Menu Close

Articles on fatigue

Displaying all articles

Des personnes font la queue pour passer un test PCR afin de vérifier si elles sont infectées par le coronavirus SARS-CoV-2, à Paris le 29 août 2020. Christophe Archambault / AFP

Covid-19, quand les symptômes persistent : que sait-on des formes longues de la maladie ?

Certains malades de la Covid-19 voient leurs symptômes persister ou sont victimes de résurgences de la maladie après une apparente rémission, voire de nouveaux symptômes. Comment l’expliquer ?
Et si la paresse ou l’oisiveté était une manière d’exprimer notre volonté d’être libre ? PointImages / Shutterstock

Podcast : Est-on vraiment libre de se reposer ?

Le repos constitue la clef de notre possibilité de faire des choix signifiants pour nous-mêmes, et donc une clef pour notre liberté.
La tranquillité du corps et celle de l’âme sont liées au point qu’il s’avère impossible d’envisager l’une sans l’autre. Evgeny Atamanenko / Shutterstock

Podcast : Le repos fait-il le bonheur ?

Être au repos c’est avant tout savoir capter les circonstances du moment, la « bonne heure »… Cela suppose une présence au monde qui permet d’atteindre la tranquillité de l’âme.
Face au volume de divertissements accessibles, il est devenu très difficile de s’ennuyer vraiment c’est-à-dire de profiter des vertus de l’ennui. G-Stock Studio / Shutterstock

Podcast : Cultivons l’ennui !

Chercher à convertir son existence plutôt que vouloir se divertir à tout prix, c’est le conseil du philosophe François L’Yvonnet dans cet épisode qui interroge le lien entre repos et ennui.
Se reposer consiste aussi à ne pas être disponible pendant un moment. Sergey Mironov / Shutterstock

Podcast : Le travail, simple antithèse du repos ?

D’après le philosophe Ghislain Deslandes, si l’intensité est devenue une vertu, le repos ne doit plus s’envisager comme un moment du travail, mais bien comme un changement radical de rapport au temps.
Une étude de la Chaire Apicil Santé et performance au travail à l'EM Lyon Business School souligne le lien entre douleurs chroniques et engagement dans le travail. Nopphon_1987/Shutterstock

Douleurs chroniques, un mal aussi silencieux que ravageur en entreprise

Le stress, la fatigue, et même le sentiment d’injustice sont ressentis de manière plus forte chez les personnes qui souffrent de douleurs chroniques depuis plus de trois mois.
La majorité des patients atteints de cancer considèrent que la fatigue affecte leur vie quotidienne autant que la douleur, voire plus. Shutterstock

Comment mieux prendre en charge la fatigue liée au cancer

La fatigue est l’un des symptômes les plus fréquents du cancer. C’est aussi l’un des moins pris en compte. Pourtant des solutions existent, à condition de bien identifier l’origine de l’épuisement.

Top contributors

More