Articles on Algérie

Displaying 1 - 20 of 23 articles

Supporters et policiers autour du bus de l'équipe du Havre, à Ajaccio, le 18 mai 2018. Pascal Pochard-Casabianca/AFP

Le football corse, symbole des métamorphoses identitaires insulaires

Le football corse, qui a dû batailler ferme pour être reconnu par les clubs et les instances nationales, a développé un victimisme appelé à devenir l’un des éléments constitutifs de son identité.
La police surveille des pratiquants priant dans la rue en signe de protestation contre la fermeture d'un lieu de culte à Clichy, en banlieue parisienne en 2017. Bertrand Guay/AFP

Islam de France : des instances représentatives mais de qui ?

Enjeu de la colonisation avant de devenir une question « nationale », la gestion du culte musulman est devenue un casse-tête pour les autorités qui multiplient les propositions.
Les généraux français putschistes Edmond Jouhaud, Raoul Salan, et Maurice Challe (de G à D) quittent la délégation Générale, le 23 avril 1961 à Alger, après leur prise du pouvoir (avec le général Zeller) pour s'opposer à la politique algérienne du général De Gaulle. AFP

« Je vous ai compris ! » : le soixantième anniversaire de Mai 1958

Quand de Gaulle arrive le 4 juin 1958 à Alger. Il cherche à rassurer tout le monde – militaires, colons, colonisés – en prononçant son célèbre mais incompréhensible « Je vous ai compris ! ».
Photo prise le 15 mai 1958 des généraux Raoul Salan ©, Jacques Massu (D) et Edmond Jouhaud (G) au cours d'une réunion du comité de salut public au Palais du Gouvernement à Alger. Le comité de Salut Public destiné à préserver l'Algérie française s'était constitué 13 mai 1958 avec pour président le général Massu. AFP

Mai 1958 : une histoire encore inachevée

Les événements scientifiques se rapportant au soixantième anniversaire de Mai 1958 ne semblent pas se bousculer. Pour quelles raisons ?
Un détail de la pochette du dernier album de Tinariwen. Tinariwen

Routes mondialisées d’une musique touarègue

L’œuvre de Tinariwen, aujourd’hui mondialement acclamée, ne peut être dissociée des conflits qui se succèdent dans le désert malien depuis la décolonisation.
Au pavillon Belge, à l'Exposition Coloniale (Le Petit Journal Illustré, 26 juillet 1931). Retronews BNF

« Il faut décoloniser les imaginaires »

L’historien Pascal Blanchard revient sur la fabrication de l’idée coloniale sous le IIIᵉ république, ou comment les républicains de gauche et de droite, mais aussi des anti-républicains, ont « vendu » les colonies aux Français.
À la veille de l'élection présidentielle de 2012, le candidat Sarkozy (serre la main à des harkis lors d'une cérémonie de commémoration au camp de Rivesaltes. Pascal Parrot/AFP

Histoire et politique : gare aux liaisons dangereuses

Le cas des harkis illustre l’utilisation de la déformation historique et de la repentance politique à des fins électoralistes, surtout à la veille d’élections.
Les membres de la délégation algérienne quittent l'Hôtel du Parc et se dirigent vers les hélicoptères pour regagner la Suisse, le 19 mars 1962 à Evian, au lendemain de la signature des Accords d'Evian qui mettent fin à sept années de guerre en Algérie. AFP

19 mars 1962 : une fin de la guerre qui n’en finit pas

Au sujet de la guerre d’Algérie, la guerre des mémoires dure encore. La commémoration du 19 mars 1962 cristallise des points de vue opposés.
Emmanuel Macron en meeting à Toulon, le 18 février: « Je vous ai compris. » Boris Horvat/AFP

Politique et histoire, l’insoutenable poids du silence

La violence de certaines réactions aux déclarations du candidat Macron, qui pourtant, aux yeux de la gauche avancée, n’avaient qu’une utile valeur de rappel, surprend.
Emmanuel Macron lors d'une visite d'un cimetière à Alger, le 14 février 2017. AFP

La colonisation est-elle un crime contre l’humanité ?

En distinguant l’idéologie et le processus qui sous-tendent la colonisation, d’une part, et leurs conséquences pratiques, d’autre part, Emmanuel Macron aurait pu voir juste sur un plan juridique.

Top contributors

More