Menu Fermer

Articles sur astrophysique

Affichage de 1 à 20 de 72 articles

Les astéroïdes conservent intactes des poussières datant de la formation du système solaire. Ici, l’astéroïde Ida et sa lune, Dactyl. NASA/JPL

Pour comprendre la formation du système solaire, ouvrons le congélateur (spatial)

Les astéroïdes peuvent être considérés comme des congélateurs, qui gardent « au frais » des poussières ayant peu évolué depuis la formation de la Terre et du système solaire.
L'effet de lentille gravitationnelle «fort»: l'amas de galaxies au centre de l'image (SDSS J1038+4849) est tellement massif qu'il déforme l'espace temps et courbe les trajectoires de la lumière: les objets situés derrière l'amas nous semblent déformés. NASA / ESA

Bonnes feuilles : « Le côté obscur de l’univers »

Comment la future mission européenne Euclid étudiera-t-elle matière noire et énergie sombre dans l’univers ?
Vous regardez en direction du centre de la Voie Lactée, dans le proche infrarouge. En suivant les mouvements des étoiles les plus centrales pendant plus de 16 ans, les astronomes ont pu déterminer la masse d’un objet compact supermassif caché au centre de notre galaxie, Sagitarrius A*. ESO/S. Gillessen et al.

Le prix Nobel de physique 2020 va aux explorateurs des « secrets les plus sombres de l’Univers »

Penser et observer les trous noirs : des origines aux avancées à venir.
Françoise COMBES, astrophysicienne lauréate de la médaille d'or 2020 du CNRS, ici à l’Observatoire de Paris - PSL (LERMA, CNRS / Ecole Normale Supérieure / Univ. de Cergy-Pontoise). Frédérique PLAS / LERMA / CNRS Photothèque

De l’origine de l’univers à l’énergie noire : conversation avec Françoise Combes, médaille d’or CNRS 2020

Retour sur la carrière de Françoise Combes, où l’on évoquera la matière, l’antimatière mais aussi les énergie et matière noires. Bref, la plupart des mystères de l’univers.
Le pôle sud de Jupiter, vu par Cassini en 2000, à gauche; les courants créés dans le jacuzzi tournant du laboratoire, à droite. NASA et D. Lemasquerier, B. Favier, M. Le Bars, IRPHE, CNRS, Aix-Marseille Univ, Centrale Marseille, France

Un jacuzzi pour recréer Jupiter en laboratoire

À l’aide de jacuzzi et autres tapis roulants, des chercheurs reproduisent en laboratoire les phénomènes complexes de l’atmosphère de Jupiter pour comprendre ce qu’on n’arrive pas à mesurer dans l’espace.
En 2012, l'université de Montpellier-Nîmes lance ROBUSTA, le premier CubeSat français, ici une unité cubique de 10 cm de côté. Université de Montpellier

Les nanosatellites permettent aussi de faire de la science

Si les applications commerciales et de loisir des nanosatellites font polémique, ils servent aussi à faire de la recherche. Quelles en sont les applications possibles pour la science ?
Image de Neptune prise par Voyager 2, avec la Grande Tache Sombre et des nuages d'altitude. NASA/JPL

Entracte cosmique pour la sonde Voyager 2

Allons-nous réussir à reprendre contact avec la sonde spatiale Voyager 2 après la rénovation de l’antenne qui sert à lui parler ? D’ici là, retour en images sur un voyage scientifique interplanétaire.
La comète SWAN passe en ce moment au dessus de nous. Elle est visible de l'hémisphère Sud, et a été repérée en janvier par un satellite ESA/NASA. Christian Gloor

La folle histoire des remèdes anti-comètes

Vous hésitez à acheter un dentifrice anti-Covid-19 ? Il y a 100 ans, vous auriez peut-être trouvé des élixirs miracles pour vous protéger de la comète de Halley.
Une simulation cosmologique, montrant la structure filamentaire de la matière noire dans la toile cosmique. F. Leclercq (Imperial College), G. Lavaux (IAP)

Vers une simulation de l’Univers sur un téléphone portable

Les structures visibles et invisibles de l’Univers forment la « toile cosmique », une gigantesque structure filamentaire. Les dernières avancées pour calculer et comprendre l’évolution de ce grand réseau.
Cette simulation figure les orbites d’étoiles situées à très grande proximité du trou noir supermassif qui occupe le centre de la Voie Lactée. ESO/L. Calçada/spaceengine.org

Valse avec le trou noir au centre de notre galaxie

Une observation récente montre une étoile « dansant » autour d’un trou noir – l’occasion de revenir sur les descriptions du Cosmos dans l’histoire et d’en apprendre plus sur le cœur de la Voie lactée.
Traînées lumineuses laissées dans le ciel (photographié avec un long temps de pose), par des satellites Starlink, vues du Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Mike Lewinski / Flickr

Starlink : les dommages collatéraux de la flotte de satellites d’Elon Musk

La société SpaceX, propriétaire du milliardaire, envisage de mettre en orbite 42 000 satellites ! Il n’y en a eu que 8 000 depuis le tout premier Sputnik. Quelles seront les conséquences de ce projet ?
La gravure sur bois dite “de Flammarion” est anonyme, publiée en 1888, dans le livre de Camille Flammarion « L'Atmosphère : météorologie populaire ». Dans le livre de Flammarion, l'image comporte une légende : « Un missionnaire du Moyen Âge raconte qu'il avait trouvé le point où le ciel et la Terre se touchent […] ». En regard, le texte suivant accompagne l'image : « Qu'y a-t-il, alors, dans ce ciel bleu, qui existe certainement, et qui nous voile les étoiles durant le jour ? ». Wikipedia

Les deux erreurs d’Einstein

Albert Einstein, exemple par excellence du génie visionnaire, s’est tout de même égaré par deux fois à cause de convictions qui sortaient peut-être du champ scientifique.
Vue d'artiste de l’Extremely Large Telescope dans le désert chilien. ESO

L’ELT sera le plus grand télescope jamais construit

Le plus grand télescope du monde pourrait résoudre le plus grand nombre de systèmes planétaires, et servira aussi à étudier les objets les plus lointains et les variations les plus subtiles du cosmos.
La nébuleuse du Crabe, rémanent de l'explosion d'une supernova de type II en 1054 de notre ère. NASA, ESA, J. Hester and A. Loll (Arizona State University)

Pourquoi l’éclat de l’étoile Bételgeuse change-t-il ?

Les télescopes du monde entier scrutent l’étoile Bételgeuse dont la luminosité a chuté drastiquement depuis octobre 2019 puis remonte maintenant – plusieurs théories, pas de certitudes.
Le Soleil photographié depuis le Solar Dynamics Observatory de la NASA. Les couleurs sont fausses, puisque la photo est prise dans les régions de l'ultraviolet extrême (du spectre électromagnétique) NASA/SDO (AIA)

Comment le Soleil nous réchauffe

Comment a-t-on réussi à comprendre et à démontrer que des réactions de fusion nucléaire étaient à l’origine de la chaleur reçue du Soleil sur notre planète ?

Les contributeurs les plus fréquents

Plus