Articles on pédagogies alternatives

Displaying all articles

Photo du film “Être et devenir”, de Clara Bellar, sorti en 2014, et qui aborde la question de l'école à la maison. Copyright Cinéma Saint-André des Arts / Allociné

L’école du changement : filmer les pédagogies alternatives

Alors que la crise du Covid-19 suscite de multiples réflexions sur le « monde d’après » et fait émerger le besoin de pédagogies nouvelles, retour sur la vogue des films qui montrent l’école autrement.
Un malade est transporté lors d'un arrêt du TGV médicalisé de Strasbourg, à Angers, le 26 mars 2020. Des innovations qui pourraient éviter des choix difficiles en matière d'éthique. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Être toujours du côté des « opprimé·e·s » : relire le philosophe Paulo Freire en temps de crise éthique

En affirmant qu’il peut y avoir des critères de triage « justes » en soi, on risque d’affaiblir l’idée d’égale dignité des personnes.
Les jeux sérieux sont au sens large toute forme d’activité ludique dont la finalité est informative ou pédagogique. Vadim Zakharishchev / Shutterstock

Quand les « serious games » deviennent des outils d’accompagnement des patients

Des « jeux sérieux » qui proposent de prendre soin d’un compagnon virtuel atteint d’une maladie permettent de renforcer la médiation entre patient et personnel soignant.
Si les classes Montessori sont équipées d'un matériel spécifique, leur pédagogie est loin de s'y résumer. Bérengère Kolly

Débat : Écoles Montessori et Freinet, évitons les malentendus !

L’engouement pour les pédagogies alternatives a son revers : la multiplication d’écoles privées dont la qualité laisse à désirer. Remise en contexte suite aux déceptions exprimées par des parents.
Création d’une planche de kamishibaï par des apprenants, via des collages de papier peint : « Les saisons à travers mes vitres ». Géraldine Enjelvin

Un « outil Freinet » transversal venu du Japon : la tradition du kamishibaï a du bon, même en 2018 !

À l’heure des tablettes, l’antique kamishibaï (de kami, papier et shibai, théâtre), populaire au Japon en 1930-1950, l’est devenu en France depuis 10 ans, notamment auprès des enseignants.
Utilisation des méthodes du Design Thinking dans une école primaire à Londres (Rosendale Primary School). Ewan McIntosh

Le design thinking, de Stanford à l’école primaire française

Le « design thinking » permet de passer d’une logique d’innovation limitée au seul produit, ou service, à la prise en compte de l’expérience utilisateur. Il peut aussi s’appliquer à l’éducation.
A l'image de la médecine, l'enseignement gagnerait à évoluer en utilisant pour cela la démarche scientifique. Shutterstock

Et si les réformes de l'éducation s’appuyaient sur les données de la science ?

L’enseignement devrait, comme la médecine, s’appuyer sur les données de la science pour évoluer. Le ministre de l’Éducation doit encourager l’expérimentation.
Team Edumix.

Remixer l’éducation, c’est possible !

Le format de hackathon Edumix permet de relever les grands défis de l’éducation en associant différents talents dans des équipes pluridisciplinaires : rythmes, lieux, évaluation, terrain, etc.
Classe de Suris vers 1930. Edouard Brunet, instituteur à Suris, un des pionniers du mouvement Freinet, est absent de la photo. Volonté délibérée ? Jean-Pierre Brunet/Icem

Apprendre à l’école Freinet

Freinet s’est opposé aux écoles qui alignent les élèves, les asservissent sans leur apprendre à penser par eux-mêmes. 50 après la disparition de Freinet, retour sur un mouvement emblématique.

Top contributors

More