Menu Close

Articles on Russie

Displaying 1 - 20 of 441 articles

L’unité flottante de stockage et de regazéification du GNL « Indépendance », utilisée comme terminal d’importation du GNL en Lituanie, photographiée dans le port de Klaipeda le 23 août 2023. Karolis Kavolelis/Shutterstock

La Lituanie, un modèle pour la sécurité énergétique européenne ?

La Lituanie, longtemps totalement dépendante de la Russie pour son énergie, a entièrement rompu avec Moscou. Dans quelle mesure les autres pays de l’UE peuvent-ils s’inspirer de cet exemple ?
L’opposant russe Vladimir Kara-Mourza lors de son procès à Moscou, le 10 octobre 2022, pour « haute trahison ». La CEDH a récemment condamné la Russie pour avoir enfreint ses droits politiques. Natalia Kolesnikova/AFP

Russie : pourquoi la Cour européenne des droits de l’homme examine encore les requêtes contre Moscou

La CEDH dépend du Conseil de l’Europe, dont la Russie a été exclue en mars dernier. Elle continue pourtant d’examiner certaines requêtes visant le régime de Vladimir Poutine.
Une perturbation majeure des systèmes GPS aurait des conséquences colossales pour le fonctionnement de l’économie mondiale. karelnoppe/Shutterstock

Après le gaz, Poutine va-t-il nous couper le GPS ?

La Russie pourrait-elle s’attaquer aux réseaux GPS indispensables aux Occidentaux ?
Deux gardes-frontières talibans sur le Pont de l’Amitié Afghanistan-Ouzbékistan, le 27 octobre 2021. Au second plan, des gardes-frontières ouzbeks inspectent un camion. Wakil Kohsar/AFP

Asie centrale-Afghanistan : des frontières sous haute surveillance

Le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan affirment que le voisinage du très instable Afghanistan nécessite un large soutien international. Un argument qu’il convient de décrypter.
Un militaire ukrainien passe devant des chars russes détruits, près de Kiev, le 24 avril 2022. La Russie a déjà perdu près de 1 200 chars et au moins 6 000 soldats. Sergei Supinsky/AFP

Vladimir Poutine et le fiasco des services secrets en Ukraine

Si les services russes ont promis à Vladimir Poutine que l’Ukraine s’effondrerait très rapidement, c’est moins par incompétence que par volonté de lui dire ce qu’il voulait entendre.
Des passants devant un panneau promouvant le service militaire contractuel avec le slogan « Servir la Russie est un vrai travail », à Saint-Pétersbourg, le 29 septembre 2022. Olga Maltseva/AFP

Guerre en Ukraine : les sexualités au cœur de l’enjeu de la mobilisation russe

Le choc entre « Occident » et la Russie révèle une tension, inhérente à l’humanité, entre une liberté « féminine » et une hiérarchie verticale « masculine » mise en avant par Poutine et son régime.
Un véhicule de l'armée russe faisant partie d'une patrouille, passe devant un champ de pétrole près de la ville d'al-Qahtaniyah, dans la province de Hasakeh (nord-est de la Syrie), le 11 octobre 2020. Delil Souleiman/AFP

Bonnes feuilles : « La Syrie au-delà de la guerre. Histoire, politique, société »

La proximité entre Damas et Moscou, qui remonte à la guerre froide, s’est dernièrement muée en une véritable relation de vassalité.
Le 30 septembre 2022, un grand concert est organisé sur la place Rouge à Moscou à l’occasion de l’annexion des quatre régions ukrainiennes, dont les noms sont inscrits sur la banderole de gauche. Au-dessus de l’écran montrant Vladimir Poutine, on lit l’inscription « Ensemble pour toujours ». Alexander Nemenov/AFP

Annexions russes de territoires ukrainiens : un air de déjà-vu

Pour justifier l’annexion de quatre régions ukrainiennes, la Russie invoque les mêmes arguments qu’il y a huit ans, lors de l’annexion de la Crimée. Des arguments toujours aussi discutables…
Manifestation organisée par Amnesty International à Bangkok pour dénoncer l’invasion de l’Ukraine par la Russie, en mars 2022. Récemment, l’ONG s’est retrouvée sous le feu des critiques pour un rapport dénonçant certains agissements des militaires ukrainiens. teera.noisakran/Shutterstock

