Menu Fermer

Articles sur Nouvelles routes de la soie

Affichage de 1 à 20 de 42 articles

Une vue générale du barrage hydroélectrique de Rogun, à environ 100 km au nord-est de la capitale tadjike Douchanbé, le 14 novembre 2018. AFP

Tadjikistan et Kirghizistan : deux foyers d’incertitude aux portes de la Chine

La Chine exerce déjà une grande influence au Tadjikistan et au Kirghizistan, deux anciennes républiques soviétiques pauvres, aux structures fragiles, et où le danger islamiste est réel.
Porte d’entrée du quartier chinois de Ton Pheung, zone économique spéciale située au nord-ouest du Laos. Christophe Archambault/AFP

Mainmise chinoise croissante sur le Laos

La situation du Laos fait de ce pays de 7 millions d’habitants un carrefour commercial de l’Asie du Sud-Est, ce qui attire évidemment la convoitise du grand voisin chinois.
Le premier ministre chinois Li Keqiang prononce un discours lors d'une réception au Grand Hall du peuple à la veille de la fête nationale chinoise, le 30 septembre 2020. Greg Baker/AFP

République populaire de Chine : l’anniversaire de tous les dangers

La RPC célèbre son 71ᵉ anniversaire dans une ambiance délétère. En difficulté sur les plans économique et diplomatique, elle envisage des opérations armées d’envergure, notamment contre Taiwan.
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo présente le plan « 5G Clean Path », qui vise à protéger toutes les données transitant sur les réseaux 5G entre les installations diplomatiques américaines et les États-Unis, le 29 avril 2020 à Washington, DC. Andrew Harnik/Pool/AFP

Les enjeux géopolitiques de la 5G

Au-delà du coût environnemental de la 5G, cette technologie se trouve également au cœur de la rivalité géopolitique sino-américaine, une rivalité qui se déroule en partie sur le territoire européen.
Le président chinois Xi Jinping, le président du Conseil européen Charles Michel, la chancelière allemande Angela Merkel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen lors du sommet visuel UE-Chine le 14 septembre 2020. Yves Herman/Pool/AFP

Chine-UE : sommet virtuel, retombées réelles ?

Le récent sommet Chine-UE a illustré les tensions croissantes dans les relations entre les deux parties. L’UE ne semble plus hésiter à manifester ouvertement sa désapprobation vis-à-vis de Pékin.
Le président chinois Xi Jinping et la conseillère d'État birmane Aung San Suu Kyi se saluent au palais présidentiel de Naypyidaw le 18 janvier 2020. Nyein Chan Naing/Pool/ AFP

La Birmanie, objet de toutes les attentions chinoises en Asie du Sud-Est

Riche en ressources naturelles et, plus encore, d’une situation stratégique sur l’océan Indien, la Birmanie est l’un des pays clés du projet chinois de Nouvelles routes de la soie.
Défilé militaire sur la place Tiananmen à Pékin marquant le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, le 1er octobre 2019, Greg Baker/AFP

La Chine est-elle déjà la première puissance mondiale ?

Les États-Unis redoutent de voir la Chine leur passer devant et s’imposer comme la première puissance mondiale. Mais dans bien des domaines, c’est déjà le cas…
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi s'adresse aux médias lors d'une conférence de presse commune avec son homologue allemand à Berlin, le 1er septembre 2020. Michael Sohn/Pool/AFP

Les leçons de la tournée européenne du ministre chinois des Affaires étrangères

Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, vient d’effectuer une tournée dans cinq pays d’Europe, dans un contexte marqué par une dégradation des relations entre Pékin et l’Occident.
Membres d'une équipe chinoise d'expédition dans l'Antarctique à bord du brise-glace « Dragon des Neiges », lors de leur départ depuis le port de Shanghai le 30 octobre 2014. STR/AFP

La Chine à la conquête des pôles

L'ambition chinoise n'a pas de limites géographiques : Pékin s'intéresse de plus en plus à l'Arctique et à l'Antarctique, pour des raisons à la fois stratégiques, économiques et scientifiques.
Le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'expriment lors d'une conférence de presse après un sommet virtuel avec le président chinois Xi Jinping, à Bruxelles, le 22 juin 2020. Yves Herman/Pool/AFP

Face à l’offensive chinoise, l’Europe voit rouge

Longtemps indulgents vis-à-vis de la Chine, les Européens se montrent depuis peu plus fermes. La conduite de Pékin lors de la pandémie de Covid-19 et son intransigeance générale y sont pour beaucoup.
Le président indonésien Joko Widodo s'entretient avec son homologue chinois Xi Jinping lors du sommet du G20 à Osaka (Japon) le 28 juin 2019. Tomohiro Ohsumi/Pool/AFP

Comment la Chine avance ses pions dans le monde indo-malais

L’Indonésie, la Malaisie et Singapour font l’objet d’une attention soutenue de la part de Pékin, qui cherche à étendre son influence sur ces pays par ailleurs soumis à l’influence américaine.
Des habitants de Papouasie-Nouvelle-Guinée se rassemblent au bord de la route pour accueillir le président chinois Xi Jinping à Port Moresby le 16 novembre 2018, à la veille du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). Saeed Khan/AFP

Polynésie française et Océanie : quelles stratégies chinoises ?

La Chine cherche à accroître son influence dans le Pacifique et spécialement en Océanie. Une politique qui ne va pas sans susciter de résistance, notamment de la part de l’Australie.
Les drapeaux de la Mongolie, de la Chine et de la Russie flottent au vent lors des exercices militaires Vostok-2018 sur le terrain d'entraînement de Tsugol, en Sibérie, le 13 septembre 2018. Mladen Antonov/AFP

Chine/Russie : tensions périphériques et centralité mongole

Le Grand Jeu auquel se livrent Moscou et Pékin se déploie sur de nombreux terrains, notamment en Mongolie, pays immense, très peu peuplé et largement dépendant de ses deux grands voisins.
Navires de guerre sur fond de drapeau chinois. FOTOGRIN/shutterstock

Asie du Sud-Est et Asie centrale : deux laboratoires stratégiques de l’expansion chinoise

La Chine cherche à accroître son emprise sur l’Asie du Sud-Est et sur l’Asie centrale, ce qui suscite un mécontentement croissant des opinions et de certains États de ces deux régions.
L'ambassadeur chinois Chen Xu donne une conférence de presse sur les prochaines élections à la tête de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, dans les bureaux des Nations unies à Genève, le 26 février 2020. Fabrice Coffrini/AFP

Organisations internationales : le spectre d’une hégémonie chinoise se concrétise

La Chine avance ses pions sur l’échiquier international en occupant de plus en plus de postes de direction dans les agences onusiennes. Une ascension pourtant résistible.
Chennai, le 11 octobre 2019, avant un sommet entre le premier ministre indien Narendra Modi et le dirigeant chinois Xi Jinping. Arun Sankar/AFP

Chine-Inde : méfiance par temps de pandémie

La rivalité entre l’Inde et la Chine s’exprime aussi bien dans leur voisinage immédiat que sur des terrains plus lointains comme l’Afrique.
Le 13 mars 2020, des médecins chinois posent pour une photo de groupe après avoir atterri à l'aéroport international Fiumicino de Rome en provenance de Shanghai, apportant plusieurs tonnes d'aide médicale pour combattre l'épidémie deCovid-19 en Italie. Stringer/ANSA/AFP

La Chine se rêve en première puissance sanitaire mondiale

La Chine veut jouer un rôle central dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 dans le monde. Mais ses solutions ne vont pas sans poser de nombreux problèmes en termes de respect de la vie privée…

Les contributeurs les plus fréquents

Plus