Menu Close

Articles on dette

Displaying 1 - 20 of 76 articles

En France, le Conseil national du crédit a imposé des contrôles sur les prêts de 1948 à 1979 pour freiner la hausse des prix. The U.S. National Archives

Restreindre le crédit à la consommation, l’arme anti-inflation de l’après-guerre

Dans les années 1940, les États-Unis ou le Royaume-Uni ont durci les conditions d’accès aux prêts pour freiner la demande, le temps que l’industrie organise son retour à une activité normale.
En France, le niveau de la dette publique approche les 120 % du PIB. Shutterstock

Pourquoi la dette publique effraie-t-elle autant ?

L’endettement des États pour répondre à la crise sanitaire a généré un certain nombre de craintes que les circonstances actuelles rendent infondées.
Le 21 juillet 2020, les Vingt-Sept étaient parvenus à un accord portant sur un emprunt communautaire de 750 milliards d’euros. Aris OIkonomou / AFP

Mutualisation de la dette européenne : les circonstances sont (presque) réunies pour une accélération

Les écarts de taux d’intérêt entre pays européens n’ont jamais été aussi bas et le contexte politique devient de plus en plus favorable à la contrepartie d'une fiscalité commune.
Le bilan de l’institution atteint aujourd’hui les 6 800 milliards d’euros, l’équivalent de 60 % du PIB de la zone euro. Yann Schreiber / AFP

Que se passerait-il si la BCE annulait la dette publique qu’elle détient ? Conversation avec Jézabel Couppey-Soubeyran

En réponse à la crise, la banque centrale européenne a accéléré son programme de rachat de dettes en portant son montant à 1 850 milliards d’euros le 10 décembre dernier.
Deux décennies après s’être fait connaître dans la crise argentine, les investisseurs spécialisés dans le rachat d’obligations pour une valeur décotée refont parler d’entre eux. Vijay Kirve / Shutterstock

Pour les fonds « vautours », le Black Friday c’est maintenant !

Sans solution face à la crise, deux fleurons français, Europcar et Vallourec, pourraient passer prochainement à prix fort sous le contrôle de fonds anglo-saxons.
Les politiques des banques centrales des pays « développés » ont conduit à une situation dont il paraît désormais difficile de sortir. CalypsoArt / Shutterstock

Taux d’intérêt bas et négatifs, nouveau paradigme de la finance ?

Les investisseurs mais aussi les banques pourraient s’accommoder d’une situation durable de taux au plancher.
La soutenabilité de la dette des pays à faible revenu est aujourd’hui menacée par les besoins de financement pour lutter contre la pandémie. Eduardo Soteras/AFP

Dette des pays en développement : la Covid-19 change la donne

Le moratoire sur les intérêts de la dette accordé par les organismes internationaux leur confère un rôle de « donneurs en dernier ressort » qui facilite le remboursement des créanciers privés.
Les programmes d’assouplissement quantitatif (quantitative easing) ont davantage bénéficié aux détenteurs d’actifs qu’à l’économie réelle ces dernières années. Anikin Denis / Shutterstock

Les politiques des banques centrales portent le risque d’épuisement de la croissance et de creusement des inégalités

Les injections massives de liquidité ne déboucheront pas sur une résurgence de l’inflation mais sur une baisse durable de la croissance et un creusement des inégalités.
L’arrivée de nouveaux investisseurs permet à de plus en plus d’États et d’entreprises de financer leurs projets sociaux. Romolo Tavani / Shutterstock

Social bonds : changement d’échelle pour une finance durable de marché ?

La crise sanitaire a conduit à une émission record de ces obligations qui visent à financer l’accès à l’éducation, à la santé ou à l’emploi.
« Si nous payons la dette, nous ne pouvons pas manger », peut-on lire sur les pancartes de manifestantes argentines à Buenos Aires, le 11 juin dernier. Juan Mabromata / AFP

Dettes publiques : le Covid-19 augmente la contagion sur le marché des obligations d’État

La pandémie a provoqué une baisse historique des taux des obligations d’État. Mais certains pays se retrouvent désormais beaucoup plus exposés à une crise de la dette.
Manifestation contre la situation économique à Jal el Dib, au nord-est de la capitale libanaise Beyrouth, le 11 juin 2020. Patrick Baz/AFP

L’envol de la dette publique à l’origine de la crise libanaise

La profonde crise économique dans laquelle est plongé le Liban s’explique par de multiples facteurs, au premier rang desquels la politique conduite depuis des années par sa Banque centrale.
Le dépôt du budget, en des temps meilleurs. Le ministre des Finances Éric Girard, est applaudi par les membres de son parti, dont le premier ministre Francois Legault, le 10 mars 2020, à l'Assemblée nationale. La crise de la Covid-19 provoque le dépôt d'une mise à jour économique. La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

Finances publiques en déroute, plus d’inégalités en vue

Québec et Ottawa risquent de devoir choisir entre augmenter leurs impôts ou diminuer leurs dépenses pour résorber les déficits encourus par la crise de la Covid-19. Une période d’austérité s’annonce.
Personne n’a désormais intérêt à ce qu’une économie majeure décroche brutalement, au risque d’entraîner toutes les autres dans son sillage. Isabel Infantes / AFP

Le monde est-il devenu « too big to fail » ?

Les mesures d’urgence, les habitudes des entreprises ou encore des consommateurs rendent le scénario du maintien de l’existant plus plausible que celui de l’avènement d’un « monde d’après ».

Top contributors

More