Menu Close

Articles on élevage industriel

Displaying all articles

Les poules élevées en cage représentaient en 2020 36 % de la production française, contre 47 % en 2019, selon l’Interprofession des oeufs. Shutterstock

Bien-être animal… parlons plutôt du bien-être des animaux

Le bien-être n’est pas un concept théorique désincarné. Il doit être appréhendé comme une réalité vécue par des êtres vivants sensibles et conscients dans leur relation à leur milieu de vie.
Avoir accès à l’extérieur, une des composantes essentielles du bien-être animal. Caroline Hommet

L’agriculture bio garantit-elle un meilleur « bien-être » des animaux d’élevage ?

Si la réglementation applicable aux élevages bio n’est pas optimale, elle garantit toutefois des conditions de « mieux-être » au regard des pratiques instaurées dans les élevages conventionnels.
Dans la filière porcine, si 4 fermiers sur 10 s’occupent de moins de 20 bêtes, 65 % du cheptel est élevé dans des exploitations de plus de 2 000 animaux. Montage : Jean-François Monier / AFP, et L214 (libre de droits).

Élevage intensif : entre militants animalistes et industriels, qui croire ?

Dire que « la majorité des éleveurs prend soin de ses animaux » n’empêche pas statistiquement le fait que « la très large majorité des animaux sont élevés dans des fermes-usines ».
Des vétérinaires identifient un animal victime de la peste porcine africaine dans une ferme à Hanoï (Vietnam), en mai 2019. Manan VATSYAYANA / AFP

De l’Europe à l’Asie, le rôle clé des élevages de porcs dans l’émergence des pandémies

Le porc fait partie des potentielles espèces ayant pu servir d’hôte intermédiaire dans l’évolution d’un coronavirus de chauves-souris vers le virus responsable de la Covid-19.
En cas d'épizootie comme la grippe aviaire, les éleveurs peuvent perdre leur production. Hagen Simon / Shutterstock

Podcast : Foie gras et chapons, le parcours industriel de tous les risques

Réveillon chez le Pr Lévêque, épisode 3/3.
Dans ce secteur, le rapport de force face aux distributeurs reste très défavorable aux éleveurs, déjà exposés aux risques d'épizooties et aux frondes des défenseurs du bien-être animal.
Les ventes des fines tranches roses qui se dégustent sur canapé triplent à l’occasion des fêtes de fin d’année. Image Point Fr / Shutterstock

Podcast : Le saumon, dans les remous de l’industrialisation et de la mondialisation

Réveillon chez le Pr Lévêque, épisode 2/3. CC BY27.2 MB (download)
L’industrie et le commerce et de ce poisson au cycle de vie si particulier s’inscrivent pleinement dans les grandes tendances de l’économie contemporaine.
Les bactéries résistantes aux antibiotiques présentes dans les élevages animaux peuvent contaminer l'Homme. Greg Ortega / Unsplash

Porcelet, bactéries et antibiorésistance : un trio dangereux pour la santé humaine

En abusant des antibiotiques dans les élevages, l’Homme menace sa propre santé.. L’antibiorésistance qui se développe chez l’animal peut en effet se propager à l’être humain. Explications.
Élevage industriel de volailles dans l’ouest de la France. Fred Tanneau/AFP

L’effrayant « bien-être » de la chose animale

Dans les élevages industriels, où la logique productiviste et l’hyper-technicisation dominent, se dessine une conception désincarnée du « bien-être animal ».

Top contributors

More