Menu Close

Articles on SARS-CoV-2

Displaying 1 - 20 of 70 articles

Un employé inspecte des fioles d’un vaccin contre la Covid-19 produit par SinoVac dans son usine de Pékin le 24 septembre 2020. (AP Photo/Ng Han Guan)

Le futur vaccin contre la Covid-19 doit déclencher une mémoire immunitaire… en vue d’une prochaine pandémie

Notre exposition à un agent pathogène, que ce soit naturellement ou par la vaccination, peut affecter la manière dont notre système immunitaire réagira à l’avenir à des agents pathogènes similaires.
Micrographie électronique à balayage colorisée d'une cellule (en bleu) fortement infectée par des particules du virus SRAS-COV-2 (en orange), isolée à partir d'un échantillon de patient. IRF / NIAID

Coronavirus SARS-CoV-2 : ce que l’on sait, ce que l’on ignore encore

Au fil des mois, les chercheurs accumulent les nouvelles connaissances sur le coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie de Covid-19. Mais de nombreuses questions demeurent.
Les équipes de recherche de Moderna et d'AstraZeneca ont utilisé leur expérience antérieure en adaptant des modèles existants pour répondre aux exigences particulières de la fabrication d’un vaccin contre la Covid-19. Shutterstock

Voici comment fonctionnent les vaccins les plus avancés contre le coronavirus

Tant Moderna que AstraZeneca ont utilisé leurs expériences antérieures ainsi que des conceptions de pointe pour réduire le temps de développement de leurs vaccins.
Micrographie électronique à balayage d'une cellule (en vert - fausses couleurs) montrant des signes d’apopotose (mort cellulaire). Celle-ci a été infectée par le coronavirus SARS-CoV-2, dont on aperçoit des myriades de particules virales (en violet - fausses couleurs). National Institute of Allergy and Infectious Diseases, NIH

Que sait-on des mutations du SARS-CoV-2 et de leurs effets ?

Les virus mutent à un rythme plus ou moins important. Ces modifications leur permettent parfois d'infecter de nouveaux êtres vivants, puis de s'y adapter. Que sait-on de celles du SARS-CoV-2 ?
Des enseignants portant des masques de protection accueillent les enfants de retour à l'école publique de Trinité sur l'île de Groix, le 12 mai 2020. Loic Venance / AFP

Rentrée scolaire : « La Covid-19 n’est définitivement pas une maladie pédiatrique »

Quel impact a le SARS-CoV-2 sur la santé des enfants ? Faut-il les masquer dès trois ans ? Quel rôle jouent-ils dans l’épidémie ? Le point sur ce que l’on sait de l’infection chez les plus jeunes.
Devrions-nous proposer une formation en entraide et sécurité citoyenne à tous afin de nous préparer à faire face à diverses crises? Shutterstock

Devrions-nous tous être formés pour intervenir en temps de crise ?

Nous avons formé des citoyens prêts à intervenir auprès de victimes d’arrêts cardio-respiratoires. Ne devrions-nous pas pousser plus loin et proposer une formation en entraide et sécurité citoyenne ?
Une caractéristique commune à de nombreux patients qui développent une forme grave de la COVID est une atteinte pulmonaire sévère causée par une réponse immunitaire trop vigoureuse. shutterstock

L’inflammation : le facteur clé qui explique les formes graves de Covid-19

Bien que de nombreux facteurs font augmenter les risques de développer une forme grave de la maladie, l’inflammation explique pourquoi certaines personnes vulnérables tombent si malades.
Après le confinement, et durant l’été, la vigilance s’est relâchée, comme ici le 30 mai à Paris, sur les berges de la Seine. Bertrand Guay / AFP

Covid-19 : « Ce qui va se passer à l’automne dépendra grandement de ce que l’on fait aujourd’hui »

