Menu Close

Articles on euro

Displaying 1 - 20 of 35 articles

Le 21 juillet 2020, les Vingt-Sept étaient parvenus à un accord portant sur un emprunt communautaire de 750 milliards d’euros. Aris OIkonomou / AFP

Mutualisation de la dette européenne : les circonstances sont (presque) réunies pour une accélération

Les écarts de taux d’intérêt entre pays européens n’ont jamais été aussi bas et le contexte politique devient de plus en plus favorable à la contrepartie d'une fiscalité commune.
En fin d’année, la Chine a émis de la dette souveraine en dollars et en euros plutôt qu’en renminbi. Ryvius / Shutterstock

Pourquoi les pays émergents et en développement émettent-ils encore de la dette en dollars et en euros ?

Les périodes de stress financier mondial, comme celle liée à la crise actuelle, entravent l’émission et l’achat de dette libellée en monnaie locale. La Chine ne fait pas (encore) exception à la règle.
Le plan européen décidé fin juillet renforce le caractère fédéral de l’Union qui est, selon la théorie, indispensable à la pérennité de la monnaie commune. IvanC7 / Shutterstock

Accord européen du 21 juillet 2020 : un premier pas vers une nécessaire consolidation de la zone euro

L’union des transferts prévue dans le texte répond à un premier impératif de la pérennité de la monnaie unique telle que définie par Robert Mundell. Une condition nécessaire, mais pas suffisante.
Les mini-bots ressemblent avant tout à une provocation du gouvernement Salvini envers Bruxelles. Stefano Guidi / Shutterstock

« Mini-bots », quand l’Italie agite le chiffon rouge monétaire

Le gouvernement Salvini envisage de lancer des « mini bons » du Trésor pour faciliter les remboursements de l’État envers les entreprises privées. Une manœuvre au succès pourtant plus qu’incertain…
Malgré les crises à répétition, les projets de changement de gouvernance de la zone euro restent dans les limbes. Philippe Huguen / AFP

Une zone euro plus sociale et plus démocratique ? Les citoyens attendent toujours

Ce dont l’Europe meurt depuis 20 ans, c’est de l’immobilisme des progressistes autoproclamés qui, tout en clamant être les « bons Européens », sont surtout les défenseurs d’un statu quo intenable.
Le pacte de stabilité de la zone euro empêche de répondre à l'ensemble des revendications des « gilets jaunes ». Stefano Spicca/Shutterstock

L’euro, grand absent de la séquence « gilets jaunes »

Les revendications des « gilets jaunes » illustrent une nouvelle fois le manque de pédagogie de l’exécutif sur le respect des contraintes liées à l’appartenance de la France à la zone euro.
Les propositions d'Olaf Scholz et de Bruno Le Maire, respectivement ministres de l'Économie allemand et français, n'ont pas entièrement convaincu leurs partenaires européens. John Thys/AFP

Le budget de la zone euro, une initiative utile mais déjà bien compromise

Les propositions franco-allemandes relèguent au second plan l’objectif de stabiliser les économies par un partage des risques entre les pays membres en cas de choc.
Le premier ministre grec Alexis Tsipras, le 4 juillet 2018. Sakis Mitrolidis / AFP

Crise en Grèce : une tragédie qui finit bien ?

La crise grecque aurait pu être l’occasion pour les pays de la zone euro de clarifier leurs intentions sur le dessein de la monnaie unique. Malheureusement, c’est loin d’être le cas.
Luigi Di Maio (à g.), ministre du Travail et de l'Industrie, et Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur, sont aussi chefs de file respectifs des mouvements populistes M5S et Ligue du Nord. Alberto Pizzoli / AFP

Le populisme italien menace-t-il la stabilité de la zone euro ?

L’alliance des populistes Ligue du Nord et M5S a donné naissance en Italie à un gouvernement eurosceptique. Quels risques sa politique économique fait-elle courir à l’Italie et à la zone euro ?
L'emblème de l'euro à Francfort. Metropolico.org / Flickr

L’euro en campagne

Étude sur longue période des effets de l’euro sur l’économie française : une influence plutôt positive, mais des réformes à lancer.

Top contributors

More