Menu Close

Articles on Recep Tayyip Erdogan

Displaying 1 - 20 of 32 articles

Le président français Emmanuel Macron rencontre son homologue turc Recep Tayyip Erdogan au siège des Nations unies lors de l'Assemblée générale annuelle des Nations unies à New York le 25 septembre 2018. Ludovic Marin/AFP

Tensions entre la Turquie et la France, un effet miroir ?

L’ironie des tensions qui opposent la France et la Turquie, et leurs présidents respectifs, Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdoğan, réside dans les nombreuses similarités qui les caractérisent.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan salue les membres de la presse à Ankara le 10 août 2020. Adem Altan/AFP

Que veut la Turquie en Méditerranée orientale ?

La politique conduite par Ankara en Méditerranée orientale vise à réviser l'ordre international issu de l'effondrement de l'Empire ottoman il y a 100 ans.
La place Taksim à Istanbul, bouclée le 1er mai par la police pour empêcher des manifestants de s'y rendre à l'occasion de la Fête du Travail. Ozan Kose/AFP

Covid-19 en Turquie : une réaction autoritaire qui donne la priorité à l’économie

Face à la pandémie, le pouvoir de Recep Tayyip Erdogan a donné la priorité à la préservation de l'activité économique, et profité du contexte pour renforcer le contrôle qu'il exerce sur la société.
Un combattant des forces rebelles syriennes soutenues par la Turquie tient une peluche dans la ville de Saraqib, province d'Idlib, le 27 février 2020. Bakr Alkasem/AFP

Idlib : vers un rapprochement entre la Turquie et les États-Unis ?

L’offensive syrienne sur la poche d’Idlib a forcé la Turquie à se tourner vers Washington et vers l’OTAN. L’alliance d’Ankara avec les forces occidentales reste toutefois fragile.
Les forces démocratiques syriennes dirigées par les Kurdes sur le champ pétrolier d'al-Omar à Deir Al Zor, en Syrie, lors de l'annonce qu'elles avaient mis fin au contrôle de l'État islamique sur les terres de l'est du pays, 23 mars 2019. Rodi Said/Reuters

Parmi les Kurdes visés par l’offensive turque : les milliers de femmes qui ont affronté Daech

L’offensive turque contre le Kurdistan met notamment en danger des milliers de femmes qui ont héroïquement combattu Daech.
Zone administrée par les kurdes près d'une ancienne base américaine près de la ville de Tel Arqam en Syrie, à la frontière turque, septembre 2019. AFP

Un corridor de la paix est-il possible après le retrait des troupes américaines au nord-est de la Syrie ?

Une « zone tampon » de sécurité en Syrie est essentielle mais le revirement de Trump risque de compromettre durablement les relations entre la Turquie, l’UE et les États-Unis.
Ekrem Imamoglu ,vainqueur de l'élection municipale d'Istanbul, salue la foule lors d'un rassemblement à Istanbul, le 15 avril 2019. Yasin Akgul/AFP

Istanbul, nouveau défi à la Turquie d’Erdoğan

Ekrem Imamoğlu, le principal candidat d’opposition à la mairie d’Istanbul, a été officiellement déclaré vainqueur le 17 avril 2019. Une défaite inquiétante pour le parti du président d’Erdogan.
A Rio, le 28 octobre 2018, un partisan du nouveau président Jair Bolsonaro brandit un cercueil symbolique du Parti des Travailleurs. Mauro Pimentel/ AFP

Quand les gauches s’effondrent…

La gauche est en perdition, si l’on en juge par les scores électoraux. Le phénomène est mondial, mais cela ne veut pas dire qu’il revête partout le même sens, ou les mêmes formes.
Le président turc Recep Tayyip Erdoğan pourrait-il connaître sa première défaite aux élections de juin? Pixabay/geralt

L’opposition turque peut-elle s’unir et faire obstacle à Erdoğan ?

Erdoğan doit faire face à plusieurs problèmes qui ont récemment affaibli son parti, tant sur le plan national qu’international. Une coalition de l’opposition en Turquie pourrait-elle le défier?
A la « nouvelle mosquée », à Istanbul, en 2011. Brian Jeffery Beggerly/Flickr

Les libertés religieuses en Turquie : où en est-on ?

Les libertés religieuses en Turquie contemporaine sont comprises quasi exclusivement comme des libertés des Turcs sunnites traditionnels, au détriment des minorités.
Le président syrien Bachar El-Assad (à gauche) et le président turc, Recep Tayyip Edorgan (à droite), en juin 2010, à Istanbul. Osman Orsal/AFP

L'économie comme realpolitik : la Turquie, premier partenaire commercial de la Syrie

La Turquie, qui voulait renverser le président syrien, a de bonnes relations commerciales avec Damas. Elle est le premier exportateur vers la Syrie et parmi les premiers importateurs de biens syriens.

Top contributors

More