Articles on Etat islamique

Displaying 61 - 80 of 87 articles

Parade militaire dans la région de Raqqa. Stringer/Reuters

Décrypter Daech : d’où vient-il et que veut-il ?

Quelles sont les origines de Daech ? Que veut-il ? The Conversation publie une série d’articles permettant de mieux comprendre la nature de ce groupe qui au Levant fait régner la terreur.
Des combattants loyaux au gouvernement reconnu par la communauté internationale célèbrent la prise d'un quartier de Benghazi, le 23 février 2016. Abdullah Doma / AFP

Libye : l’intervention internationale, une fatalité ?

Alors que l’État islamique s’est nourri des failles de la transition libyenne, une intervention internationale agirait plus sur les symptômes de la désunion nationale que sur ses causes politiques.
Œuvre de Ben, rue de Bellevile à Paris. Jeanne Menj/Flickr

Les attentats et le piège des mots

Les attentats de Paris ont propulsé dans notre vocabulaire des mots forts qui nous paraissent souvent inadéquats : guerre, kamikaze, djihadisme ou Daech. D’où vient ce malaise ?
Des membres de l'Etat islamique paradent dans les rues de Raqqa, en juin 2014. Reuters

Al-Qaida en a rêvé, Daech l’a fait 

Une compétition mortifère et lourde de menaces oppose Al-Qaida et Daech. Le premier a rapidement versé dans le terrorisme global, tandis que Daech cherche en priorité à restaurer le califat.
La plupart des réfugiés syriens sont des familles, plutôt éduquées, qui tentent de refaire leur vie en Europe. Robert Atanasovski/AFP

Quel lien entre les attentats et l’accueil des réfugiés ?

Les terroristes liés à Daech se glissent-ils dans les cohortes de migrants qui affluent en Europe ? De possibles manipulations autour des attentats de Paris ne doivent pas rejaillir sur les réfugiés.
Ces Irakiennes protestent contre les abus de Daech à l’encontre des femmes. Haidar Mohammed Ali / AFP

« Dabiq », ou la propagande machiste des soudards de Daech

Adepte des technologies modernes de communication, Daech utilise son magazine mensuel Dabiq pour justifier notamment sa conception moyenâgeuse des relations hommes-femmes.
Le masque de Guy Fawkes, porté par le personnage de V dans la BD « V pour Vendetta », est utilisé par les Anonymous pour garantir leur anonymat. Thierry Ehrmann/flickr

Avec #OpISIS, les hackers d’Anonymous passent à l’assaut virtuel

En riposte aux attentats de Paris, les Anonymous ont déclenché une vaste opération visant les sites et comptes utilisés par Daech. Un raid en dehors de tout cadre légal, et aux résultats incertains.
A Saint-Denis, le 18 novembre, des policiers prêts à intervenir. Eric Feferberg/AFP

France, mère des arts, des lois… et du terrorisme

La France, mère du terrorisme ? La question est dérangeante au lendemain des attentats du 13 novembre. Historiquement, c’est pourtant dans le sillage de la Révolution française qu’il a émergé.
Le porte-avions Charles-de-Gaulle quitte la rade de Toulon pour le littoral syrien, le 18 novembre. Anne-Christine Poujoulat/AFP

Syrie : la coalition et… la partition

Depuis les attentats du 13 novembre, Paris et Moscou se sont rapprochés sur le dossier syrien. Mais ce tournant diplomatique ne sera pas suffisant pour venir à bout de Daech sur le terrain.
La Tour Eiffel en tricolore, comme de nombreux monuments à travers le monde. Ludovic Marin/AFP

Contre Daech, l’introuvable coalition

Après le choc des attentats du 13 novembre, la France veut mobiliser tous azimuts ses partenaires pour intensifier la lutte contre Daech. Mais le succès de cette entreprise est hautement aléatoire.
Les patrouilles militaires ont été renforcées depuis le 13 novembre, comme ici à l'aéroport Charles-de-Gaulle. Eric Feferberg/AFP

Contrôler la « guerre » : les exigences de la logique stratégique

Selon les plus hautes autorités de l’État, la France est en guerre. Mais de quelle guerre s’agit-il ? Et Paris a-t-il une stratégie sur le long terme ? Cela suppose d’abord de savoir qui nous sommes.
Dans les rues de Paris, des mots pour exorciser la peur. Yves Herman/Reuters

La guerre avec Daech franchit un nouveau cap

Face à l’engagement de nouvelles puissances en Syrie et à des défaites symboliques sur son terrain, Daech déploie une nouvelle stratégie. Les attentats de Paris en sont un effroyable épisode.
Dans les rues de Paris, des mots pour exorciser la peur. Yves Herman/Reuters

La guerre avec Daech franchit un nouveau cap

Face à l’engagement de nouvelles puissances en Syrie et à des défaites symboliques sur son terrain, Daech déploie une nouvelle stratégie. Les attentats de Paris en sont un effroyable épisode.
Un homme joue «Imagine» de John Lennon, à proximité du Bataclan, au lendemain de l'attaque. Kenzo Tribouillard/AFP

La musique ne doit pas céder à la menace

Une salle de spectacle célèbre à Paris, le Bataclan, a été prise pour cible par les terroristes le 13 novembre. À travers elle, c’est la liberté d’expression qui a été visée.
«Il flotte mais ne sombre pas». Devant le Carillon, l'un des lieux visés vendredi soir par les terroristes à Paris. Dominique Faget/AFP

Après les attentats de Paris, la puissance publique mise à l’épreuve

Dix mois après « Charlie Hebdo », et malgré le renforcement des capacités des forces de sécurité, la capitale française a été à nouveau frappée par le terrorisme. L’État est-il dépassé ?
En Jordanie, le Premier ministre Valls inspecte l'un des Mirage 2000 qui frappent en Syrie. Kenzo Tribouillard/AFP

Frappes en Syrie : quel cadre en droit international ?

Pour frapper les jihadistes en Syrie, y compris français, Paris invoque le « droit à la légitime défense » prévu par l’ONU. Mais à quelles conditions peut-on exercer un tel droit ?

Top contributors

More