proche de la mouvance évangélique, qui interprète le conflit irano-américain à la lumière de la Bible. AP Photo/ Evan Vucci, File

Attaque contre Soleimani : un signe de « la fin des temps », selon des évangéliques américains

Des évangéliques aux États-Unis interprètent le conflit irano-américain à la lumière de la Bible, tout comme certains proches de Donald Trump, qui l’ont incité à autoriser l’assassinat de Soleimani.
Manifestation à Budapest contre la politique du gouvernement Orban en matière de recherche et d'éducation, le 24 novembre 2018. Attila Kisbenedek/AFP

La liberté scientifique en danger sur les cinq continents

La détention en Iran des chercheurs français Fariba Adelkhah et Roland Marchal n’est pas un cas isolé. Dans de nombreux pays du monde, la liberté des universitaires est en danger.
Montage des drapeaux américain et iranien. Shutterstock

Iran–États-Unis : une amitié oubliée

Les États-Unis et l’Iran ne se sont pas toujours regardés en chiens de faïence, au contraire : jusqu’au milieu du XXᵉ, les deux pays ont entretenu d’excellentes relations.
Des manifestants tiennent des fleurs lors de protestations survenues le 11 janvier à l'Université Amir Kabir à Téhéran, en hommage aux victimes de l'écrasement du vol PS752. La police réplique avec des gaz lacrymogène. L'apparente unanimité qui a suivi l’assassinat de Soleimani s’est vite effondrée face à la présence de revendications populaires et d’un mécontentement général. AP Photo

Assassinat de Suleimani : malgré l'apparente unanimité, l'Iran est plus divisé que jamais

L'apparente unanimité qui a suivi l’assassinat de Soleimani s’est vite effondrée face à la présence de revendications populaires et d’un mécontentement général. Les Iraniens protestent désormais contre leur régime.
Des manifestants mettent le feu à un drapeau américain et brandissent des portraits du Guide suprême Ali Khamenei à Téhéran, le 10 mai 2019. AFP

En Iran, les sanctions internationales profitent au régime

Les sanctions qui frappent l’Iran affectent durement la population mais renforcent la légitimité d’un régime qui s’en prévaut pour se poser comme le rempart du pays face à l’agression extérieure.
Pendant une manifestation de protestation contre les actions de l'administration Trump en Iran, Washington, le 8 janvier 2020. Samuel Corum/Getty Images North America/AFP

La crise entre les États-Unis, l’Iran et l’Irak : la fin du droit international ?

Les États-Unis ont tué Ghassem Soleimani sur le territoire irakien, et l’Iran a réagi en visant des bases américaines situées en Irak. Victime collatérale de cette affaire : le droit international…
Le premier ministre Justin Trudeau fait une pause alors qu'il prend la parole lors d'une conférence de presse à Ottawa le 11 janvier. Trudeau a déclaré que l'Iran doit assumer l'entière responsabilité d'avoir abattu par erreur un avion de ligne ukrainien, tuant les 176 civils à bord. La Presse Canadienne/Justin Tang

L'absence de diplomatie du Canada au Moyen-Orient met en danger ses citoyens

L'absence de liens diplomatiques depuis 2012 entre le Canada et l'Iran nuit aux Canadiens au Moyen-Orient. Comme la tragédie du vol PS752 l'a montré, le Canada est perdant en restant ainsi isolé.
Sur cette photo prise le 8 janvier 2020, des secouristes fouillent la scène où un avion ukrainien s'est écrasé à Shahedshahr, au sud-ouest de la capitale Téhéran, en Iran. La Presse Canadienne/AP-Ebrahim Noroozi

Vol PS752 : une combinaison mortelle d’insouciance et d’incompétence de l’Iran

L’écrasement du vol PS752 est plus qu’une terrible tragédie. Il met en lumière une combinaison mortelle d’imprudence stupéfiante du régime et d'incompétence monumentale.
Manifestation à Téhéran le 3 janvier 2020 après l'élimination du général Soleimani par une frappe aérienne américaine. Atta Kenare/ AFP

États-Unis/Iran : du conflit économique à l’affrontement militaire ?

L’assassinat par les États-Unis du général Soleimani va-t-il, comme l’affirme Donald Trump, empêcher la détérioration du conflit américano-iranien ? Il est permis d’en douter…
Cette photo, publiée par l'Iranian Students’ News Agency (ISNA) est l'une des rares qui montrent les dégâts causés par les manifestations qui font rage en Iran depuis le 16 novembre, alors que le gouvernement triplait le prix de l'essence. La colère contre le régime va bien au-delà de cette augmentation brutale. Morteza Zangane/ISNA via AP

Iran : les raisons de la désillusion

Les Iraniens blâment leurs dirigeants pour la mauvaise gestion de l’économie, la corruption et quatre décennies d’isolement international qui a coûté cher à l’économie du pays.
Manifestation à Téhéran contre la hausse du prix de l'essence, le 16 novembre 2019. AFP

L’immense colère de la société iranienne

La semaine d’émeutes que vient de traverser l’Iran, qui s’est soldée par un lourd bilan humain, témoigne de l’exaspération de la société civile et, spécialement, de la jeunesse, vis-à-vis du pouvoir.

Top contributors

More