Menu Close

Articles on Russie

Displaying 1 - 20 of 472 articles

Malgré l’émission d’un mandat d’arrêt à son encontre, il est peu probable que l’on voie un jour Vladimir Poutine à La Haye. JRdes/shutterstock

Mandat d’arrêt de la CPI contre Vladimir Poutine : une victoire pour la justice internationale ?

Jamais encore le président d’une puissance nucléaire n’avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale.
La « dictature de la loi » que Vladimir Poutine a promis d’instaurer dès son arrivée au Kremlin obéit à un fonctionnement complexe dont l’effet principal est que personne n’est à l’abri du procès et de l’emprisonnement. Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock

Comment Vladimir Poutine a mis en place une « verticale de la peur » en Russie

Un récent ouvrage propose une radiographie du poutinisme en évitant aussi bien l’écueil de la focalisation excessive sur la personnalité du président russe que celui du déterminisme culturel.
Une femme enveloppée d'un drapeau ukrainien crie dans un mégaphone lors d'une manifestation devant la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas, en mars 2022. (AP Photo/Phil Nijhuis)

L’inculpation de Poutine par la Cour pénale internationale est symbolique. Mais les symboles ont aussi leur importance

Même s’il est peu probable que Poutine soit un jour jugé par un tribunal, le mandat d’arrêt de la CPI a une réelle valeur. Les actions symboliques peuvent avoir un effet profond sur les États.
Un manifestant arménien se tient face aux forces de maintien de la paix russes qui bloquent une route à l’extérieur de Stepanakert. Ce ne sont pas les Russes mais les Azerbaïdjanais qui imposent le blocus du Haut-Karabakh, mais les troupes de Moscou ne font pas grand-chose pour y mettre fin. Davit Ghahramanyan/AFP

Vers un exode forcé des Arméniens du Haut-Karabakh ?

Enclavés à l’intérieur de l’Azerbaïdjan, les Arméniens du Haut-Karabakh sont coupés de l’aide extérieure par un blocus exercé depuis décembre sur le corridor de Latchine, leur seul lien avec Erevan.
Dans quelle mesure la Russie de Vladimir Poutine peut-elle compter sur la Chine de Xi Jinping dans sa confrontation avec le bloc occidental emmené par les États-Unis de Joe Biden ? vovidzha/Shutterstock

Xi Jinping à Moscou : vers un bloc sino-russe contre l’Occident ?

La Russie et la Chine coopèrent étroitement et s'opposent souvent ensemble à l'Occident. Ces deux puissances ne constituent pas, pour autant, un bloc soudé face aux États-Unis et à l'UE.
Allégorie du premier partage de la Pologne, montrant Catherine la Grande de Russie (à gauche), Joseph II d’Autriche et Frédéric le Grand de Prusse (à droite) se querellant au sujet de leurs prises de territoire. Ce premier partage sera suivi de deux autres, en 1793 et 1795. Noël Le Mire, 1791

Quand la Russie, la Prusse et l’Autriche se partageaient la Pologne

La Pologne fut rayée de la carte pendant plus d’un siècle. Au XVIIIᵉ siècle, ses faiblesses sont exploitées par des États voisins pour se partager son territoire.
Dmitri Sytiï (au centre), fondateur de la société minière Lobaye Invest, liée à Wagner, entouré de députés centrafricains à Bangui le 15 octobre 2021. AFP

Dans les coulisses du groupe Wagner : mercenariat, business et diplomatie secrète

Plus qu’une aide militaire de l’ombre pour Moscou, le groupe Wagner se déploie pour développer les intérêts économiques et politiques de la Russie dans des pays d’Afrique et du Moyen-Orient.
Ce sont essentiellement les sympathisants communistes qui brandissent volontiers les portraits de Staline en Russie, mais les autorités officielles diffusent un discours de plus en plus positif sur sa personne. Alexey Borodin/Shutterstock

70 ans après la mort de Staline, son spectre hante toujours la Russie

Staline, mort le 5 mars 1953, a été partiellement réhabilité au cours des décennies suivantes. Aujourd’hui, à certains égards, il constitue pour Vladimir Poutine une source d’inspiration.
Le rouble s’est apprécié dans le courant de l’année 2022, mais il ne s’agit pas nécessairement d’une bonne nouvelle pour l’économie russe. bigshot01/Shutterstock

L’économie russe dans la guerre : pas d’effondrement, mais une érosion notable

La guerre et les sanctions ont déjà eu des effets sur l’économie russe. Si un effondrement global est peu probable, les difficultés de l’État à financer la guerre risquent de s’accroître à l’avenir.
Un an après le début de l'invasion russe, le plan du Kremlin a largement échoué, mais les destructions et les souffrances infligées à l'Ukraine ont été immenses. Stanislavskyi/Shutterstock

Dossier : Ukraine, un an de guerre

Notre sélection d’articles consacrés à la guerre d’Ukraine depuis un an.
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy participe à une cérémonie de lever du drapeau national à Izium, en Ukraine, le mercredi 14 septembre 2022. Il y a un an, alors que les forces russes fonçaient sur la capitale ukrainienne, les dirigeants occidentaux craignaient pour la vie du président Volodymyr Zelenskyy et les États-Unis lui ont offert une voie d'évasion. Zelenskyy a refusé, déclarant son intention de rester et de défendre l'indépendance de l'Ukraine. (AP Photo/Leo Correa, File)

Un an après l'invasion de l'Ukraine, voici comment Volodymyr Zelensky est devenu le héros improbable de la nation

Une spécialiste de l’héroïsme explique pourquoi les nations en conflit ont besoin de ces figures.
Un militaire ukrainien de l’unité d’artillerie de la 80e brigade d’assaut aérien marche près de Bakhmout le 7 février 2023, en pleine invasion de l’Ukraine par la Russie. Yasuyoshi Chiba/AFP

Ukraine : trois scénarios de rupture

Au-delà des trois scénarios les plus probables – victoire russe, victoire russe, enlisement –, la guerre en Ukraine pourrait réserver des surprises stratégiques qu’il convient d’évaluer.
Dans un supermarché de Moscou, le 12 décembre 2022. En 2022, l'économie russe ne s'est pas effondrée, mais elle a été en récession et le pouvoir d'achat des ménages a baissé. Oxana A/Shutterstock

Un an après l’invasion de l’Ukraine, une insolente résilience de l’économie russe ?

La croissance de l'économie russe se maintient mieux que prévu mais la dépendance structurelle aux produits énergétiques fragilise les perspectives de ces prochains mois.
Photo prise dans un camp de réfugiés en Somalie en 2019. La Somalie est en tête du classement des pays les plus corrompus de la planète. sntes/Shutterstock

Corruption et guerre : deux fléaux qui se nourrissent l’un de l’autre

L’examen du classement mondial des pays selon le degré de corruption que vient de rendre public Transparency International confirme que la corruption alimente la guerre, et réciproquement.
Le 24 janvier 2023, l’Ukraine a reconnu avoir perdu la ville de Soledar, pilonnée pendant des mois. Ici, une photo prise le 25 septembre 2022. Ministère ukrainien de la Défense

La bataille de Soledar : leçons militaires… et communicationnelles

Parallèlement aux combats qui ont fait rage pendant des mois à Soledar, une bataille informationnelle intense s’est déroulée entre Russes et Ukrainiens, mais aussi au sein même du camp russe.

Top contributors

More