Menu Close

Articles on moustiques

Displaying 1 - 20 of 30 articles

L'utilisation de l'insecticide Bti doit être réalisée avec précaution, afin de limiter ses impacts indirects sur les amphibiens. La photo illustre des oeufs de moustiques reposant à la surface d'un étang. Shutterstock

Des toxines de bactéries utilisées pour éliminer les insectes piqueurs : solution efficace avec effets collatéraux ?

L’utilisation de l’insecticide Bti, dit « biologique » en raison de la bactérie qui le compose, soulève la controverse ici et ailleurs. Quels sont ses effets indirects sur les écosystèmes ?
Trois pays africains ont participé aux essais du vaccin RTS,S (ici, à la polyclinique Ewim au Ghana). Cristina Aldehuela/ AFP

Un premier vaccin pour relancer la lutte contre le paludisme

Il n’est pas parfait, mais un premier vaccin contre le paludisme vient d’être recommandé par l’OMS. RTS,S est un espoir. De quoi relancer la lutte contre un parasite dur à combattre et à traiter.
La pulvérisation massive de pesticides contre les moustiques, propagateurs du virus Zika notamment, peut avoir des effets graves et inattendus sur la population (à Gama, au Brésil, 2016). Evaristo SA / AFP

Pesticide pyriproxyfène–virus Zika : découverte d’une alliance tragique pour le développement cérébral

L’explosion au Brésil des cas de bébés frappés de microcéphalie a choqué le monde. Le virus Zika a vite été incriminé, à raison. Mais le rôle aggravant du pesticide pyriproxyfène était passé inaperçu…
Mouches mexicaines des fruits. Originaire du Guatemala et du Mexique, cette espèce est envahissante en Californie, où elle pèse sur l’agriculture du pamplemousse. Ici, des femelles déposant leurs œufs sur un fruit. Jack Dykinga/USDA Agricultural Research Service (2007)

1 288 milliards de dollars : chiffrer les dégâts causés par les invasions biologiques pour enfin agir

Les invasions biologiques sont une menace importante pour la biodiversité, mais elles coûtent aussi très cher à nos sociétés. Une étude estime ce coût à plus de 1000 milliards de dollars depuis 1970.
Le moustique de la fièvre jaune Aedes aegypti prenant un repas de sang. James Gathany/Wikimedia

La pandémie de Covid-19 ne doit pas nous faire oublier la dengue

La co-circulation des virus de la dengue et du SARS-CoV-2 peut avoir nombre d’effets pervers : retard dans la prise en charge, sous-déclaration des cas, détérioration de la lutte anti-moustiques…
Des particules de virus Zika (en rouge) à l’intérieur de cellules de rein de singe vert africain. NIH

Virus Zika : premiers cas de transmission en France métropolitaine par le moustique tigre

Dans le Var, deux cas autochtones d’infections par le virus Zika ont été confirmés par les autorités sanitaires. La transmission de ce virus par le moustique tigre est donc désormais avérée en Europe.
Notre moustique local peut lui aussi transmettre des virus exotiques… Pixabay

Zika, dengue, West Nile… Ces virus exotiques qui nous menacent

Profitant des changements environnementaux récents, divers virus tropicaux ont été identifiés en France métropolitaine. Dernier cas en date : le virus Zika, confirmé sur notre territoire en octobre.
Les entomologistes médicaux collectent sur le terrain les larves d’Anopheles gambiae, principal moustique vecteur du paludisme en Afrique. Carlo Costantini/IRD

Les changements globaux aggravent le risque d’expansion du paludisme

La mondialisation s’accompagne du déplacement involontaire nombreuses espèces de végétaux ou d’animaux. Un problème, quand il s’agit des vecteurs de maladies aussi dangereuses que le paludisme.
Attention aux yeux des bovins. Freestocks/Unsplash

Quand les parasites des animaux nous infectent

Des maladies touchant les animaux peuvent se transmettre aux humains. C’est le cas de pathologies portées par des parasites. Plus nous perturbons l’environnement plus des cas peuvent se produire.

Top contributors

More