Menu Close

Articles on cinéma

Displaying 1 - 20 of 291 articles

Un enfant regarde un épisode de « Maîtresse d’un homme marié », à Dakar, en mai 2019. La série fait la part belle à des personnages féminins forts, urbains et indépendants, confrontés à des problématiques genrées comme le viol ou la polygamie, mais se veut avant tout un divertissement à succès. Elle rassemble plusieurs millions de spectateurs chaque semaine. Seyllou/AFP

Cinéma et séries au Sénégal : la portée politique d’un divertissement très populaire

Au Sénégal, la popularité et la créativité des séries relèguent le cinéma au second plan. Ces séries convoquent un imaginaire éloigné du cinéma explicitement politique de l’ère post-indépendance.
En achetant MGM, Amazon affiche clairement ses ambitions de détrôner Netflix et la course pour la première place sur le marché de la vidéo à la demande n’a jamais été aussi serrée. (Shutterstock)

L’achat de MGM par Amazon marquera-t-il la fin du règne de Netflix ?

L’investissement dans l’acquisition ou la production de contenus originaux devient une munition importante dans la guerre des contenus exclusifs que se livrent les plates-formes.
Une femme regarde un épisode de la série «La Servante écarlate», de tour le 28 avril. C'est l’une des premières séries à employer une équipe de scénarisation et de réalisation paritaire. Cela paraît dans la manière de filmer et de présenter les personnages féminins. Shutterstock

« La Servante écarlate », ou l’émergence d’un regard féminin dans les fictions audiovisuelles

« La Servante écarlate » emploie une équipe paritaire. Or, il existe une causalité entre la place des femmes derrière la caméra et la manière dont les personnages féminins sont représentés à l’écran.
L'astronaute Story Musgrave salue les caméras le 9 décembre 1993 après avoir effectué la cinquième et dernière sortie dans l'espace pour réparer le télescope spatial Hubble. NASA/AFP

« C’est comme un marshmallow noir » : décrire l’infini de l’espace, un défi extraterrestre

L’astronaute Story Musgrave a essayé d’expliquer comment son corps habitait l’espace, l’apesanteur, le noir, l’infini, la lumière. Mais est-ce seulement possible ?
Les réalisatrices, comédiennes, actrices, productrices, autrices Magaajyia Silberfeld, Maimouna Gueye, France Zobda, Sabine Pakora, Eye Haidara, Rachel Khan, Aissa Maiga, Nadege Beausson-Diagne, Sara Martins , Firmine Richard, Mata Gabin, Assa Sylla, Karidja Toure et Shirley Souagnon, sont à Cannes en 2018 pour le lancement de l'ouvrage « Noire n'est pas mon métier ». Loïc Venance/AFP

Quand le racisme est devenu une question politique dans le cinéma français

La prise de parole d’Aïssa Maïga en 2020, destinée à rendre visible et politiser les « non-Blancs » dans le cinéma français, a jeté le trouble.
Ralph Fiennes joue le rôle de Basil Brown, archéologue autodidacte qui fouilla le premier le bateau-tombe de Sutton Hoo. Allociné

« The Dig » : un été archéologique à Sutton Hoo

Dans le film « The Dig », inspiré d’une histoire vraie, le réalisateur Simon Stone nous transporte en 1939, sur les traces d’une incroyable découverte archéologique britannique.
Billy et les Minuscules, de Roald Dahl, illustré par Quentin Blake, collection Folio Cadet Premiers Romans. Gallimard Jeunesse

Six livres pour redécouvrir l’univers de Roald Dahl

Considérés comme des classiques, « Charlie et la chocolaterie » ou « Matilda » sont souvent réédités et adaptés au cinéma. Mais l’œuvre de Roald Dahl ne s’arrête pas là.
James Bond (Daniel Craig) au volant d'une Aston Martin dans "Mourir peut attendre"

Martin, Aston Martin

La sortie de « Mourir peut attendre », programmée au printemps prochain, est l'occasion d'analyser le rôle de la marque Aston Martin et la manière dont elle participe à la construction du personnage.
Prévue pour décembre 2020, la sortie de Dune, le très attendu film du cinéaste québécois Denis Villeneuve, a été reportée à l'automne 2021 en raison de la pandémie. Warner Brothers

Les salles de cinéma survivront-elles à la crise sanitaire mondiale ?

Les mesures pour freiner la deuxième vague de la pandémie fragilisent de nouveau l’industrie du cinéma, qui se relevait peu à peu avec la reprise de la fréquentation des salles pendant l’été.

Top contributors

More