Menu Close

Articles on illibéralisme

Displaying 1 - 20 of 23 articles

Andrej Babis, Viktor Orban, Eduard Heger et Mateusz Morawiecki, respectivement chefs de gouvernement tchèque, slovaque, hongrois et polonais, se serrent la main après une conférence de presse commune dans le cadre de leur organisation de coopération, le Groupe de Visegrad. Budapest, le 23 novembre 2021. Attila Kisbenedek/AFP

Europe de l’Est : la désillusion, 30 ans après la chute du communisme

Derniers venus au sein de l’Union européenne, les ex-États satellites de l’URSS ont une relation tumultueuse avec l’Europe, sur fond de désaccord profond quant aux valeurs de l’Union.
Militants du francisme en 1934. ‘Marcel Bucard entraîne [ses partisans] au salut à la Romaine’. Marthe Hanau, Écoutez-moi…, n° 41, 22 décembre 1934. “ Marthe Hanau/Vikidia

Vit-on vraiment le retour des années 1930 ?

Si l’on veut comprendre la richesse des années 1930, il nous faut confronter la mémoire que nous en avons tout en dépassant le stade obsessionnel.
Pendant une manifestation contre le projet de loi interdisant la promotion de l'homosexualité à Budapest, une manifestante brandit un montage représentant Viktor Orbán avec une écharpe arc-en-ciel. Malgré la mobilisation, la loi sera adoptée quelques jours plus tard par le Parlement hongrois. Gergely Besenyei/AFP

Hongrie : une relation avec l’Europe à l’épreuve de l’homophobie d’État

La Hongrie de Viktor Orban vient d’adopter une loi s’attaquant à la communauté LGBT sous prétexte de lutter contre la pédophilie.
Le premier ministre hongrois Viktor Orban lors d'un discours au Parlement le 15 février 2021. Koszticsak Szilard/MTI/AFP

En Hongrie, le parti au pouvoir a-t-il fait main basse sur les biens publics ?

Le Fidesz — la formation du premier ministre Viktor Orban — a mis en place un processus permettant le transfert de nombreuses organisations publiques à des fondations « amies ».
Parmi les nombreux dossiers que Joe Biden a à traiter, quelle place réserve-t-il au projet d'alliance des démocraties qu'il a évoqué lors de sa campagne présidentielle ? Chip Somodevilla/AFP

L’alliance des démocraties envisagée par Joe Biden est-elle possible ?

La nouvelle administration américaine a évoqué la mise en place d’une alliance des démocraties. Le projet semble pour l’heure bien vague. Une telle alliance est pourtant nécessaire.
Le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki (à gauche), le premier ministre hongrois Viktor Orban et le premier ministre tchèque Andrej Babis (à droite) rencontrent la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (2e à droite) à Bruxelles le 24 septembre 2020. François Lenoir/AFP

Comment l’autoritarisme a gagné du terrain en Europe centrale

L’autoritarisme polonais ou hongrois fait des émules en Europe de l’Est. Les questions sociétales sont au cœur de ce phénomène.
Un manifestant porte une pancarte lors d'une manifestation pro-européenne le 25 mars 2017 devant le Parlement européen à Bruxelles. Ohn Thys/AFP

L’identité, redoutable enjeu politique

Les aller-retour entre identité et valeurs semblent définir la légitimation des ordres politiques européens de ces deux dernières décennies.
Viktor Orbán s'exprime lors d'une conférence de presse du gouvernement, le 10 janvier 2019 à Budapest. Attila Kisbenedek/AFP

Les ressorts de la rhétorique de Viktor Orbán

Premier ministre de la Hongrie depuis dix ans, le très controversé Viktor Orbán puise, au moins partiellement, sa popularité auprès de ses concitoyens dans un discours savamment réfléchi.
Une manifestante tient une pancarte représentant le président Alexandre Loukachenka, sur laquelle on peut lire « Pars », à Minsk le 14 juillet 2020. Au fond, des affiches invitent les citoyens à se rendre aux urnes lors de la présidentielle du 9 août prochain. Sergei Gapon/AFP

« Halte au cafard ! » : En Biélorussie, un président bousculé mais en route vers la réélection

La campagne électorale en vue de la présidentielle qui se tiendra en Biélorussie le 9 août prochain est marquée par une contestation croissante du président Loukachenka, au pouvoir depuis 1994.
Emmanuel Macron en conférence virtuelle avec des représentants du Conseil de l'Europe à Paris le 26 mars pour discuter de la coordination de l'UE dans le contexte de pandémie de Covid-19.

Les effets politiques de l’épidémie : l’efficacité contre la démocratie ?

La gestion de la pandémie par le gouvernement Macron pourrait donner lieu à de nouvelles formes de gouvernances plus autoritaires fondées sur le rejet de la démocratie représentative ordinaire.
Le Président Macron en compagnie de son homologue serve Aleksandar Vucic, le 15 juillet 2019, dans le centre de Belgrade devant le monument célébrant l'amitié entre les deux pays. Ludovic Marin / AFP

Le pari d’Emmanuel Macron dans les Balkans : empêcher l’histoire de « bégayer »

En adoptant une position de blocage sur l’élargissement de l’UE et en s’impliquant dans la résolution du problème entre la Serbie et le Kosovo, la France se replace au centre du jeu balkanique.
Emmanuel Macron et Viktor Orban, à Salzbourg (Autriche), le 20 septembre 20218, lors d'un sommet informel de l'UE. Georg Hochmuth / AFP

Cinquante nuances de brun ? Paris annonce la couleur

Faut-il, face à la vague populiste-nationaliste, jouer la partition de la cohésion européenne à tout prix, ou bien appeler un chat un chat et aller au clash avec Varsovie ou Budapest ?
Luigi Di Maio (à gauche), avec l'avocat et membre de son parti, le Mouvement 5 étoiles, Giuseppe Conte, pressenti pour le poste de Président du Conseil. Filippo Monteforte/AFP

L’Italie, nouveau laboratoire de l’« orbanisation » de l’Europe

Une alliance contre-nature, mais conforme au message des électeurs, se met en place à la tête de l’Italie, rassemblant le Mouvement 5 étoiles et la Ligue.

Top contributors

More