Artículos sobre Burkina Faso

Mostrando 1 - 20 de 37 artículos

Un soldat français de l'opération Barkhane sur une base des Forces armées maliennes au pied des monts Hombori, région de Gourma (Mali), le 27 mars 2019. Daphné Benoit/AFP

L’enlisement français au Sahel

Le sommet qui a réuni à Pau, le 13 janvier dernier, les dirigeants de la France et du groupe G5 Sahel a débouché sur quelques mesures qui ne suffiront pas à ramener la paix dans la région.
Des policiers anti-émeute montent la garde devant les manifestants lors d'une marche appelée par l'union d'action syndicale pour demander de meilleures mesures de sécurité contre le terrorisme, le 16 septembre 2019 à Ouagadougou. Issouf Sanogo/AFP

Burkina Faso : l’État et le terrorisme intérieur

La prolifération des groupes armés terroristes issus des périphéries du Burkina Faso s’explique, en grande partie, par la déliquescence d’un État perçu, très souvent, comme illégitime.
Atelier de préfiguration de la pépinière urbaine à Ouagadougou (Cabanon Vertical) Raphaël Besson

La pépinière urbaine de l’AFD : un nouveau régime de gouvernance de l’innovation urbaine ?

Pensé comme un outil d’intervention agile et complémentaire des instruments AFD traditionnels, la pépinière urbaine promeut de nouveaux modes de faire plus participatifs.
Des agents de sécurité se déplacent à côté d'un véhicule blindé à la suite multiples attaques à Ouagadougou contre notamment le QG militaire qui ont causé la mort de 8 soldats et beaucoup d'autres blessés le 2 mars 2018. Ahmed Ouoba/AFP

Comment s’explique la prolifération des groupes extrémistes au Burkina Faso ?

La réponse paraît inadaptée devant un ennemi qui semble avoir chaque fois en avance et disposer d’une capacité d’anticipation sur les stratégies de mise en place par l’État.
Depuis plusieurs années des attaques récurrentes attribuées à des djihadistes ciblent régulièrement des responsables religieux chrétiens. Ahmed Ouoba/AFP

Comment s’expliquent les attaques contre la communauté chrétienne au Burkina Faso ?

La communauté est localement perçue comme étrangère et comme étroitement associée à l’État, faisant des catholiques des cibles pour des groupes armés déterminés à saper toute autorité concurrente.
Cérémonie de clôture du sommet du G5 Sahel qui a réuni les présidents Ibrahim Boubacar Keita (Mali), Mahamadou Issoufou (Niger), Roch Marc Christian Kabore (Burkina faso), Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie), en février 2019. Olympia De Maismont/AFP

Post-djihadisme ? Pour un nécessaire changement de paradigme au Sahel

On est pass de l’ère d’un djihadisme idéologique avec un discours se nourrissant du référentiel religieux à une situation où les populations locales évoquent du « banditisme », de la « criminalité ».
Le Burkina Faso au cours des derniers mois a fait l'objet d'attaques terroristes récurrentes. Issouf Sanogo/AFP

Au Burkina Faso, l’affaiblissement de l’État fait le lit du terrorisme

La montée des attaques au Burkina Faso est en grande partie imputable à l’affaiblissement de l’État, lui-même provoqué par un contexte politique très instable depuis le début de la décennie.
La fuite des cerveaux qui touche de nombreux étudiants africains fait appel à un double imaginaire du corps confronté au capitalisme et à la globalisation. Shutterstock

D'un imaginaire à un autre: quand fuite des cerveaux rime avec trafic d'organes

La diffusion sur les réseaux sociaux d’un article parodique sur les frais d’inscription à l’université a généré de multiples réactions chez les étudiants des pays francophones d’Afrique de l’Ouest.
A Gao (Mali), le 13 novembre 2018, après un attentat suicide qui a fait trois morts. AFP

Comment le djihad armé se diffuse au Sahel

Tout choix d’implantation géographique implique nécessairement une insertion sociale locale, et des connexions humaines opérationnellement utiles.
Le secteur minier est la principale source de revenus au Burkina Faso. Pour contrer l'insécurité, les minières peuvent faire beaucoup mieux en redistribuant la richesse, en créant des emplois et en achetant local. Shutterstock

Les minières face à la violence au Burkina Faso

Pour contrer l'insécurité, le secteur minier, principale source de revenus au Burkina Faso, peut faire beaucoup mieux en redistribuant la richesse, en créant des emplois et en stimulant l'achat local.
Troupeau de zébus et d’ânes en transhumance au Niger (novembre 2006). Pierre Hiernaux

Au Sahel, maintenir l’élevage pastoral pour s’adapter au changement climatique

La transhumance, qui joue au Sahel un rôle essentiel dans l’adaptation des troupeaux aux variations climatiques, est aujourd’hui menacée.
Au Burkina Faso, le nombre de mines artisanales est passé de 200 en 2003 à plus de 700 en 2014. Gilles Paire / shutterstock

« Malédiction des ressources naturelles » et mines artisanales : le cas de l’or au Burkina Faso

Le Burkina Faso est devenu en quelques années le quatrième exportateur d’or au niveau mondial. Mais quelles sont les retombées locales ? 43 % de la population vit toujours sous le seuil de pauvreté.
La Ferme avicole KISWEND-SIDA au Burkina Faso, sise à 8 km du site de BRAFASO. Prise par le Doctorant sur lors d'une visite d'échange avec le promoteur de la ferme. Le fondateur raconte les difficultés pour l'accès aux financements. E-mail du promoteur: alainsorgho@gmail.com

Repenser l’(auto)financement des entrepreneurs du developpement au Burkina Faso

Pour rationaliser l’accès à une grande diversité de ressources financières potentielles (banques, crowfunding, tontines, autofinancement, etc.) vers les porteurs de projets de développement en Afrique.

Principales colaboradores

Más