Menu Close

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a été créée le 1er juillet 2010. L’Anses est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle des ministères chargés de la Santé, de l'Agriculture, de l'Environnement, du Travail et de la Consommation.

L’Anses assure des missions de veille, d’expertise, de recherche et de référence sur un large champ couvrant la santé humaine, la santé et le bien-être animal ainsi que la santé végétale. Elle offre une lecture transversale des questions sanitaires en évaluant les risques et les bénéfices sanitaires, souvent au prisme des sciences humaines et sociales. Ses missions de veille, de vigilance et de surveillance permettent de nourrir l'évaluation des risques. L'Agence évalue ainsi l’ensemble des risques (chimiques, biologiques, physiques…) auxquels un individu peut être exposé, volontairement ou non, à tous les âges et moments de sa vie, qu’il s’agisse d’expositions au travail, pendant ses transports, ses loisirs, ou viason alimentation.

L’Anses assure par ailleurs l’évaluation de l’efficacité et des risques des médicaments vétérinaires, des produits phytopharmaceutiques, matières fertilisantes, supports de culture et de leurs adjuvants, ainsi que des biocides, afin de délivrer les autorisations de mise sur le marché. Elle réalise également l’évaluation des produits chimiques dans le cadre de la réglementation REACh.

Links

Displaying all articles

La opción no estudiada de restringir temporalmente las calorías antes del verano tiene efectos secundarios negativos a largo plazo para el control del peso. Motorpig/Shutterstock

La ilusión perdida de las dietas

Se acerca el verano, con sus exigencias de un físico atractivo que empujan a algunas personas a iniciar dietas de adelgazamiento. Sin embargo, si no se entienden y se llevan a cabo correctamente, suelen provocar una recuperación de peso posterior.
Femelle d'Aedes albopictus. Antoine Franck, Cirad

Les pièges à moustiques sont-ils vraiment efficaces ?

Si certains pièges permettent de réduire les populations de moustiques, leur efficacité pour lutter contre les maladies qu'ils portent n'est pas démontrée.
Le choix non étudié de la restriction calorique temporaire avant l'été a des effets secondaires négatifs sur le long terme pour la gestion du poids. Motorpig/Shutterstock

L’illusion perdue des régimes amaigrissants

L’été arrive, avec ses exigences de physique avantageux qui poussent certains à commencer des régimes amaigrissants. Mais mal compris et mal menés, ils entraînent souvent une reprise de poids ensuite.
Dans les grandes surfaces, la vente en vrac se développe. Mais ce type de vente doit respecter certains normes pour être sûr pour le consommateur. StockFamily/Shutterstock

Vente de produits en vrac : comment la mettre en place en toute sécurité ?

Alors que la vente en vrac explose, l'Anses rappelle les précautions à prendre lors qu'on y a recourt. Contenant adapté, durée de conservation, risque de contamination : à quoi faut-il être vigilant ?
Masques chirurgicaux et FFP2 ont fait l'objet d'analyses de l'ANSES pour s'assurer de leur innocuité. Mau47/Shutterstock

Masques chirurgicaux et FFP2 : deux enquêtes pour vérifier leur innocuité

Y a-t-il un risque à porter masques chirurgicaux et FFP2 en raison de substances chimiques qu’ils contiendraient ? Deux analyses de l’Anses viennent de conclure que non.
Les effets de la pollution atmosphérique sur la mortalité sont avérés. Des milliers de morts serait évitables par an en Europe. (Lyon, lors d'un pic de pollution en 2017.) Philippe Desmazes / AFP

Normes de qualité de l’air : quels bénéfices pour la santé en attendre en Europe ?

307 000 décès prématurés par an seraient liés aux particules fines en Europe. Un chiffre en baisse que les normes actuelles ne vont plus améliorer. Quels bénéfices sanitaires tirer de leur révision ?
Les enfants, dont le cristallin est en formation, sont particulièrement sensibles à la lumière bleue émise par les écrans. Giu Vicente / Unsplash

Réalité virtuelle, réalité augmentée : quels risques pour la santé ?

Les casques de réalité virtuelle et les dispositifs de réalité augmentée se démocratisent de plus en plus. Faut-il s’en préoccuper ? En quoi leur utilisation peut-elle nous affecter ?
L'extrême facilité du variant Omicron a contaminé les individus pousse à renforcer les précautions (supporters masqués lors du match de rugby Bordeaux-Bègles- Biarritz, 2 janvier 2022). Romain Perrocheau / AFP

Covid : comment se protéger simplement de la transmission aérienne du virus

Il est désormais bien établi que le virus du Covid se transmet par voie aérienne. Comment s'en prémunir ? Voici les moyens simples d’évaluer et minimiser au maximum les risques.
Il est désormais interdit en France et en Europe d’utiliser du dioxyde de titane nanométrique dans l’industrie alimentaire (comme blanchissants ou pour rendre les produits brillants notamment). Sharon McCutcheon, Unsplash

Nanomatériaux : pourquoi proposer de s’en passer ?

Plus de 400 000 tonnes de nanomatériaux sont produites et importées en France chaque année. Mais ces objets constituent aujourd’hui encore des défis scientifiques importants d’évaluation des risques.
Seules les abeilles femelles peuvent piquer. Serafima Antipova / Shutterstock

Pénélope : « Les abeilles sont-elles conscientes qu’elles vont mourir si elles piquent ? »

Saviez-vous que seules les femelles peuvent piquer ? S’il est difficile de déterminer si les abeilles ont une conscience, il est possible d’expliquer pourquoi elles attaquent au péril de leur vie.
Un chien jouant dans la neige. Anastasia Ulyanova / Unsplash

Mieux prévenir les risques de morsures de chiens

La race du chien n’est pas le seul facteur de risque à prendre en compte dans l’évaluation du risque de morsure.
Plusieurs utilisations du bisphénol A ont été interdites, mais cette substance a été remplacée par d’autres bisphénols aux propriétés similaires. Rémy Gabalda / AFP

Perturbateurs endocriniens : pourquoi les remplaçants du bisphénol A posent aussi problème

Depuis 2015, le bisphénol A, perturbateur endocrinien avéré, est interdit dans les contenants alimentaires et dans les tickets de caisse. Mais ses remplaçants posent aussi problème.
Le moustique de la fièvre jaune Aedes aegypti prenant un repas de sang. James Gathany/Wikimedia

La pandémie de Covid-19 ne doit pas nous faire oublier la dengue

La co-circulation des virus de la dengue et du SARS-CoV-2 peut avoir nombre d’effets pervers : retard dans la prise en charge, sous-déclaration des cas, détérioration de la lutte anti-moustiques…

Authors

More Authors