Menu

Articles on emprunts

Displaying all articles

83 % des grandes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire ne rencontrent pas de difficultés ardues de trésorerie actuellement. Lee Charlie / Shutterstock

Cinq mois après leur mise en place, les prêts garantis par l’État ont fait leur travail

Une mesure ponctuelle de la situation de trésorerie des entreprises françaises permet de conclure à un quasi-retour à la normale dû notamment à l’injection massive de liquidités dans l’économie.
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, entouré de son équipe (Agnès Pannier-Runacher pour l’industrie, Olivier Dussopt pour les comptes publics et Alain Griset pour les PME) lors du premier conseil des ministres après le remaniement, le 7 juillet dernier. Ludovic Marin / AFP

Prêts garantis par l’État : les refus seraient plus nombreux que dans les statistiques officielles

Le taux de refus de Bercy (2,4 % à mi-avril) aux demandes pour faire face aux difficultés de trésorerie ne prend probablement pas en compte les dossiers que les banques ne veulent pas monter.
Les entreprises françaises sont plus endettées que leurs homologues italiennes, allemandes et espagnoles. Natee K Jindakum / Shutterstock

Comment répondre à l’urgence de renforcer les fonds propres des entreprises ?

Face à la sous-capitalisation des TPE-PME françaises qui vont devoir rembourser les prêts garantis par l’État, des outils comme le prêt participatif ou les titres hybrides peuvent être mobilisés.
Pour remplir leurs objectifs commerciaux, les banquiers ont tendance à octroyer plus de prêts à l’approche des clôtures comptables. Panumas Yanuthai / Shutterstock

Avant de demander un prêt, choisissez bien la date dans le calendrier

Les entreprises et les particuliers ont tout intérêt à contacter leur banque en fin de trimestre, et surtout au mois de décembre.
Présenter les comptes sous un meilleur jour est l’un des défis des directions financières en pleine crise du Covid-19. Scott Graham / Unsplash

Et si on corrigeait les indicateurs financiers des effets de la crise ?

L’ajustement des ratios comme l’EBIDTA, nécessite une information financière saine et transparente, en précisant aux banquiers et investisseurs les effets dus aux variations économiques erratiques.
Affiche publicitaire d'une institution de microfinance le long de la route à Bamako (à proximité du pont des Martyrs), au Mali. Florian Léon

Pourquoi la microfinance n’a pas éradiqué la pauvreté

L’architecture des innovations financières et le comportement des emprunteurs ont limité les effets en matière de lutte contre la pauvreté. Mais des voies d’amélioration existent.
Un homme au rayon chaussures d’un grand magasin. Peut-il vraiment se permettre d’acheter une nouvelle paire ? Alex Buirds/Wikimedia

Pourquoi se croit-on plus riche qu’on ne l’est en réalité ?

Dans certaines circonstances, les individus peuvent se sentir plus riches qu’ils ne le sont en réalité. Ce qui les rend plus enclins à augmenter leurs dépenses, et à souscrire des emprunts. Pourquoi ?
la patron fondateur d'Amazon Jeff Bezos (à dr) lors de sa réception au Pentagone par le ministre de la défense américain le 5 mai 2016. Jim Mattis, Adrian Cadiz / Flickr

Amazon leva 16 milliards de dollars et Trump fit un tweet

Avec cette émission obligataire géante, Amazon rentre dans la cour des très grands émetteurs de dettes corporate et démontre sa puissance financière. Analyse de sa stratégie.
De nombreuses communes de l'agglomération grenobloise ont contracté des emprunts toxiques ; sur cette photo, la ville de Grenoble. a@k/Flickr

Emprunts toxiques : analyse d’un cas réel

En signant des contrats « toxiques », les banques s’approprient des revenus générés par l’économie réelle. Analyse d'un contrat « toxique » signé par une municipalité iséroise en 2007.
Le coût du stade des Alpes à Grenoble (20 000 places), inauguré en 2008 a pesé lourd dans les dettes de la Métropole, plombée par des emprunts toxiques. PsgMag.net/Flickr

Emprunts toxiques : entre ignorance et petits calculs

Pour comprendre mieux comment les élus locaux se sont engagés dans des emprunts toxiques, analyse de trois cas alpins : Grenoble, Seyssins et Sassenage.
Le coût élevé du Musée des Confluences à Lyon vient en partie des emprunts toxiques. Thierry Ehrmann/Flickr

Emprunts toxiques : certains élus locaux savaient ce qu’ils faisaient

L’utilisation par des mairies d’emprunts toxiques était-il due à la mauvaise formation en économie des élus locaux ? Cette étude montre qu’au contraire, plus les élus savaient plus ils signaient.

Top contributors

More