Alors que la mauvaise saison, synonyme de recrudescence des virus respiratoires, approche à grands pas, où en est-on de l’épidémie en France, et à quoi faut-il s’attendre à l’automne ?
Lorsqu’ils sont infectés, les gens qui portent des masques sont plus susceptibles d'avoir des symptômes plus légers. Wenmei Zhou/Vecteurs de vision numérique via Wenmei Zhou / Digital Vision Vectors via Getty Images

Masques et protection : inhaler moins de coronavirus signifie tomber moins gravement malade

Dans les lieux où le port du masque est respecté, les formes sévères de Covid-19 semblent moins fréquentes. Les masques protégeraient donc non seulement les autres, mais aussi leurs porteurs.
Une scientifique du Centre national d'épidémiologie et de microbiologie Nikolaï Gamaleïa, à Moscou, en Russie, où un vaccin contre le Covid-19 est en cours de développement. Alexander Zemlianichenko Jr/Russian Direct Investment Fund/AP/AAP

Covid-19 : pourquoi la précipitation russe à sortir un vaccin pose problème

Développer un vaccin repose sur une méthodologie rigoureuse. Ne pas la respecter expose à un risque d’inefficacité ou à des effets secondaires qui affecteront la santé et la confiance du public.
La protéine spike du SARS-CoV-2 interagit avec la surface de cellules humaines en formant un complexe, représenté en bleu et jaune. Un médicament potentiel déstabilisant le complexe est aussi représenté en cyan, blanc et rouge. Antonio Monari

Simuler l’action du virus contre les cellules, un outil supplémentaire de lutte contre le Covid-19

Comment le SARS-CoV-2 s’arrime-t-il aux cellules humaines ? Peut-on modifier cet assemblage ? Les simulations moléculaires permettent d’étudier ces interactions, à l’atome près.
Jaïr Bolsonaro (3ème en partant de la g.) en avril 2020 à Brasilia. Evaristo Sa / AFP

Fact check : L’OMS a-t-elle un « parti pris idéologique » ?

L’OMS a de nouveau essuyé les critiques d'un président : celles du Brésilien Jair Bolsonaro, en juin dernier. Selon lui, l’organisation entretiendrait un « parti pris idéologique ». Vrai ou faux ?
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle Francis Gurry (à g.) et le ministre indien du commerce et de l'industrie Piyush Goyal (au centre) lors de la publication du Global Innovation Index 2019. Avec le Brésil, l’Inde a été l’un des premiers pays à questionner le droit des brevets. Money Sharma / AFP

Médicaments : la pandémie de Covid-19 remet en question le droit de la propriété intellectuelle

Les conséquences économiques du confinement et l’expansion du Covid-19 en Afrique impliquent de repenser les institutions de protection de la propriété intellectuelle dans le domaine de la santé..
Problèmes de mémoire, difficulté à se concentrer… Certains malades Covid-19 développent parfois des problèmes cognitifs qui persistent après leur sortie de l’hôpital. Engin Akyurt / Unsplash

Épidémie de Covid-19 et cerveau : des dommages collatéraux à explorer

S’il infecte surtout les voies respiratoires supérieures, le SARS-CoV-2 attaque aussi d’autres organes. Le cerveau en ferait partie, ce qui pourrait expliquer certains troubles cognitifs.
Entre les étals du le marché de la rue de Saxe, à Paris, le 14 mai 2020. Ludovic Marin/AFP

Épidémie de Covid-19 : quel impact sur l’espérance de vie en France ?

Les données actuelles indiquent que la baisse de l’espérance de vie en France en 2020 par rapport à 2019 devrait être modeste, malgré l’épidémie de Covid-19 qui a frappé notre pays. Pourquoi ?
Image créée suite à l'appel des Nations unies aux créatifs pour stopper la propagation de Covid-19. Olga Svitelska / Unsplash

Covid-19 : pourquoi les consignes sanitaires ne sont pas toujours respectées ?

Le respect des consignes sanitaires varie selon que l’on estime une maladie proche ou distante de soi. Un paramètre dont on devrait tenir compte dans la mise en œuvre des politiques de prévention.

Top contributors

More