Menu Close

Mines Paris - PSL

Mines Paris, membre de l’Université PSL, forme les ingénieurs capables de relever les défis de demain, des leaders excellents scientifiquement et internationaux.

S’inscrivant dans son plan stratégique, l’Ecole ambitionne d’être un acteur de référence dans les domaines de l’innovation et l’entrepreneuriat, la transition énergétique et les matériaux pour des technologies plus économes, les mathématiques et l’ingénierie numérique pour la transformation de l’industrie, y compris la santé, tout en restant fidèle depuis sa création en 1783, à ses valeurs de solidarité et d’ouverture vers la société.

La Fondation Mines Paris, une des premières Fondations académiques, a été créée en 1946. Mines Paris a une importante activité de recherche orientée notamment vers l’industrie, avec le soutien d’ARMINES, structure dédiée à la recherche partenariale. Mines Paris est membre de l’Institut Carnot Mines.

Links

Displaying 61 - 80 of 271 articles

Seulement 15 % des entreprises manufacturières ont un investissement immatériel non nul chaque année et près de 40 % de cet investissement est réalisé par les grandes entreprises. Gorodenkoff / Shutterstock

L’investissement privé, un levier capital de la reprise industrielle

Les chefs d’entreprise français revoient à la baisse des projets pourtant indispensables à la transition numérique et énergétique, au risque de perdre encore plus en compétitivité.
Loin des discours annonçant l’essor d’une technologie surpuissante, les démarches sur le terrain se caractérisent par des cheminements pas-à-pas. Andrey_Popov / Shutterstock

RH et IA : des conquistadors ou des explorateurs ?

Dans les entreprises, les recruteurs avisés privilégient l’humilité et le discernement plutôt que l’objectif de confier l’ensemble du processus à la machine.
Selon les données collectées en ligne, les hommes auraient tendance à rechercher des partenaires plus petites, plus jeunes et moins diplômées qu’eux. Fotokalua / Shutterstock

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’économie des sites de rencontres (sans jamais oser le demander)

Des tensions géopolitiques autour des données – très – personnelles aux stratégies des utilisateurs, découvrez les rouages d’un secteur à l’origine d’un mariage sur trois aux États-Unis.
Londres et Paris ne seraient certainement pas devenues aussi puissantes sans l'Eurostar et le tunnel sous la Manche qui permettent de nombreux échanges. Crédit SHAUN CURRY / AFP

La preuve par trois : Paris–Londres, il n’y a pas match !

Souvent comparées, mais difficilement comparables. Les deux métropoles restent davantage complémentaires que rivales, comme l’explique l’économiste François Lévêque dans cette nouvelle série.
Les différents indicateurs placent généralement Paris quelques places derrière Londres. Mais méfiance… Khongtham / Shutterstock

Podcast : Méfiez-vous des classements des villes !

La preuve par trois : Méfiez-vous des classements des villes !
Les avantages de taille et de localisation sont le résultat de l’accumulation d’investissements passés sur des décennies et souvent des siècles en particulier dans les infrastructures.
Selon une étude, un doublement du nombre de municipalités dans une zone géographique entraîne une baisse de 6 % de la productivité. Augustin Lazaroiu / Shutterstock

Podcast : Paris plombée par les lourdeurs administratives dans la compétition entre métropoles

La preuve par trois : Paris plombée par les lourdeurs administratives dans la compétition entre métropoles
Métropole du Grand Paris, région Ile-de-France, communes, départements… Le millefeuille administratif entrave le dynamisme économique de la capitale française face à Londres.
La vitalité économique londonienne repose sur les investissements qui viennent du monde entier, tandis que celle de Paris dépend avant tout de ses propres ressources. Alison Young / Shutterstock

Podcast : L’« effet Wimbledon » au cœur du dynamisme de Londres

La preuve par trois : L'« effet Wimbledon » au cœur du dynamisme de Londres
Peu importe d’avoir des champions locaux, puisque les meilleurs joueurs du monde viennent participer au tournoi. C’est l’effet Wimbledon sur lequel la capitale britannique construit ses succès.
Une caissière à Paris, le 24 mars 2020. Alain Jocard/AFP

