Institut de recherche pour le développement (IRD)

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme de recherche français qui répond, avec ses partenaires des Suds, aux enjeux internationaux du développement . Améliorer les conditions sanitaires, comprendre l’évolution des sociétés, préserver l’environnement et les ressources constituent les piliers de son action dans la perspective d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement.

Établissement public français à caractère scientifique et technologique, l’IRD est placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la Recherche et des Affaires étrangères . Il déploie ses activités à l’international depuis son siège, à Marseille, et ses deux centres métropolitains de Montpellier et de Bondy.

Grâce à son action de recherche, de formation et d’innovation en partenariat, il rayonne dans plus d’une cinquantaine de pays, en Afrique, sur le pourtour méditerranéen, en Asie, en Amérique latine et en outre-mer. Fondés sur l’interdisciplinarité, les projets menés conjointement traitent de questions cruciales pour les Suds : maladies tropicales et de civilisation, relations entre santé et environnement, changements climatiques, ressources en eau, sécurité alimentaire, écosystèmes tropicaux et méditerranéens, risques naturels, pauvreté, vulnérabilité et inégalités sociales, migrations, évolution du marché du travail…

Links

Displaying 1 - 20 of 124 articles

Des femmes migrantes près de la ‘Jungle’ de Calais, en octobre 2016. PHILIPPE HUGUEN / AFP

Les femmes migrantes face aux violences sexuelles en France

Les violences sexuelles envers les femmes sont de mieux en mieux connues parce qu’elles font l’objet d’enquêtes et que la parole se libère. Celles subies par les femmes immigrées sont moins connues.
Fréquemment en contact avec l’être humain, les rongeurs hébergent de nombreux virus potentiellement dangereux. Shutterstock

Maladies émergentes d’origine animale : d’où viendra la prochaine menace ?

La pandémie de Covid-19 qui a durement frappé la planète était attendue par les scientifiques qui étudient les maladies émergentes d’origine animale. Saurons-nous anticiper davantage la prochaine ?
Des travailleurs de la santé de l'équipe d'enterrement de la Croix-Rouge devant le corps d'une victime d'Ebola en 2014. Ils ont déjà expliqué aux proches que tout le respect dû au cadavre sera observé. Francisco Leong/AFP

Comment réinventer les rites funéraires en temps de Covid-19 ?

L’accompagnement de fin de vie et le traitement du corps des défunts demeurent des aspects importants de la gestion de la crise du Covid-19. Voici comment on pourrait s’y prendre.
Manifestantes argentines demandant la légalisation de l’avortement devant le Congrès national de Buenos Aires, en février 2019. Juan Mabormata/AFP

Amérique latine : la lente marche vers la légalisation de l’avortement

Le droit à l’avortement est loin d’être pleinement acquis en Amérique latine. Des restrictions qui poussent à un recours massif à des interruptions de grossesse clandestines.
Kristalina Georgieva, la directrice générale du Fonds monétaire international, prononce un discours lors d'une conférence co-organisée par le FMI sur le développement durable et la dette à Diamniadio (Sénégal), le 2 décembre 2019. Seyllou/AFP

La dette des États d’Afrique subsaharienne à l’épreuve du Covid-19

La prépondérance des créanciers privés dans la dette publique extérieure pèse sur le budget des États africains et complique la lutte contre le Covid-19.
Tilapias rouges en bassins d’élevage intensif à Sumatra (Indonésie). IRD

Avec la hausse des températures, l’aquaculture bientôt un point chaud de l’antibiorésistance ?

Une étude récente souligne les effets du réchauffement climatique sur l’antibiorésistance dans les fermes aquacoles. Une situation qui constitue une menace pour la sécurité alimentaire mondiale.
Gonzaga Yiga, président d'un conseil d'habitant local rappelle les mesures de lutte contre le Covid-19 aux résidents de son quartier, Kampala, Ouganda, le 24 mars. Badru KATUMBA / AFP

Évaluer les effets des différentes mesures de lutte contre le Covid-19, mission impossible ?

Il viendra un moment où les gouvernements seront contraints à rendre des comptes des politiques adoptées pour lutter contre l’épidémie : mais auront-ils les données à disposition ?
Students wearing facemasks wash their hands before attending a class at a government-run school in Secunderabad, March 4, 2020. NOAH SEELAM / AFP

India and coronavirus: lack of access to handwashing facilities among poor makes fight even harder

In India handwashing practices have come under scrutiny as millions of Indian poorest return home from major cities. Many do not have access to basic amenities.
Des tablettes de Nivaquine (chloroquine) et de Plaquenil (hydroxychloroquine), dont l’efficacité contre le SARS-CoV-2 est actuellement évaluée à l’IHU de Marseille. Gérard Julien / AFP

La mondialisation des infox et ses effets sur la santé en Afrique : l’exemple de la chloroquine

Reprises, amplifiées, déformées, mal comprises…Les informations qui quittent les laboratoires pour le vaste espace incontrôlé des médias et réseaux numériques peuvent avoir des conséquences graves.
A woman wears a mask as a protective measure against the COVID-19 coronavirus, as she walks in the popular Madina neighbourhood in Dakar. Photo by John Wessels/AFP via Getty Images)

How Senegal is confronting the challenge of COVID-19

There are concerns about gaps in Senegal's ability to detect cases early.
Des scientifiques travaillent sur le coronavirus dans un laboratoire sécurisé à l'Institut Pasteur de Dakar, le 3 février 2020. Seyllou/AFP

Le Sénégal face au défi du Covid-19

Le coronavirus touche désormais 110 pays et territoires dont le Sénégal qui a jusqu’ici enregistré cinq cas. Comment se passe la détection ? Comment faire face en cas propagation de la maladie ?
Des soldats française Barkhane patrouillent dans le centre du Mali, qui entre dans sa huitième année de conflit. Daphné Benoit / AFP

Au Mali, une cohésion sociale minée par les conflits

Une étude révèle l’affaiblissement du tissu social dans les zones exposées à la violence, ce qui contribue à l’enracinement du conflit et à l’affaiblissement économique du pays, en guerre depuis 2012.
Les forces de l'ordre en patrouille à New Delhi, le 28 février 2020, après une semaine d'émeutes anti-musulmanes qui se sont soldées par au moins 42 morts. Xavier Galiana/AFP

Violences anti-musulmanes en Inde : quelle responsabilité pour le gouvernement Modi ?

Les pogroms anti-musulmans qui ont récemment ensanglanté New Delhi ne sont pas un épiphénomène : ils représentent un aboutissement logique de l’idéologie extrémiste du parti au pouvoir.

Authors

More Authors