Articles sur cerveau

Affichage de 1 à 20 de 29 articles

Equipé de lunettes 3D, ce patient du CHU de Dijon lève le bras pour récolter les fruits et renforce, sans même y penser, ses capacités motrices. Julien Bourrelier/Université de Bourgogne

Cueillir des cerises virtuelles pour retarder la maladie d’Alzheimer

Tant qu’il n’existe pas de médicament efficace dans cette maladie neurodégénérative, les méthodes pour retarder sa progression restent essentielles. À Dijon, les patients jouent aux jeux vidéo.
Saut dans le vide. bungeeinternational0/Pixabay

Pourquoi certains aiment se mettre en danger

Y a-t-il un gène du « casse-cou » ? Certains d’entre nous aiment prendre des risques, parfois jusqu’à frôler la catastrophe. L’étude du cerveau nous en dit plus.
Cliché du cerveau obtenu par IRM. Kai Stachowiak

Six règles pour régénérer son cerveau

À tout âge, de nouveaux neurones se forment dans le cerveau. Mais pour exploiter ce potentiel, il faut savoir s’émerveiller, solliciter ses muscles et se protéger du trop-plein d’information.
Un sport populaire – et bénéfique au cerveau. Christophe Dayer/Flickr

Comment la course à pied stimule notre intelligence

Courir est bénéfique au cerveau : la course à pied stimule la production de nouveaux neurones. Un héritage probable de l’évolution. Alors, chaussez vos baskets pour booster votre cognition !
« While Nothing Happens », par Ernesto Neto. Margherita Antinori/Flickr

Olfaction : les effluves du futur (3)

Troisième et dernier volet de notre série sur l'olfaction : l'odorat est un sens qui a de l'avenir. Alors, que sentirons-nous demain ?
Une odeur agréable. Petr Kratochvil/Publicdomainpictures.net

Olfaction : le cerveau a du nez ! (1)

Sans être aussi affûté que l’appendice du chien ou de l’éléphant, le nez humain nous procure d’infinies sensations. Mais comment sentons-nous ? Premier article d’une série sur l’olfaction.
Organisation cérébrale d’un cerveau de primate au repos d’après la théorie des graphes. Carole Guedj

Notre cerveau, roi des réseaux

Le cerveau est un immense réseau social où les neurones interagissent comme les « amis » de Facebook. On peut étudier les propriétés de l’organe en action grâce, notamment, à la théorie des graphes.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus