Menu Close

Articles on Gabriel Attal

Displaying all articles

Le Premier ministre Gabriel Attal et le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Stanislas Guerini à l'Assemblée nationale à Paris, le 3 juin 2024. Ludovic Marin/AFP

Législatives anticipées : quel avenir pour la fonction publique ?

Les élections législatives anticipées, quels qu’en soient les résultats, auront un impact sur la fonction publique.
Vouloir réglementer le transport et l'agriculture afin de réduire l'empreinte carbone de ces secteurs, est-ce nécessairement punir ? Burning Bright/Shutterstock

Comment dépasser l’opposition entre écologie punitive et écologie réaliste ?

C'est un terme qui surgit régulièrement dans l'arène politique : celui d'écologie punitive ? Mais une telle notion existe-t-elle vraiment ? Et est-elle nécessairement à opposer à une écologie réaliste ?
Gabriel Attal, lorsqu'il était ministre de l'Education nationale, lors de la rentrée scolaire au collège Bourbon à Saint-Denis, sur l'île de la Réunion, le 17 août 2023. Richard Bouhet/AFP

Réforme du collège : mobiliser les enseignants, un art délicat ?

Comment mobiliser les enseignants dans une réforme du collège ? Le débat autour des groupes de niveau montre combien la question est complexe. Une enquête sur la réforme de 2016 en éclaire les enjeux.
Gabriel Attal lors d'un discours à La Riche, près de Tours, lors d'un déplacement dans le contexte des mobilisations des agriculteurs. Alain Jocard/AFP

Le rétrécissement de l’imaginaire politique

Entre absence de grandes figures et rétrécissement du possible, quelles sont les raisons du désenchantement de la politique ?
Gabriel Attal, alors ministre de l'Éducation, visite un lycée professionnel avec le chef de l'État à Argensol, près d'Orange. Ludovic Marin/AFP

Emmanuel Macron rebat ses cartes : nouveau gouvernement, nouvelle stratégie

2023, an VII de la Présidence Macron, marque un double échec : la fin de sa stratégie du « en même temps » et plus profondément, celui de la réforme du fonctionnement politique et institutionnel.
Le nouveau Premier ministre Gabriel Attal salue sa prédécesseure Elisabeth Borne lors de la cérémonie de passation à Matignon le 9 janvier 2024. Emmanuel Dunand/AFP

Le choix Attal : l’hyperprésidentialisme macronien au défi de l’absence de majorité parlementaire

Ce quatrième changement de premier ministre en six ans est un phénomène inhabituel sous la Vᵉ République. Mécanique managériale, absence de majorité et hyperprésidence : focus sur la nomination de Gabriel Attal.

Top contributors

More