Menu Close

Articles on Internet des objets

Displaying 1 - 20 of 46 articles

Les nouvelles technologies pourraient aider les apiculteurs à mieux gérer leurs ruchers. Nicolas Vigier/flickr

L’apiculture dirigée par les données et les modèles

L’utilisation de capteurs connectés couplés à des modèles informatiques peut permettre de suivre l’activité d’un rucher, donnant ainsi de précieuses indications aux apiculteurs.
La cryptographie moderne est (entre autre) basée la génération de nombres aléatoires. Christoph Scholz/flickr

Cryptographie : à quoi servent les nombres aléatoires ?

La cryptographie se base entre autres sur l’utilisation de nombres aléatoires. Or, produire des nombres aléatoires n’est pas si simple que cela, et peut mener à des failles de sécurité.
De plus en plus, le concept d'énergie intelligente s’invite dans les maisons et dans les équipes de recherche québécoises. (Shutterstock)

L’énergie est devenue « intelligente ». Qu’est-ce que cela signifie ?

L’énergie intelligente est de plus en plus présente, autant en sciences et en génie que dans la vie quotidienne. Mais comment cerner ce concept qui fait l’objet de plusieurs projets de recherche ?
À mesure que les appareils connectés évoluent, ils embarquent de nouvelles technologies, et intègrent notamment des algorithmes de machine learning. Une avancée qui résout certains problèmes mais ouvre aussi de nouvelles perspectives pour les attaquants. Shutterstock

Le machine learning, nouvelle porte d’entrée pour les attaquants d’objets connectés

Les risques d’attaques se multiplient via l’Internet des objets. Pour les contrer au mieux, l’idéal est de comprendre les stratégies des hackers.
Les lunettes conçues par Facebook et Ray-Ban permettent notamment d’enregistrer des films courts et de les partager sur les réseaux sociaux. Capture d'écran YouTube

Objets connectés : le design d’un produit doit indiquer son usage au consommateur

Lapin Nabaztag, lunettes connectées de Facebook… La théorie de l'affordance suggère que le succès ou l'échec d'un produit dépend d'abord de la lisibilité de son utilisation par le marché.
Ce lit intelligent peut évaluer votre état de santé cardiaque sans électrodes sur votre peau. Un professionnel de la santé pourrait observer les données à distance. SIG-NUM Preemptive healthcare

Un matelas intelligent qui veille à votre santé cardiovasculaire

La technologie liée à la santé cardiaque a connu des avancées prodigieuses au XXᵉ siècle grâce à l’invention de l’électrocardiogramme. Mais il est temps de faire évoluer cette technologie.
La taille du marché de l’utilisation de l’IdO dans les soins de santé devrait passer de 55,5 milliards de dollars en 2019 à 188 milliards de dollars d’ici 2024. Shutterstock

Santé : la confiance et le prix, freins à l’adoption des objets connectés chez les générations Y et Z

Une étude dégage deux groupes de consommateurs, les « natifs de l’IdO » et les « immigrants de l’IdO », pour lesquels les gestionnaires et les praticiens doivent adapter leurs dispositifs médicaux.
En Corée du Sud, la mise en place d’une plate-forme envoyant des alertes aux utilisateurs exposés au virus a permis de limiter l’impact de la pandémie. Jung Yeon-je / AFP

La crise devrait accélérer la montée en puissance de l’Internet des objets

Les données collectées par les capteurs pourraient installer une société axée sur la prévention. La Corée du Sud, citée en exemple pour sa gestion de la pandémie, montre aujourd’hui la voie.
Le présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors de présentation du pacte vert, le 11 décembre 2020. ARIS OIKONOMOU/AFP

Le numérique, cet impensé du pacte vert européen

Si l’Europe affiche avec son pacte vert de hautes ambitions en matière d’économie d’énergie, elle semble faire l’impasse sur les problèmes posés par le déploiement du numérique.
Dans le monde de l’Internet des objets, un produit a plus de valeur si ses fonctionnalités évoluent et s’enrichissent avec le temps. PopTika / Shutterstock

Objets connectés, un pari pas toujours gagnant pour les clients

S’ils nous facilitent grandement la vie, ces produits reposent souvent sur des modèles économiques susceptibles d’engendrer de mauvaises surprises lors de leur utilisation.
Les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique sont pour 25 % dues aux data centers, 28 % dues aux infrastructures réseau et 47 % dues aux équipements des consommateurs. Shutterstock

L’inquiétante trajectoire de la consommation énergétique du numérique

Même si la consommation numérique semble pour le moment stabilisée en France, les perspectives de croissance ne sont pas réjouissantes du point de vue des émissions de gaz à effet de serre.

Top contributors

More