Articles on géopolitique

Displaying 1 - 20 of 166 articles

Ekrem Imamoglu ,vainqueur de l'élection municipale d'Istanbul, salue la foule lors d'un rassemblement à Istanbul, le 15 avril 2019. Yasin Akgul/AFP

Istanbul, nouveau défi à la Turquie d’Erdoğan

Ekrem Imamoğlu, le principal candidat d’opposition à la mairie d’Istanbul, a été officiellement déclaré vainqueur le 17 avril 2019. Une défaite inquiétante pour le parti du président d’Erdogan.
Les présidents ukrainien Petre Porochenko (à gauche) et biélorusse Alexandre Loukachenko (à droite) à Tchernobyl, le 26 avril 2017. Genya Savilov/AFP

Biélorussie, Turquie : l’Union européenne à l’heure des États pivots

Situées aux marges de l’UE, la Turquie et la Biélorussie présentent deux fonctions stratégiques, celles de réunification et d’articulation des ensembles à la jonction desquels elles se situent.
Le gazoduc Nord Stream, en cours de construction, reliera la Russie à l'Allemagne par la mer Baltique. Nord Stream 2 / Wolfram Scheible

Gazoduc Nord Stream 2 : piège russe ou nécessité européenne ?

La construction de Nord Stream 2 doit s’achever en 2020. Elle continue de susciter des résistances au sein de l’Union européenne et outre-Atlantique.
Xi Jinping et Abdel Fattah Al-Sissi lors du Forum Chine-Afrique, à Pékin, le 3 septembre 2018. Andy Wong / AFP

La Chine et l’Égypte, un « partenariat stratégique intégral » en pleine expansion

Le rapprochement sino-égyptien est le signe d’intérêts économiques croisés bien entendus, mais aussi l’expression de convergences en faveur d’un ordre international « parallèle ».
Huawei a investi 11,6 milliards d'euros en 2017 en R&D. Viewimage / Shutterstock

Télécoms : la guerre froide technologique est déclarée

Les équipementiers télécoms se livrent une bataille mondiale autour du déploiement de la 5G. Derrière ces grandes manœuvres, on retrouve les grandes puissances, Chine et États-Unis en tête.
Le 11 novembre, à Paris, l'arrivée de Vladimir Poutine (de dos) lors des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. BenoitTessier/ AFP

« Les vents sont contre nous » : la porte étroite de la liberté

Que les perspectives du monde soient assez lugubres pour l'année 2019 relève du lieu commun. On peut toutefois tenter de dessiner les quelques leviers dont nous disposons encore.
Le représentant de l'Iran auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Kazem Gharib Abad, lors d'une conférence à Vienne (Autriche), le 22 novembre 2018. Joe Klamar / AFP

L’ambition régionale contrariée de l’Iran

La politique interventionniste du régime de Téhéran dans la région, qui ne constitue pas une cause nationale pour la population iranienne, se heurte à plusieurs freins structurels.
Un combattant pro-gouvernemental dans les faubourgs d'Hodeïda, le 15 novembre 2018. Stringer/AFP

Les guerres du Yémen

Il est illusoire d’élaborer un plan de paix sans prendre en considération la pluralité des acteurs du conflit yéménite et des enjeux locaux, régionaux et internationaux qui s’y superposent.
Des supportrices iraniennes dans un stade de Téhéran, lors du match amical contre la Bolivie, le 16 octobre 2018. Stringer/AFP

L’Iran face au terrorisme : un sursaut nationaliste salutaire… et risqué

Le nationalisme est un outil efficace en Iran pour unir face à un ennemi commun. Mais il peut aussi empêcher une remise en question pourtant nécessaire de certaines orientations politiques récentes.
Même les plus reconnus des universitaires peuvent, par idéologie, omettre ou brouiller les informations contribuant à une meilleure analyse de phénomènes complexes. Université de Columbia. InSapphoWeTrust/Flickr

Les universitaires américains pris dans le tourbillon de la désinformation

La lutte contre les fake news implique de prendre en compte l’impossible partialité des producteurs de savoirs, médias de qualité et universitaires, ainsi que le montre l’émergence de Trump.

Top contributors

More