Articles on populisme

Displaying 1 - 20 of 230 articles

Les positions « anti-scientifiques » du gouvernement de Matteo Salvini ont poussé le président de l'Istituto superiore di sanità à la démission. Alberto Pizzoli/AFP

Point de vue : en Italie, la santé publique victime des « fake news »

En décembre, le président du plus grand institut de santé publique italien a démissionné, en raison des positions « non scientifiques » du gouvernement. Quand les fake news menacent la santé publique.
Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur, en novembre 2018, juché sur un bulldozer qui s'apprête à raser des maisons construites illégalement à Rome. Filippo Monteforte AFP

Italie : les clés de la popularité de Matteo Salvini

Populaire et controversé, le leader de la Ligue surfe sur le discrédit qui frappe les partis traditionnels et le besoin de protection exprimé par la population.
Le président Jair Bolsonaro et son épouse Michelle lors de l'investitute, au palais présidentiel Planalto le 1er janvier, à Brasilia. Sergio LIMA / AFP

Bolsonaro président : voie libre au Brésil ?

Les discours bellicistes et conservateurs de Jair Bolsonaro mœurs inquiètent, néanmoins, la crainte d’un régime autoritaire peut s’avérer exagérée.
Le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, accueille un groupe de migrants venus du Niger, le 14 novembre 2018, à Rome. Alberto Pizzoli/AFP

Le populisme, un terme trompeur

Le cœur du populisme, son essence, n’est pas la critique des élites, bien au contraire, mais le rejet du pluralisme de l’offre politique.
Sur un pont surplombant la N70, près de Montceau-les-Mines (dans le centre de la France), le 21 novembre 2018. Philippe Desmazes/ AFP

Débat : La citoyenneté du nombril des « gilets jaunes »

Le simplisme et le « démagogisme » des solutions avancées par les gilets jaunes montrent que la route sera longue. Mais n’est-ce pas une étape nécessaire dans tout cheminement démocratique ?
Un dessin datant de 1903 signé Louis Dalrymple dépeint les immigrés européens comme des « rats » (dans le magazine Judge). New York Public Library

Scruter l’Amérique des années 1920 pour comprendre ses divisions d’aujourd’hui

Au regard des divisions qui se sont accentuées aux États-Unis depuis l’élection de Donald Trump, l’Amérique ressemble de plus en plus à celle des « années folles ».
En 2015, la Présidente du FN (désormais RN) avait été jugée (puis relaxée) pour incitation à la haine raciale pour avoir comparé les prières de rue de musulmans en France à l'occupation nazie. L'usage d'images fortes dans son discours politique lui avait déjà porté préjudice. Jean-Philippe Ksiazek/AFP

« #Daesh c’est ÇA ! » ou comprendre l’exploitation politique des images violentes

Les réseaux sociaux constituent le lieu idéal d’affrontements idéologiques représentés par l’image. Retour sur un buzz médiatique.
Donald Trump, au cimetière militaire américain de Suresnes, près de Paris, le 11 novembre 2018. Christian Hartmann /AFP

Trumpisme, saison 2: la stratégie du raidissement

Les États-Unis débutent la deuxième saison d'une série télévisée marquée par les codes de la téléréalité, qui, a accompagné son ascension vers le pouvoir suprême.
Emmanuel Macron et Viktor Orban, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 20218, lors d'un sommet informel de l'UE. Georg Hochmuth / AFP

Cinquante nuances de brun ? Paris annonce la couleur

Faut-il, face à la vague populiste-nationaliste, jouer la partition de la cohésion européenne à tout prix, ou bien appeler un chat un chat et aller au clash avec Varsovie ou Budapest ?
A Rio, le 28 octobre 2018, un partisan du nouveau président Jair Bolsonaro brandit un cercueil symbolique du Parti des Travailleurs. Mauro Pimentel/ AFP

Quand les gauches s’effondrent…

La gauche est en perdition, si l’on en juge par les scores électoraux. Le phénomène est mondial, mais cela ne veut pas dire qu’il revête partout le même sens, ou les mêmes formes.
Le 22 octobre, à New York, émission spéciale présentée par Angela Rye sur les mid-terms. Bennett Raglin/AFP

Mid-terms : la démocratie américaine contrariée

Listes électorales tronquées, poids de l’argent, charcutage électoral : la démocratie est toujours invoquée aux États-Unis, mais elle n’y a pas que des amis.
Des partisans du candidat Bolsonaro, à Copacabana, le 21 octobre 2018. Carl de Souza / AFP

Brésil : apocalypse now !

Ce qui est en train de se passer au Brésil est d’une importance capitale pour les démocraties occidentales, déjà rongées par la montée de droites radicales, souvent dites « populistes ».

Top contributors

More