Articles sur génétique

Affichage de 1 à 20 de 72 articles

Le renard est une espèce sauvage classée parmi les nuisibles, et pourtant… Andamanec et Ksenia Raykova/Shutterstock

Renards et chiens, des cousins pas si lointains

En sélectionnant des individus au comportement favorable, en quatre générations, les renards adoptent des attitudes similaires aux chiens. Mais si domestiquer un renard est plausible, cela reste interdit.
Modifications de l'ADN. Astrazeneca/Vimeo

La Chine, CRISPR et les post-humains

Les jumelles chinoises génétiquement modifiées auront-elles une intelligence supérieure ? C’est ce que disent les rumeurs sur les réseaux sociaux. Le point sur ce que l’on sait.
Division cellulaire. L'ADN est en rouge. Wellcome

À l’aube de l’âge des nucléases

La naissance de Lulu et Nana est une rupture majeure dans l’histoire de l’humanité. Modifier génétiquement l’humain est un acte majeur de biopolitique, au sens de Michel Foucault et Giorgio Agamben.
Les personnes exposées à un faible ensoleillement et les femmes sont plus susceptibles d'être atteintes de sclérose en plaques. Shutterstock

À quoi est due la sclérose en plaques ? Ce que l’on sait, ce que l’on ignore

La sclérose en plaques affecte de façon surtout les jeunes femmes. Elle survient quand le système immunitaire attaque le cerveau et brouille la communication avec le corps. Quelles sont ses causes ?
Dans l'intestin, les bactéries Lactobacillus reuteri sont influencées par la génétique de l'hôte, et l'influencent en retour. Shutterstock

Soigner l’autisme grâce à l’intestin ?

Voici l’histoire étonnante d’un dialogue symbiotique étroit et insoupçonné entre le petit monde du microbiote intestinal et son hôte, porteur de mutations génétiques associées à l’autisme.
Objectif : lever la zone d'ombre sur les déficiences intellectuelles. Gift Habeshaw / Unsplash

Déficiences intellectuelles : quand la génétique s’en mêle

La recherche génétique sur ces troubles du développement cérébral qui concernent environ 2 % de la population générale met en lumière des défauts convergeant vers les synapses neuronales.
Certaines coccinelles arlequin Harmonia axyridis.possèdent des élytres noires avec deux gros points rouges. D’autres possèdent deux petits points rouges additionnels vers l’arrière, ou sont décorées d’une douzaine de petits points rouges. A l’inverse, il existe des coccinelles avec des élytres rouges, ornées d’une vingtaine de points noirs. Toutes ces coccinelles appartiennent à la même espèce. B. Prud’homme, J. Yamaguchi

En rouge et noir, la génétique des pois de la coccinelle

D’où viennent les jolies couleurs de la coccinelle arlequin ? Un seul gène dessine les motifs de coloration de cet insecte familier.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus