Menu Fermer

Articles sur Alzheimer

Affichage de 1 à 20 de 51 articles

Un chercheur semble avoir falsifié des données de dizaines d'articles scientifiques qui soutiennent une théorie encore trop dominante dans la recherche sur l'Alzheimer. (Shutterstock)

Fraude dans la recherche sur l’Alzheimer : non, nous n’avons pas perdu quinze ans

Un rapport a révélé qu’un éminent chercheur sur l’Alzheimer, aurait commis de la fraude scientifique. Comme solution, la science doit retrouver ses racines de pensée critique et d’ouverture.
Illustration en 3D de plaques amyloïdes se formant entre les neurones.On a longtemps cru que ces dépôts provoquaient la démence liée à la maladie d'Alzheimer, mais de nouvelles études commencent à en douter. Shutterstock

Maladie d’Alzheimer : avons-nous tout faux sur ses causes ?

Les dépôts de protéines sont tenus pour responsables de la maladie d’Alzheimer, mais les médicaments qui les ciblent échouent. Nous devons orienter les recherches vers les premiers stades de la maladie.
En prélevant un petit morceau de peau, il est possible de laisser pousser les cellules qui s’y trouvent dans une boîte pétri et de les transformer en neurones en environ un mois. (Camille Pernegre)

Des cellules humaines pour remplacer les rats de laboratoire

Les cultures cellulaires semblent prometteuses pour représenter les maladies. La boîte de Petri ne diffère pas autant d’une personne malade que l’on pourrait croire.
Agissant sur de nombreuses zones cérébrales à la fois, la musique multiplie les effets bénéfiques tant pour retrouver des fonctions cognitives altérées que pour favoriser leur développement. Photo de Andrea Piacquadio / Pexels

De Parkinson aux lésions cérébrales, l’intérêt thérapeutique de la musique se confirme

Aider à la récupération du langage, de la marche, à gérer certains troubles du mouvement… Les études se multiplient pour prouver les effets de la musique. Et les expliquer au niveau neurologique.
Pourquoi notre cerveau retient-il certaines informations, et en élimine d'autres ? Alphavector/Shutterstock

« Dis-moi, pourquoi on perd la mémoire ? »

Le podcast qui répond simplement aux questions des enfants. Plongez à l'intérieur de notre cerveau pour comprendre comment les souvenirs sont créés et comment ils peuvent s'y perdre.
Les effort pour mettre au point des médicaments efficaces contre la maladie d’Alzheimer n’ont pas encore porté leurs fruits. Steven HWG / Unsplash

Soigner la maladie d’Alzheimer en réutilisant d’autres médicaments ?

Découvrir de nouveaux médicaments pour soigner des maladies dépourvues de traitement ou émergentes est compliqué et coûteux. Le repositionnement de molécules existantes constitue parfois une solution.
Conçus pour stimuler les capacités cognitives des patients atteints d'Alzheimer, les jardins dit « enrichis » donnent déjà des résultats positifs. Joël Belmin, Etienne Bourdon

Les bienfaits des jardins enrichis pour les malades Alzheimer

Le jardin associe notre créativité à notre admiration pour la nature, et procure apaisement et bien-être. Une étude récente montre les bienfaits d’un jardin « enrichi » pour les patients Alzheimer.
Le flux sanguin parcourt notre cerveau à travers un arbre vasculaire cérébral, depuis le tronc jusqu’aux capillaires. Une technique d’imagerie pourrait permettre de voir avec précision la circulation sanguine et de ce fait, détecter les signes de démence. (Shutterstock)

Une nouvelle technique d’imagerie pourrait détecter les signes précurseurs de démence

Une technique d’imagerie en développement pourrait permettre de voir avec précision la circulation sanguine au cerveau et détecter les signes de démence avant l’apparition des premiers symptômes.
Il y a différents types de mémoire et ils ne sont pas tous liés à la maladie d'Alzheimer. (Shutterstock)

Quels types d’oublis sont les plus liés à la maladie d’Alzheimer ?

Typiquement, la maladie d’Alzheimer est associée à un déclin de la mémoire épisodique. Les patients disent ne plus se rappeler d’évènements, de conversations ou des choses qu’ils ont faites.
Une résidente de 84 ans profite de la balançoire sur la place centrale du Village landais, le 9 septembre 2020. Philippe Lopez/AFP

Un « Village Alzheimer » : pour qui ? Pourquoi ?

En mars 2020 ouvrait dans les Landes le premier village dédié aux malades d’Alzheimer. Une approche en rupture, qui vise à moins médicaliser et mieux intégrer les quelque 120 résidents.
La maladie d'Alzheimer est caractérisée par des pertes progressives de la mémoire, une désorientation spatiale, et bien d’autres troubles cognitifs et comportementaux qui mèneront ultimement à un état grabataire et de dépendance totale. (Shutterstock)

Le nouveau traitement autorisé contre l’Alzheimer : percée médicale ou mirage commercial ?

La théorie de l’amyloïde bat de l’aile, mais l’approbation de l’aducanumab représente un risque qu’elle reprenne toute la place et ralentisse la recherche de traitements plus prometteurs.
On a associé l’équivalent d’une tranche de bacon à une augmentation de 44 % du risque de démence. Shutterstock

Démence : la viande transformée est-elle un facteur de risque ?

Une consommation élevée de viandes hautement transformées peut simplement être représentative d’un mode de vie moins sain dans l’ensemble, ce qui augmente les risques d’Alzheimer.
À l'heure actuelle, les seuls médicaments approuvés pour la maladie d'Alzheimer se contentent de soulager certains symptômes - partiellement et temporairement - mais n'arrêtent pas la progression de la maladie. Shutterstock

Pourquoi n’avons-nous pas de traitements contre la maladie d’Alzheimer ?

Connue officiellement depuis 115 ans, il n'y a toujours pas de traitement contre l'Alzheimer. Le cerveau humain est extrêmement complexe, et la maladie d'Alzheimer est sa maladie la plus complexe.
Les AVC ischémiques sont causés par une interruption du flux sanguin au cerveau. VSRao de Pixabay

Un nouveau traitement pour les victimes d’AVC permettrait de diminuer les séquelles

Un nouveau traitement pourrait permettre de préserver les capacités motrices des patients qui ont subi un AVC. Il pourrait changer les stratégies médicales pour d’autres maladies neurodégénératives.
À Sevran, le 27 décembre dernier, Mauricette a été la première Française à avoir reçu une dose du vaccin à ARN contre la Covid-19 de Pfizer-BioNTech, après avoir signifié son consentement. Mais qu’en est-il des personnes souffrant de troubles cognitifs ? Thomas Samson / AFP / POOL

Comment consentir à la vaccination quand on souffre d'Alzheimer ?

Le consentement libre et éclairé est un pilier de l’éthique médicale. Mais comment faire pour l’obtenir lorsque les capacités cognitives des patients sont altérées ?

Les contributeurs les plus fréquents

Plus