Des « invisibles » tombent le masque

Caissières, éboueurs, vendeurs… Ils sont en première ligne depuis le début de la pandémie. Comprendre la manière dont le masque sanitaire pénètre leur univers éclaire leur vécu de la crise.
Vladimir Poutine préside une réunion par vidéoconférence sur la pandémie de Covid-19, à la résidence d'État de Novo-Ogaryovo, près de Moscou, le 20 avril 2020. Alexey Druzhinin/Sputnik/AFP

L’« Internet souverain » russe face au Covid-19

Au pays de Vladimir Poutine, l’amplification de la surveillance numérique mise en œuvre dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 suscite bien des inquiétudes.
Axyntis n'a pas attendu la crise pour jouer la carte de la souveraineté nationale. Axyntis

Médicaments : une pénurie si prévisible…

Le groupe Axyntis, une ETI de la pharmacie, a mis en place une veille sur les ruptures d'approvisionnement et a opté pour une stratégie à rebours du mouvement de délocalisation dans son secteur.
La théorie de la spécialisation fondée sur les avantages comparatifs datant 19e siècle a toujours du sens aujourd'hui. Pau Barrena / AFP

La résilience de l’industrie ne passe pas toujours par la relocalisation

La coopération et l’industrie 4.0 qui permet de reconfigurer les usines en cas de rupture des chaînes d’approvisionnement constituent une alternative à une autarcie coûteuse ou impossible.
Situé dans la Loire, l'entreprise de textile Les Tissages de Charlieu a reconfiguré son appareil de production à 90% face à la crise sanitaire. Vincent Poilet

Soutenir l’effort de guerre sanitaire peut-il s’improviser ?

L’entreprise Les Tissages de Charlieu s’est transformée à la vitesse de l’éclair en fabricant de masques. La « guerre » mobilise, certes, mais la notion d’agilité figurait déjà dans son ADN.
Jeudi 12 mars prendra fin le vote du référendum d’initiative partagée (RIP) pour la privatisation d’Aéroports de Paris. Mihai_Andritoiu / Shutterstock

ADP ou la privatisation des grands magasins porte-avions

Les revenus tirés des services non aéronautiques constituent désormais près de la moitié des recettes des aéroports. Dès lors, l’actionnaire public perd sa raison d’être.
Le baryton grec Dimitris Platanias répète une représentation de Nabucco de Guiseppe Verdi, l’un des compositeurs les plus joués au monde, en 2018 à Athènes. Aris Messinis / AFP

La preuve par trois : La fragile harmonie économique de l’opéra

Qui pense aux contraintes particulièrement exigeantes d’un directeur d’opéra lorsqu’il assiste à une représentation de Nabucco ou de Mme Butterfly ? Réponse : l’économiste François Lévêque.
Malgré sa renommée, l’opéra Aida de Giuseppe Verdi reste relativement peu joué en raison de son coût. Carlo Raso / Flickr

Podcast : Le casse-tête du répertoire lyrique pour les directeurs d’opéras

La preuve par trois : le casse-tête du répertoire lyrique pour les directeurs d'opéras CC BY-SA8.32 MB (download)
La programmation constitue l’un des rares leviers à disposition des patrons des théâtres lyriques pour augmenter les recettes. Mais attention à ne pas dégrader la qualité artistique !
Vous pouvez assister à une représentation à l’Opéra Garnier pour 10 euros, un tarif subventionné par ceux qui payent jusqu’à 20 fois plus pour une meilleure place. Gzen92 / Wikimedia commons

Podcast : Les subtilités tarifaires des places de spectacle

La preuve par trois : Les subtilités tarifaires des places de spectacle CC BY-SA7.39 MB (download)
À l’Opéra Garnier, les prix s’échelonnent entre 10 et 200 euros. Cette discrimination tarifaire permet d’attirer un public plus large que si le prix était le même pour tous.

Authors

More Authors