Articles on Parti socialiste

Displaying 1 - 20 of 81 articles

Session des questions à l'Assemblée nationale (ici le 20 mars 2019). Bertrand Guay / AFP

Coup de pompe démocratique : remettre le pouvoir en proportion

La querelle autour de la proportionnelle est aussi ancienne que la République : les jugements positifs ou négatifs sont fonction des circonstances, des intérêts partisans et des positions idéologiques.
Vue de l'hémicycle, le 29 janvier 2019. Philippe Lopez / AFP

La guillotine majoritaire

Si le « tout proportionnelle » a contribué à enliser la IVᵉ République, on peut aussi bien dire que le « tout majoritaire » asphyxie la Vᵉ.
Gérard Larcher, le président (LR) du Sénat, conserve confortablement son fauteuil à l'issue du scrutin du 24 septembre. Lionel Bonaventure / AFP

Élections sénatoriales du 24 septembre 2017 : la République en panne

Si les résultats de LREM sont très loin de la percée annoncée, ils ne sont nullement catastrophiques. Elle a emporté une fraction significative de l’implantation socialiste traditionnelle.
Le Palais Bourbon (ici en 2006). tamadhanaval/Flickr

Grande lessive à l’Assemblée nationale

Les électeurs viennent de la renouveler profondément, et même comme jamais ils ne l’avaient fait sous la Vᵉ République, pas même en 1958 lors du retour au pouvoir du général de Gaulle.
Le siège du Parti socialiste, à Paris, le 12 juin 2017. Lionel Bonaventure/AFP

Demain, la gauche ?

Laminée aux législatives par la percée du mouvement d’Emmanuel Macron, la gauche peut-elle renaître de ses cendres ? Sans doute, mais en dehors des cadres politiques habituels.
Dans une rue de Paris, à la veille du second tour de la présidentielle. Lorie Shaull/Flickr

La marche confirmée de la gauche vers sa gentrification

La gauche française a fini sa gentrification, sa mue en portant Emmanuel Macron au pouvoir celui qui pose là le libéralisme économique tout aussi bien qu’une forme du libéralisme culturel.
Emmanuel Macron, à Paris, le 10 mai 2017. Eric Feferberg/AFP

La présidentielle 2017, accélérateur de transition

Les anciennes forces de gouvernement, PS et LR-UDI, sont directement impactées car elles sont sur les lignes de faille du bouleversement correspondant à la transition entre deux systèmes partisans.
Emmanuel Macron et François Hollande lors des cérémonies du 8 mai à Paris. Stephane de Sakutin/AFP

L’entrisme, nouvelle donne de la vie politique française ?

Si l’absence d’une ligne politique claire a précipité la déroute des partis de gouvernement, elle constitue également une sérieuse menace pour le nouveau locataire de L’Élysée.
Le jour d'après, cérémonie à l'Arc de triomphe le 8 mai. François Mori/AFP

Longitude 20’17, le Président du jour d’après

Sur cette pyramide de plus de vingt millions de voix, Emmanuel Macron est venu, il a vu, il a vaincu. Mais il n’a pas encore convaincu pleinement.

Top contributors

More