Menu Close

Articles on négociations internationales

Displaying all articles

Des manifestants opposés à la junte mettent le feu à un drapeau de l’Asean, à Rangoon, le 14 juin 2021. Ils reprochent à l’organisation de s’être rangée derrière les putschistes. STR/AFP

L’Asean face au coup d’État militaire en Birmanie : impuissance ou complicité ?

La communauté internationale a chargé l’Asean de régler la crise birmane. Mais les pays membres de l’organisation se montrent très complaisants à l’égard de la junte qui a pris le pouvoir à Rangoon.
Devant le bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, le 9 décembre 2020, lors d'une visite de Boris Johnson pour négocier l'accord définitif sur le Brexit. François Walschaerts/AFP

Le Brexit et l’importance d'une Europe unie

S’il est une leçon positive à retirer du Brexit, c’est bien l’unité dont les Européens ont su faire preuve au cours des quatre années écoulées. Une unité à confirmer face à Pékin et à Washington…
L’ambassadeur Lord Halifax signe pour le Royaume-Uni l’accord de Bretton Woods, le 27 décembre 1945 à Washington. Capture d'écran / British Pathé.

Il y a 75 ans, la « vraie » signature du traité de Bretton Woods

Si la Conférence à l’origine du système monétaire international s’est achevée en juillet 1944, la ratification n’est intervenue qu’un an et demi plus tard. Entretemps, beaucoup de choses ont changé…
Le 14 juillet 2015, jour de la signature du JCPoA, le vice-président se tient au côté de Barack Obama quand celui-ci présente les détails de cet accord sur le nucléaire iranien lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. Andrew Harnik/Pool/ AFP

La future administration Biden face au dossier nucléaire iranien

En se retirant, en 2018, de l’accord signé trois ans plus tôt visant à empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, Donald Trump a créé une situation explosive. Joe Biden changera-t-il la donne ?
Des prisonniers talibans se préparent à quitter une prison gouvernementale à Kaboul en août 2020. Afghanistan National Security Council Handout/EPA

Échanger des tueurs contre la paix en Afghanistan : questions sur une amnistie made in USA

Un soldat afghan reconnu coupable du meurtre de trois soldats australiens fait partie des six prisonniers qui pourraient être libérés dans le cadre d’un accord de paix entre Kaboul et les talibans.
Puisqu’il ne nécessite que peu de ressources humaines pour fonctionner, le transport international de marchandises a été relativement épargné par la crise du coronavirus. Nhac Nguyen / AFP

Le « monde d’après » n’aura pas raison des supply chains mondiales

L’absence locale de ressources clés et les enjeux géopolitiques freinent notamment le raccourcissement des chaînes d’approvisionnement.
L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus prononce son discours après son élection à la tête de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le 23 mai 2017 à Genève. Fabrice Coffrini/AFP

La pandémie de Covid-19 éclairée par l’histoire de la coopération sanitaire internationale

La réaction à la pandémie de Covid-19 s’organise selon des paramètres qui n’ont pas été fondamentalement redéfinis depuis 150 ans alors que la donne a considérablement changé.
Le représentant spécial des États-Unis en Afghanistan, Zalmay Khalilzad, et le cofondateur des talibans, le mollah Abdul Ghani Baradar, signent l'accord de paix lors d'une cérémonie dans la capitale qatarie, Doha, le 29 février 2020. Giuseppe Cacace/AFP

L’accord entre les États-Unis et les talibans : un jeu de dupes ?

Le 29 février, un accord supposément historique a été signé entre les États-Unis et les talibans. Pour autant, la paix en Afghanistan est encore loin d’être assurée…
Manifestation célébrant le quinzième annversaire de l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne, Varsovie, le 18 mai 2019. Janek Skarzynski/AFP

L’Europe des 27 ne veut surtout pas imiter le Brexit

Contrairement à ce qui avait parfois été annoncé, le Brexit n’a pas incité les opinions publiques des 27 États membres de l’UE à réclamer un « Exit » de leur propre pays. Au contraire, même.
Des anciens combattants du conflit dans l'est de l'Ukraine et des militants nationalistes brandissent une banderole proclamant « Non à la capitulation » dans le centre-ville de Kiev le 14 octobre 2019. Genya Savilov/AFP

Ukraine : la réintégration du Donbass, à quel prix ?

Il y a cinq ans, deux régions de l’est de l’Ukraine ont proclamé leur indépendance, avec le soutien de la Russie. Est-il possible de les réintégrer au sein de l’Ukraine et, si oui, à quel prix ?

Top contributors

More