Menu Close

Articles on Europe de l’Est

Displaying 1 - 20 of 40 articles

Minsk, le 18 octobre. Plus de deux mois après la présidentielle du 9 août, la contestation ne faiblit pas. AFP

Le soulèvement biélorusse : au nom de la Constitution

Le mouvement en cours en Biélorussie attend du pouvoir un respect effectif de la Constitution. Cette conquête d’un État de droit fonctionnel est sans doute le prélude à des changements plus profonds.
Ces autocollants, portant l'inscription « Zone libre de LGBT », ont été distribués en juillet 2019 avec le magazine ultra-conservateur Gazeta Polska. Janek Skarzynski/AFP

La croisade des ultra-conservateurs polonais contre « l’idéologie LGBT »

Certaines municipalités polonaises se sont proclamées « libres de l’idéologie LGBT », suscitant une polémique majeure. Que signifie cette posture et quelles en sont les implications ?
Le président de la Lituanie Gitanas Nauseda (deuxième à partir de la droite ; l'homme à sa gauche porte sur les épaules un drapeau lituanien) participe à une chaîne humaine de Vilnius à Medininkai, le long de la frontière avec la Biélorussie, pour montrer sa solidarité avec le peuple biélorusse le 23 août 2020. Petras Malukas/AFP

Le soutien total de la Lituanie à la révolution biélorusse

Voisine de la Biélorussie, la Lituanie soutient avec enthousiasme les opposants à Alexandre Loukachenko et cherche à entraîner les autres États de l’UE à sa suite.
Viktor Orbán s'exprime lors d'une conférence de presse du gouvernement, le 10 janvier 2019 à Budapest. Attila Kisbenedek/AFP

Les ressorts de la rhétorique de Viktor Orbán

Premier ministre de la Hongrie depuis dix ans, le très controversé Viktor Orbán puise, au moins partiellement, sa popularité auprès de ses concitoyens dans un discours savamment réfléchi.
Le 26 décembre 2019, Alexeï Navalny se tient à quelques pas de deux agents de police lors d'une perquisition menée dans les bureaux de son Fonds anti-corruption (FBK), à Moscou. Dimitar Dilkoff/AFP

Alexeï Navalny critique le Kremlin depuis longtemps. S’il a été empoisonné, pourquoi maintenant ?

Voilà bien longtemps qu’Alexeï Navalny est dans le viseur des autorités, car il ne cesse de dénoncer la corruption qui règne parmi les officiels russes.
Manifestation de l'opposition à Minsk le 16 août 2020. Sergei Gapon/AFP

Bélarus : le début de la fin pour Loukachenko

L’explosion de mécontentement de la population du Bélarus après la récente présidentielle a pris de court l’inamovible dirigeant autoritaire Alexandre Loukachenko.
Une manifestante tient une pancarte représentant le président Alexandre Loukachenka, sur laquelle on peut lire « Pars », à Minsk le 14 juillet 2020. Au fond, des affiches invitent les citoyens à se rendre aux urnes lors de la présidentielle du 9 août prochain. Sergei Gapon/AFP

« Halte au cafard ! » : En Biélorussie, un président bousculé mais en route vers la réélection

La campagne électorale en vue de la présidentielle qui se tiendra en Biélorussie le 9 août prochain est marquée par une contestation croissante du président Loukachenka, au pouvoir depuis 1994.
Le président polonais Andrzej Duda s'adresse à ses partisans après l'annonce des résultats des sondages de sortie des urnes oà Pultusk, le 12 juillet 2020. Janek Skarzynski/AFP

Pologne : le triomphe de justesse des ultra-conservateurs

La réélection de l’ultra-conservateur Andrzej Duda à la présidence de la Pologne aura des conséquences pour le pays, bien sûr, mais aussi pour l’UE.
Le 13 décembre 2018, le président du Kosovo Hashim Thaçi passe en revue les membres des Forces de sécurité du Kosovo à Pristina. Armend Nimani/AFP

Le président du Kosovo accusé de crimes contre l’humanité : et maintenant ?

Le président du Kosovo Hashim Thaçi vient d’être accusé par le Tribunal spécial pour le Kosovo de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Quelles conséquences pour le pays et pour la région ?
Le 19 août 1991, le président de la Russie Boris Eltsine grimpe sur un char pour s'adresser à ses partisans, qu'il exhorte à s'opposer à la tentative de putsch que viennent de lancer un groupe de durs du régime soviétique. Le putsch échouera et l'URSS disparaîtra trois mois plus tard. Diane Lu-Hovasse/AFP

Comment une société moderne s’effondre-t-elle ? L’exemple de l’URSS

L’analyse de l’évolution qu’a connue l’URSS pendant ses dernières décennies nous invite à nous interroger sur la pérennité de nos sociétés occidentales actuelles.
Le président Volodymyr Zelensky pendant une session extraordinaire du Parlement ukrainien à Kiev le 30 mars 2020. AFP

L’Ukraine entre crise sanitaire et crise politique

En Ukraine, comment interpréter la nomination d’un nouveau premier ministre et le retour au premier plan du controversé ancien président de la Géorgie Mikheil Saakachvili ?
Un passant portant un masque de protection passe devant une affiche célébrant le 75e anniversaire de la Victoire, à Moscou, le 19 avril 2020. Kirill Kudryavtsev/AFP

75ᵉ anniversaire de la Victoire de 1945 : la Russie veut-elle vraiment « remettre ça » ?

En Russie, le 9 mai, longtemps jour de deuil et de recueillement, est devenu une célébration bravache et vindicative. Une évolution voulue par les autorités, mais regrettée par la population.
Une affiche électorale du président sortant Andrzej Duda vandalisée pour l'affubler d'une moustache hitlerienne et du qualificatif de « bolchévik », près de Varsovie, le 29 avril 2020. Si le message peut paraître contradictoire, il illustre en tout cas le poids des références historiques dans les débats actuels. Janek Skarzynski/AFP

L’ombre de la Seconde Guerre mondiale sur l’élection présidentielle polonaise

En Pologne, où les débats mémoriels se trouvent au centre de la vie politique, le parti au pouvoir cultive un discours « martyrologique » sur le sort du pays pendant la Seconde Guerre mondiale.
Dans le centre de Belgrade, le 30 mars 2020. Sur le panneau d'affichage, un message payé par un tabloïd pro-gouvernemental : le visage du président chinois Xi Jinping et la formule « Merci frère Xi ». Andrej Isakovic/AFP

La crise sanitaire va-t-elle mettre fin au projet d’adhésion serbe à l’UE ?

Candidate à l’UE depuis des années, la Serbie estime ne pas avoir suffisamment été aidée par Bruxelles lors de la crise sanitaire actuelle et se tourne vers la Chine.
Manifestation célébrant le quinzième annversaire de l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne, Varsovie, le 18 mai 2019. Janek Skarzynski/AFP

L’Europe des 27 ne veut surtout pas imiter le Brexit

Contrairement à ce qui avait parfois été annoncé, le Brexit n’a pas incité les opinions publiques des 27 États membres de l’UE à réclamer un « Exit » de leur propre pays. Au contraire, même.
La centrale d'Astravets pendant les travaux de construction, 6 juin 2016. Sergei Gapon/AFP

Au Bélarus, la centrale nucléaire de la discorde

Sa centrale nucléaire permettra au Bélarus de produire assez d’électricité pour assurer sa consommation intérieure et même pour en exporter. Mais cette perspective ne réjouit pas tous ses voisins…

Top contributors

More