Menu Close

Articles on Union européenne (UE)

Displaying 21 - 40 of 579 articles

Le plan européen décidé fin juillet renforce le caractère fédéral de l’Union qui est, selon la théorie, indispensable à la pérennité de la monnaie commune. IvanC7 / Shutterstock

Accord européen du 21 juillet 2020 : un premier pas vers une nécessaire consolidation de la zone euro

L’union des transferts prévue dans le texte répond à un premier impératif de la pérennité de la monnaie unique telle que définie par Robert Mundell. Une condition nécessaire, mais pas suffisante.
Manifestation de l'opposition à Minsk le 16 août 2020. Sergei Gapon/AFP

Bélarus : le début de la fin pour Loukachenko

L’explosion de mécontentement de la population du Bélarus après la récente présidentielle a pris de court l’inamovible dirigeant autoritaire Alexandre Loukachenko.
Le présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors de présentation du pacte vert, le 11 décembre 2020. ARIS OIKONOMOU/AFP

Le numérique, cet impensé du pacte vert européen

Si l’Europe affiche avec son pacte vert de hautes ambitions en matière d’économie d’énergie, elle semble faire l’impasse sur les problèmes posés par le déploiement du numérique.
Derrière le plan de relance adopté pour et par les Etats membres s'affirme l'idée d'une véritable union politique fédérale européenne. JOHN THYS / POOL / AFP

L’Union politique européenne vaut-elle vraiment 750 milliards d’euros ?

L’accord sur le plan de relance européen est-il une étape nécessaire vers une Europe fédérale ? En filigrane, demeure la question clé de la centralisation du pouvoir.
La Présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen, le Président du Conseil de l'Europe Charles Michel, le Président du Parlement David-Maria Sassoli: le plan de relance est célébré malgré de vraies inquiétudes. François WALSCHAERTS / POOL / AFP

Plan de relance européen : le vice caché

La rhétorique de l’urgence et du sauvetage perpétuant le mythe fondateur de l’intégration européenne s’érode.
Le drapeau européen parmi celui de ses membres : l'UE ne se substitue pas aux États qui la composent mais s'y ajoute. Markus Pfaff/Shutterstock

L’avènement de l’État européen : un État baroque unique au monde

L’UE possède une banque centrale, émet des bons du Trésor, partage désormais une dette commune : il y a là bien des attributs d’un État – mais d’un État très particulier.
Comment limiter les émissions de gaz à effet de serre sans perturber les relations commerciales entre l’Europe et le reste du monde ? kirill_makarov / Shutterstock

Podcast : Taxe aux frontières, une réponse nécessairement européenne

Comme l’a montré l’économiste William Nordhaus, fixer au niveau de l’UE un prix du carbone unique, dissuasif, et croissant dans le temps apparaît comme une solution nettement plus efficace.
Le président polonais Andrzej Duda s'adresse à ses partisans après l'annonce des résultats des sondages de sortie des urnes oà Pultusk, le 12 juillet 2020. Janek Skarzynski/AFP

Pologne : le triomphe de justesse des ultra-conservateurs

La réélection de l’ultra-conservateur Andrzej Duda à la présidence de la Pologne aura des conséquences pour le pays, bien sûr, mais aussi pour l’UE.
Des combattants fidèles au gouvernement d'accord national (GNA) libyen dans la ville de Tarhuna, à environ 65 kilomètres au sud-est de la capitale Tripoli, le 5 juin 2020. Mahmud Turkia/AFP

Guerre en Libye : qui d’autre que l’Europe pour stabiliser la région ?

De tous les grands acteurs extérieurs, seuls les Européens ont vraiment intérêt à la stabilisation de la Libye. Pour diverses raisons, ce n’est pas le cas des Russes, des Américains et des Turcs.
Le président du Conseil européen, Charles Michel, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'expriment lors d'une conférence de presse après un sommet virtuel avec le président chinois Xi Jinping, à Bruxelles, le 22 juin 2020. Yves Herman/Pool/AFP

Face à l’offensive chinoise, l’Europe voit rouge

Longtemps indulgents vis-à-vis de la Chine, les Européens se montrent depuis peu plus fermes. La conduite de Pékin lors de la pandémie de Covid-19 et son intransigeance générale y sont pour beaucoup.
Le 13 décembre 2018, le président du Kosovo Hashim Thaçi passe en revue les membres des Forces de sécurité du Kosovo à Pristina. Armend Nimani/AFP

Le président du Kosovo accusé de crimes contre l’humanité : et maintenant ?

Le président du Kosovo Hashim Thaçi vient d’être accusé par le Tribunal spécial pour le Kosovo de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Quelles conséquences pour le pays et pour la région ?
La volonté de combattre le virus « quoi qu’il en coûte » énoncée par le président de la République Emmanuel Macron dans son allocution télévisée du 12 mars dernier, un révélateur du « moment keynésien » actuel. Denis Charlet / AFP

Relance économique : sommes-nous vraiment tous devenus keynésiens ?

Dans les travaux de l’économiste anglais, la politique budgétaire ne se réduit pas à un outil de dernier recours en période de crise.
Devant le bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, le 28 mai 2020. Kenzo Tribouillard / AFP

Union européenne et Covid-19 : chronique d’une polycrise annoncée

L’UE s’est montrée décevante dans sa réponse à la crise des dettes souveraines et au tournant autoritaire de la Hongrie et de la Pologne. Saura-t-elle mieux faire face au Covid-19 ?
Alexandros Michailidis/shutterstock

Le plan de relance et la réalité de l’Europe

Grâce au plan de relance annoncé par la Commission européenne, l’UE a gagné en légitimité en tant qu’acteur économique. Reste à résoudre le problème que pose son déficit démocratique.
Une statue d'enfant faisant partie d'un ensemble dédié au médecin et activiste social et politique Tsemakh Shabad est décoré d'un masque facial, le 28 mars 2020, dans la vieille ville de Vilnius, en Lituanie. Petras Malukas/AFP

Les États baltes à l’épreuve du Covid-19 : une certaine idée de l’Europe

Déçus par le manque de réaction initial de l’UE face à l’épidémie de Covid-19, les États baltes, qui ont su prendre des mesures précoces, se rapprochent les uns des autres à la faveur de la crise.
La crise sanitaire et économique favorise l’émergence d’un monde plus dur et plus inégalitaire, dominé par les jeux d'équilibre entre la Chine et les États-Unis. inimalGraphic/Shutterstock

Penser l’après : des forts plus forts dans un monde affaibli

La crise actuelle affaiblit les pays du monde entier. Mais ceux qui étaient initialement les mieux lotis seront moins durement affectés que les autres. Le monde de demain sera donc plus inégalitaire.

Top contributors

More