Amnesty International et l’Ukraine : de la difficulté d’invoquer le droit humanitaire en temps de guerre

En août, un communiqué d’Amnesty International a été interprété comme la mise sur le même plan des militaires ukrainiens et des agresseurs russes. Décryptage.
Le président russe Vladimir Poutine lors de la cérémonie d’annexion officielle de quatre régions d’Ukraine occupées par les troupes russes, à Moscou, le 30 septembre dernier. Gavriil Grigorov/Sputnik/AFP

Le discours sur les sexualités, ou le piège poutinien tendu à l’Occident

En évoquant un « endoctrinement des enfants » sur la question du genre dans son discours du 30 septembre, le président russe Vladimir Poutine envenime un débat qui fragilise les sociétés occidentales.
Konstantin Ivachtchenko, nommé maire de Mariupol (oblast de Donetsk) par les forces russes, en visite dans un bureau de vote lors du « référendum d’adhésion à la Russie » organisé par Moscou, à Mariupol, le 27 septembre 2022. Stringer/AFP

Annexions russes en Ukraine : quand la force tord le bras au droit

Les annexions que la Russie vient d’annoncer, totalement contraires au droit international, invitent à certains rappels historiques.
Le président russe Vladimir Poutine lors d'une rencontre avec la ministre russe de la Culture à Moscou, le 3 octobre 2022. Son emprise sur la Russie s'effrite à mesure que la guerre qu'il a lancée en Ukraine s'enlise. (Gavriil Grigorov, Sputnik, Kremlin/Pool Photo via AP)

Serait-ce le début de la fin pour Vladimir Poutine ?

Les signes se multiplient que l’emprise de Vladimir Poutine sur la Russie commence à s’effriter, même si sa disparition n’est pas pour demain.
Manifestation à Moscou en 2014 proclamant « Notre nom est Strelkov » en hommage à Igor Strelkov, qui reste aujourd'hui encore l'une des figures préférées de la droite ultra-nationaliste russe. Vasily Maximov/AFP

Vladimir Poutine débordé par l’extrême droite russe ?

Il existe en Russie un courant de droite nationaliste, très hétérogène, qui estime que le Kremlin se montre trop mou vis-à-vis de l’Ukraine et milite pour une « guerre totale ».
Premier des huit matchs de la «Série du siècle: Phil Esposito, de l'équipe canadienne, et le joueur de hockey soviétique Vladimir Vikulov reçoivent la mise au jeu d'ouverture des mains du premier ministre Pierre Trudeau au Forum de Montréal, le 2 septembre 1972. (CP PHOTO/Peter Bregg)

Série du siècle : quand le hockey est devenu politique

La mémoire de la Série du siècle, très politisé, est surtout canadienne. Elle a été l’un des rares moments où le Canada a été à l’avant-scène de l’affrontement est-ouest.
Le 21 septembre, après avoir dans la matinée annoncé une mobilisation partielle et évoqué la possibilité d’un recours par la Russie à l’arme nucléaire, Vladimir Poutine s’est rendu à Novgorod pour prononcer un discours à l’occasion du « 1 160e anniversaire de la création de l’État russe ». Ilya Pitalev/Sputnik/AFP

Une attaque nucléaire russe est-elle une perspective crédible ?

Les menaces proférées par Vladimir Poutine, ce 21 septembre, ne doivent pas être balayées d’un revers de la main. Aux yeux du Kremlin, l’emploi de l’arme nucléaire en premier n’est pas tabou.
Xi Jinping (au centre) entouré de plusieurs dirigeants des pays de l’Organisation de coopération de Shanghaï, dont Narendra Modi (à gauche) et Vladimir Poutine (troisième à partir de la droite), à Samarcande (Ouzbékistan) le 16 septembre 2022. Sergei Guneyev/AFP

Quand la Chine organise un nouvel espace de vassalité

La Russie est sur le recul en Asie, tandis que la Chine monte en puissance. Le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai qui vient de se tenir en Ouzbékistan l’a encore confirmé.

Top contributors

More