Menu Close

Articles on santé mentale

Displaying 1 - 20 of 228 articles

Distribution de nourriture aux étudiants en situation de précarité par l'association Linkee, à Paris (mars 2021). Stéphane de Sakutin /AFP

Comment la crise sanitaire affecte la santé mentale des étudiants

Les étudiants ont vécu des situations de confinement variées. Les inégalités que l’on constatait avant le confinement se sont accentuées, avec un impact sur leurs suivis médicaux.
Pourquoi est-il si difficile pour les jeunes mères de parler de leur expérience parfois négative de la naissance ? Pexels

Maternité : les difficultés du post-partum, un tabou dangereux

Les mères n’ayant pas vécu l’accouchement comme « magique » peuvent éprouver un sentiment de honte, de déception voire d’échec. Un état qui n’est pas sans conséquence pour elles et leurs enfants.
Les nouveaux parents auraient plutôt profité du confinement. Malgré les nombreux défis, ils affirment que leur expérience de coparentalité se serait améliorée. Shutterstock

Parents confinés avec un nouveau-né : la pandémie a aussi eu des effets positifs

Le confinement semble avoir été plutôt bénéfique pour les parents, qui ont signalé une amélioration de leurs conditions, tant sur le plan parental que relationnel.
D'après certains travaux, la musique aurait un impact positif sur la communication et l'estime de soi. jonas mohamadi/Pexels

Comment la musicothérapie peut aider les enfants anxieux

Le problème du stress chez les plus jeunes a été mis en avant par la crise sanitaire. Permettant d’explorer les émotions, la musique est un outil de plus en plus convoqué par les thérapeutes.
La grande majorité des jeunes estime important de parler de santé mentale. MART PRODUCTION /Pexels

La méditation gagne du terrain chez les jeunes

Depuis la crise sanitaire, la génération Z, beaucoup plus attentive qu’avant aux questions de santé mentale, est en quête d’outils pour lutter contre le stress.
La Canadienne Margaret Mac Neil nage vers la médaille d’or lors de la finale du 100 mètres papillon féminin aux Jeux olympiques de Tokyo. La Presse Canadienne/Frank Gunn

Tokyo 2020 : la pandémie a mis à mal la santé mentale des athlètes olympiques

Les 18 derniers mois ont mis à l’épreuve les limites mentales et physiques des athlètes olympiques dans leur quête des Jeux de Tokyo. C’est ce qui rend les performances encore plus remarquables.
En 2016, le Tribunal canadien des droits de la personne a conclu que le Canada exerçait une discrimination raciale à l'égard de 165 000 enfants des Premières Nations en leur fournissant des services inéquitables. (Shutterstock)

Les injustices envers les enfants des Premières Nations se poursuivent encore aujourd’hui

La découverte des tombes non marquées de plus de 1000 enfants de pensionnats autochtones a choqué notre conscience nationale. Mais la discrimination envers les enfants autochtones se perpétue.
En famille d'accueil, les violences subies par les enfants placés sont souvent d'ordre psychologique (dévalorisation, dénigrement, manque d’affection). Shutterstock

Libérer la parole sur les violences faites aux enfants placés

Ces dernières années, de nombreux témoignages ont lancé l’alerte sur les violences au sein d’institutions relevant de la protection de l’enfance. État des lieux à travers une enquête de l’Ined.
Tête de Claude ou de Néron, souvent désigné comme ‘l'empereur fou’. Bronze, plâtre, milieu du 1er siècle après J-C. Découvert à Rendham. Scailyna/wikimedia

Aux origines de l’irresponsabilité pénale des fous

L’irresponsabilité pénale des fous est un principe essentiel du droit et de la morale de tradition romaine à l’origine du code pénal français contemporain.
La façon dont nous réagissons à cette pandémie est très variable et dépend surtout des multiples facettes de notre personnalité et de nos traits de caractère. Shutterstock

Qui a dit que les introvertis aimaient être confinés ? La réalité est beaucoup plus nuancée…

Intuitivement, on peut penser que les introvertis s’en sortent mieux que les extravertis pendant les périodes d’isolement. Or cette affirmation n’est pas soutenue par des preuves scientifiques.
Les enfants confrontés à la faim de façon chronique sont plus vulnérables au développement de problèmes de comportement.

Comment la pandémie fragilise les « enfants pauvres »

De l’alimentation à la scolarité en passant par les relations familiales, la pauvreté a des répercussions sur tous les domaines de vie de l’enfant. Et la crise actuelle crée de nouvelles tensions.
Tentes d’attente dans l’enceinte du centre pour éviter le rassemblement des patients et leurs accompagnants dans la salle d’attente. Ibra Diagne

Sénégal : comment assurer la continuité des soins de santé mentale en temps de Covid-19 ?

Analyse de la façon dont le Centre de santé mentale Dalal Xel (Thiès, Sénégal) fait face aux contraintes induites par la pandémie de Covid-19.
On a associé l’équivalent d’une tranche de bacon à une augmentation de 44 % du risque de démence. Shutterstock

Démence : la viande transformée est-elle un facteur de risque ?

Une consommation élevée de viandes hautement transformées peut simplement être représentative d’un mode de vie moins sain dans l’ensemble, ce qui augmente les risques d’Alzheimer.
Les études réalisées après des catastrophes identifient certains facteurs de risque liés aux pensées suicidaires des jeunes. Shutterstock

Covid-19 et pensées suicidaires: comment repérer les jeunes à risque et quoi faire pour les aider

Les jeunes sont beaucoup moins à risque de mourir de la Covid-19, mais ils peuvent craindre pour leur santé ou celle de leurs proches, ce qui peut exacerber un état d’anxiété préexistant.
Une enfant hondurienne et sa mère, fuyant la pauvreté et la violence dans leur pays, attendent à la frontière entre le Mexique et les États-Unis, où elles n’ont pu entrer. Brownsville, Texas, le 25 juin 2018. Spencer Platt / Getty Images North America / Getty Images via AFP

Les maladies chroniques, témoignages des souffrances de l’enfance ?

Au-delà des effets sur le développement psychique, les souffrances de l’enfance semblent associées à bon nombre de troubles métaboliques et de maladies chroniques de l’adulte.
Une enseignante portant un équipement de protection accueille ses élèves dans la cour d'école de l'école primaire Philippe-Labarre à Montréal, en août 2020. Les nombreuses mesures sanitaires ajoutent au stress vécu par les enseignants depuis le début de la pandémie. La Presse Canadienne/Paul Chiasson

Covid-19 : les enseignants sont épuisés et stressés

Stress, fatigue, angoisse et irritabilité : les enseignants du primaire et du secondaire sont passés par toute une gamme d’émotions depuis le début de la pandémie.

Top contributors

More