Menu Close

Articles on autoritarisme

Displaying 1 - 20 of 84 articles

Parmi les nombreux dossiers que Joe Biden a à traiter, quelle place réserve-t-il au projet d'alliance des démocraties qu'il a évoqué lors de sa campagne présidentielle ? Chip Somodevilla/AFP

L’alliance des démocraties envisagée par Joe Biden est-elle possible ?

La nouvelle administration américaine a évoqué la mise en place d’une alliance des démocraties. Le projet semble pour l’heure bien vague. Une telle alliance est pourtant nécessaire.
L'émir du Qatar, Tamim bin Hamad al-Thani, photographié ici en décembre 2020 pendant un match de football à Doha, a annoncé que désormais, 30 des 45 membres du Conseil de la Choura seraient élus par la population. Karim Jaafar/AFP

L’instauration des élections au Conseil de la Choura : petite révolution au Qatar

En octobre les Qataris éliront pour la première fois une partie de leurs représentants à l’assemblée consultative. Une évolution qui s’inscrit dans un contexte de réformes plus général.
Au carnaval du Lundi des Roses à Düsseldorf, en Allemagne, le 15 février, Vladimir Poutine était représenté en fâcheuse posture face à Alexeï Navalny. Ina Fassbender/AFP

Débat : le vent tourne-t-il pour Vladimir Poutine ?

L’arrivée d’une nouvelle administration à Washington et les manifestations à Moscou pour réclamer la libération d’Alexeï Navalny peuvent-elles déstabiliser l’homme fort de Moscou ?
Svetlana Tikhanovskaïa reçoit, au nom de l'opposition démocratique biélorusse, le prix Sakharov au Parlement européen à Bruxelles, le 16 décembre 2020. John Thys/AFP

Que peut l’Union européenne face aux violations des droits de l’homme en Turquie et en Biélorussie ?

Deux pays situés à la lisière de l’Union européenne, la Biélorussie et la Turquie, enfreignent régulièrement les droits humains. L’UE cherche à peser sur la situation, sans grand succès.
Alexeï Navalny emmené en prison après sa condamnation à 30 jours de prison après une audience judiciaire tenue au commissariat de Khmiki, près de Moscou, le 18 janvier 2021. Deux semaines plus tard, il sera condamné à trois ans et demi de prison ferme. Alexander Nemenov/AFP

Une parodie de justice : Navalny et la culture de la « maskirovka » juridique en Russie

À l'instar de l'Empire des tsars et de l'Union soviétique avant elle, la Russie de Vladimir Poutine tient à sauvegarder les apparences de l'indépendance de la justice lorsqu'elle condamne les gêneurs.
Manifestation à Saint-Pétersbourg le 23 janvier 2021 en soutien à Alexeï Navalny. Sur la pancarte : « Un pour tous, tous pour un. » Olga Maltseva/AFP

Un « moment Navalny » pour l’État de droit en Russie ?

Ceux qui manifestent aujourd’hui en Russie à la suite de la condamnation d’Alexeï Navalny exigent la justice et la fin de la corruption. En d’autres termes, ils veulent un véritable État de droit.
Vladimir Poutine s'est toujours affiché en sportif accompli et en protecteur des sportifs russes. Mais la loyauté de ces derniers n'est plus totale. Alexei Nikolsky/RIA Novosti/AFP

Le poutinisme à l’épreuve des sportifs pro-Navalny

Alors que le monde du sport a longtemps été aux ordres du pouvoir en Russie, deux stars du football et du hockey viennent d’annoncer leur soutien à Alexeï Navalny, défiant ainsi Vladimir Poutine.
Léonid Brejnev à l'été 1971, en villégiature dans le sud de la Russie. TASS / AFP

Bonnes feuilles : « Brejnev, l’antihéros »

De 1964 à 1982, Léonid Brejnev fut l’un des hommes les plus puissants du monde. Il reste pourtant largement méconnu. Une biographie très complète revient en détail sur ce personnage protéiforme.
La police tunisienne bloque l'accès des manifestants au bâtiment du Parlement le 26 janvier 2021 à Tunis. Fethi Belaid/AFP

