Menu Close

Articles on virus

Displaying 1 - 20 of 242 articles

L'épisode de grippe aviaire actuel est le plus important jamais mesuré. Pordee_Aomboon/Shutterstock

Grippe aviaire : que savons-nous des risques de contamination et de transmission chez l’humain ?

La grippe aviaire connaît une épidémie d’un niveau inédit, et des victimes humaines ont été confirmées. Quand une maladie animale peut-elle frapper notre espèce ? Quels sont les risques ?
Le cadavre d'une fourmi « zombie » accrochée à une feuille. Le champignon parasite qui l'a tuée (Ophiocordyceps unilateralis) et émerge de sa tête est lui même victime d’un champignon hyperparasite (en blanc). David Hughes / Penn State

Podcast : Tous parasités ?

Cordyceps, petite douve du foie, guêpe parasitoïde de coccinelle, ver gordien… Dans ce podcast, nous vous emmenons à la rencontre des parasites, ces êtres passés maîtres dans l’art de la manipulation.
Le gel hydroalcoolique est utilisé pour se désinfecter mais ne lave pas les mains. Kokokola/Shutterstock

Comment le gel hydroalcoolique tue les microbes ?

Contre le virus du Covid ou les bactéries, le gel hydroalcoolique est très utile pour se désinfecter, mais attention, il ne lave pas les mains.
Des fourmis légionnaires photographiées dans la forêt tropicale de Mabira, en Ouganda. Bernard Dupont / Wikimedia Commons

Épidémies : les fourmis tropicales, parfaites sentinelles pour surveiller les virus

Les virus qui hantent les forêts tropicales humides peuvent être à l’origine de graves maladies émergentes. Pour mieux les surveiller, les scientifiques pourraient bientôt compter sur les fourmis.
Quand on entre dans un jacuzzi, tout ce qu'on a sur notre peau se dépose dans l’eau chaude qui tourbillonne autour de nous. Shutterstock

Champignons, virus, bactéries… Voici ce qu’a trouvé une microbiologiste dans les spas – et ce n’est pas ragoûtant

Lorsqu’on se détend dans l’eau chaude d’un spa, il est fort probable qu’on respire ou avale les bactéries, les virus et les champignons des personnes qui partagent le bain avec vous.
Une toux qui perdure après une infection virale peut être inquiétante, mais dans la plupart des cas, elle se résorbera avec le temps. Shutterstock

Toux persistante après une infection respiratoire : que faut-il savoir ?

Certaines toux peuvent durer des semaines, voire des mois après la fin d’une infection respiratoire. Bonne nouvelle (quoique peu satisfaisante) : la plupart finiront par passer d’elles-mêmes.
Les mesures barrières limitent la propagation des micro-organismes pathogènes, mais n’affaiblissent pas notre système immunitaire. Shutterstock

Covid-19 : non, notre système immunitaire n’a pas été affaibli par les mesures sanitaires

Selon la théorie de la « dette immunitaire », l’ampleur des épidémies survenues fin 2022, telle que celle de bronchiolite, serait la conséquence des mesures anti-Covid-19. Une hypothèse peu plausible.
Certains facteurs peuvent perturber le microbiote intestinal. On parle notamment de notre alimentation, de notre consommation d’alcool, de la prise d’antibiotiques et des maladies inflammatoires de l’intestin. (Shutterstock)

Notre microbiote intestinal exerce-t-il vraiment une influence sur notre santé et notre espérance de vie  ?

Une nouvelle étude démontre que le microbiote intestinal n’aurait que peu ou même pas d’effet sur notre poids, notre métabolisme et notre risque de développer des maladies chroniques.
Avec les températures qui diminuent, les virus peuvent être plus résistants. GoodStudio/Shutterstock

Pourquoi tombe-t-on malade quand il fait froid ?

Manque de lumière, diminution des températures et virus plus résistants, l’hiver est une saison éprouvante pour notre corps.
La fonte des sols gelés (ici, Sibérie) laisse ressortir des organismes anciens : mégafaune mais aussi virus. Sergey Shakuro/Shutterstock

La fonte du permafrost de l’Arctique libère d’anciens virus : faut-il s’inquiéter ?

Un virus a été réveillé en laboratoire après 50 000 ans passés dans le permafrost sibérien. Un phénomène qui peut se produire dans la nature suite au réchauffement climatique. Qu’en sait la science ?
L'impact de la domestication et de l'élevage intensif sur l'émergence de nouvelles épidémies humaines est complexe à estimer. Triawanda Tirta Aditya/Shutterstock

L’essor de l’élevage intensif augmente-t-il le risque de pandémies humaines ?

Élevage intensif et transmission de maladies animales à l’Homme sont souvent associés, mais le lien est-il vraiment établi ? Cas documentés, mécanismes… Les éléments à connaître sur ce sujet complexe.
Microphotographie de virus Ebola (en rouge, fausses couleurs) à la surface d’une cellule. National Institute of Allergy and Infectious Diseases

Ebola : que se passe-t-il en Ouganda ?

Depuis début septembre, l’Ouganda fait face à une flambée d’Ebola due cette fois à la souche Soudan de ce virus mortel. Une situation à risque pour le pays, selon l’Organisation mondiale de la Santé.
L'enquête conjointe entre l'OMS et la Chine (ici mars 2021) sur l'origine du Covid appuyait l'hypothèse zoonotique. Mais la chine ne rend pas publiques toutes ses données. Hector Retamal/AFP

Origine du SARS-CoV-2 et du Covid-19 : le point sur l’enquête en cours et les dernières hypothèses

Cet été, des données inédites sur l’origine du Covid étaient publiées. Fragmentaires, elles ne répondaient pas à des questions majeures : quelles sont les pistes explorées et les dernières avancées ?
Les symptômes du Covid long peuvent durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Shutterstock

Covid long : qu’en savent les scientifiques aujourd’hui ?

Les patients atteints de « Covid long » subissent, des mois ou des années durant, des symptômes très invalidants. Que sait-on de ce syndrome, qui peut être réactivé par une nouvelle infection ?

Top contributors

More