Articles on diplomatie

Displaying 1 - 20 of 56 articles

La visite le 5 octobre du roi Salman à Moscou, reçu par le président Poutine pourrait dévoiler de nouvelles alliances, notamment au Moyen-Orient. Alexey NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP

Russie–Arabie saoudite : un rapprochement qui agace Washington ?

Par-delà les symboles très riches et les annonces très frappantes, la visite du roi saoudien Salman à Moscou peut-elle inquiéter Washington ?
Au Centre d’excellence de cyberdéfense de l’OTAN, installé en Estonie. OTAN/Flickr

Les défis de la « cyberguerre froide »

La cyberguerre aura-t-elle lieu ? Ce sujet brûlant a fait l’objet, fin août, d’une table ronde au ministère des Affaires étrangères. Compte-rendu.
Le président Emmanuel Macron, lors d'une visite le 20 juillet 2017, à la base aérienne 125 Istres-Le Tubé. Anne-Christine Poujoulat/AFP

La France et la Syrie : onze questions pour l’action

Que faire en Syrie ? Assad doit-il partir ? Une intervention militaire sans mandat de l’ONU serait-elle responsable ? Voici onze questions qui permettent de mieux appréhender la situation.
Vladimir Poutine, le 25 mai 2017 à Moscou, lors de la consécration d'un monastère orthodoxe. Sergueï Karpukhin/AFP

La relation franco-russe : la sécurité et les valeurs

La France comme moteur de l’Europe doit discuter plus que jamais avec la Russie, mais elle ne le fera bien qu’en montrant sa résolution entière sur les dossiers de la Syrie et de l’Ukraine.
Des partisans de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, au soir du premier tour, le 23 avril 2017. Joël Saget / AFP

Macron–Le Pen, deux France dans le monde

Pour la première fois peut-être dans une élection présidentielle, la façon dont les candidats voient l’inscription de la France dans le monde pourrait être la variable déterminante à l’heure du choix.
Le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson, à Pékin, avec son homologue chinois, Wang Yi. Lintao Zhang / POOL / AFP

L’administration Trump découvre l’Asie du Nord : vers l’Orient compliqué

Au stade d’isolement auquel est parvenu le régime de Pyongyang, ayant même lassé la Chine, l’arme nucléaire constitue sa seule garantie de survie et on voit mal comment il accepterait de s’en défaire.
Le Président Trump sur la base aérienne d'Andrews (Maryland), le 15 mars 2017. Nicholas Kamm/AFP

Donald Trump face à « l’Etat profond »

Les fuites qui se multiplient sur la teneur des relations que Trump et son entourage ont entretenues avec la Russie révèlent les fortes tensions entre le Président et ceux qui sont censés le servir.
Démonstration acrobatique de l'armée de l'Air, fin janvier 2017, à Riyad. Fayez Nureldine/AFP

Arabie saoudite, les raisons de l’interventionnisme au Moyen-Orient

Riyad est le gardien de la citadelle assiégée et s’impose comme le garant du statu quo de régimes dynastiques sortis indemnes du « printemps arabe », en dépit des mobilisations populaires d’ampleur.
Boris Eltsine, le 22 août 1991 à Moscou, à l'époque de l'illusion de la « fin de l'Histoire »… ITAR-TASS

Quand le début des années 1990 annonçait le monde d’aujourd’hui…

Au début des années 1990, l’optimisme n’était pas de mise, et plusieurs des prophéties faites à l’époque semblent, sinon se réaliser, tout du moins devenir plus probables aujourd’hui.
Le mannequin de cire du nouveau président américain dévoilée, le 19 janvier, au Musée Grévin, à Paris. Christophe Archambault / AFP

Le président américain peut-il être l’ennemi ?

La technique qui consiste à déstabiliser tout le monde pour se montrer plus rassurant peut parfois fonctionner dans une négociation commerciale, moins facilement dans le domaine diplomatique.

Top contributors

More