La révolution au quotidien en Tunisie ou la puissance des fragiles

L’histoire se répète en Tunisie. En ce mois de janvier, de nouvelles manifestations, violemment réprimées, ont lieu dans tout le pays. La jeunesse en particulier réclame une démocratie durable.
Manifestation contre Jair Bolsonaro, le 31 mai 2020 à Sao Paulo. Le slogan signifie « Nous sommes pour la démocratie ». Nelson Almeida/AFP

La démocratie en Amérique latine ou le syndrome de Sisyphe

Entre projets démocratiques et retour vers l’autoritarisme, l’Amérique latine peut être considérée comme un observatoire des changements et des crises politiques.
Une militante, tenant une pancarte “votons la loi maintenant”, participe à une manifestation du parti d'extrême gauche PVDA-PTB et de son aile féminine Marianne, pour protester contre le marchandage politique avec le droit à l'avortement, dans le centre ville de Bruxelles, le 8 septembre 2020. THIERRY ROGE / BELGA / AFP

La démocratie en mutation : la participation est-elle la solution ?

La démocratie, ça ne peut pas être seulement les partis et les élections : retour sur l’émergence de revendications citoyennes participatives.
Le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki (à gauche), le premier ministre hongrois Viktor Orban et le premier ministre tchèque Andrej Babis (à droite) rencontrent la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen (2e à droite) à Bruxelles le 24 septembre 2020. François Lenoir/AFP

Comment l’autoritarisme a gagné du terrain en Europe centrale

L’autoritarisme polonais ou hongrois fait des émules en Europe de l’Est. Les questions sociétales sont au cœur de ce phénomène.
Les personnes conformistes soumises à un environnement stressant sont plus sujettes à prendre des mesures autoritaires envers les autres. pxhere

Les personnes qui défendent la hiérarchie et le conformisme sont plus vulnérables au stress

Résultats d’une étude en psychophysiologie montrant que les attitudes politiques liées à un large ensemble de phénomènes autoritaires sont associées à une moindre capacité à faire face au stress.
Des manifestations de soutien aux Ouïgours sont parfois organisées dans des pays musulmans, comme ici à Istanbul le 1er octobre 2020, mais elles restent rares et ne rassemblent pas de grandes foules. Ozan Kose/AFP

La question ouïgoure, au cœur des enjeux entre Pékin et Kaboul

Le traitement que la Chine inflige aux Ouïgours sur lequel les États musulmans ferment généralement les yeux s’explique notamment par les préoccupations sécuritaires liées à l’Afghanistan voisin.
Minsk, le 18 octobre. Plus de deux mois après la présidentielle du 9 août, la contestation ne faiblit pas. AFP

Le soulèvement biélorusse : au nom de la Constitution

Le mouvement en cours en Biélorussie attend du pouvoir un respect effectif de la Constitution. Cette conquête d’un État de droit fonctionnel est sans doute le prélude à des changements plus profonds.
Lors de sa visite en Égypte en janvier 2019, Emmanuel Macron a souligné devant le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi l'attachement de la France au respect des droits humains. Ludovic Marin/AFP

Débat : Diplomatie française, quelles alliances et quelles valeurs ? (2)

Une politique étrangère forte et cohérente ne peut confondre réalisme et cynisme. Le réalisme invite au contraire à mettre au premier rang la défense des valeurs dont la France se veut porteuse.
Emmanuel Macron et le premier ministre italien Giuseppe Conte lors du septième sommet des pays méditerranéens MED7, le 10 septembre 2020 à Porticcio, en Corse. Ludovic Marin/Pool/AFP

Débat : Diplomatie française, quelles alliances et quelles valeurs ? (1)

En cette période où des régimes autoritaires comme la Chine, la Russie et la Turquie cherchent à accroître leur emprise internationale, la France doit réaffirmer ses principes et ses alliances.
Lors d'un meeting de Donald Trump le 21 février 2020. Mario Tama/Getty Images North America /Getty Images via AFP

Le complotisme dans tous ses états

Le complotisme n’est évidemment pas né avec les réseaux sociaux et de Donald Trump. Relire certains penseurs comme Michael Walzer permet d’éclairer utilement ce phénomène.

Top contributors

More