Menu Fermer

Articles sur service public

Affichage de 1 à 20 de 28 articles

61 % des enfants de moins de 3 ans sont gardés la majeure partie du temps par leurs parents, en général par la mère. Markus Baumeler/Pixabay

Petite enfance : en 2021, ces contraintes qui pèsent encore sur le choix des modes de garde

De nouveaux modes d’accueil se développent, comme les maisons d’assistantes maternelles. Mais cela donne-t-il vraiment plus de marge de choix aux parents pour organiser la garde de jeunes enfants ?
La crise du coronavirus a contribué à dégrader encore davantage les conditions de travail des professionnels du social. Lucas Barioulet/AFP

Comment le travail social est-il devenu un métier à risque ?

Les travailleurs sociaux sont aux prises avec deux phénomènes particulièrement inquiétants : les comportements violents des personnes qu’ils accompagnent et les conséquences de la crise sanitaire.
La Cité internationale de la gastronomie de Lyon, dans le Grand Hôtel Dieu - Plafond du petit dôme. Wikipedia

Débat : Confier des lieux culturels à des acteurs privés, une fausse bonne idée ?

Réflexion autour des modes de gestion des lieux culturels, après la fermeture cet été de la cité de la gastronomie de Lyon, inaugurée en octobre 2019.
L’État doit également s’assurer que sa délégation ne passe pas d’acteur en acteur, par exemple des collectivités locales à des prestataires extérieurs puis à des sous-traitants. Africa Studio / Shutterstock

Pour répondre aux difficultés de la responsabilité sociale et environnementale, l’État choisit de déléguer

L’impossibilité d’assumer une responsabilité commune à toute la société contraint l’État à l’étendre à d’autres acteurs comme les collectivités publiques. Ce qui n’est pas sans risques.
En France, le gouvernement « plateforme » émerge depuis quelques années pour que les acteurs publics puissent bénéficier des idées des citoyens. Novikov Aleksey / Shutterstock

État-plateforme : quand fonctionnaires et usagers deviennent entrepreneurs des services publics

Ce modèle nécessite une démarche d’innovation ouverte permettant aux administrations publiques de collaborer avec leurs parties prenantes, de la conception à l’évaluation de leurs politiques.
Le général Yves Metayer (à gauche), chef des Forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI), aux côtés de Catherine Barbezieux, directrice de l'hôpital de Mamoudzou (CHM), sur l'île française de Mayotte, le 11 juin 2020, lors d'une visite à l'Élément militaire de réanimation du Service de santé des armées (EMR-SSA) déployé en soutien au CHM. Ali Al-Daher/AFP

Le monde militaire face au Covid-19

Les armées et les industries de défense ont été mises à contribution dans la lutte contre le Covid-19. Analyse de leur implication en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie.
À l’hôpital Saint-Louis (Assistance Publique - Hopitaux de Paris) comme ailleurs, l’épidémie de Covid-19 a forcé les personnels à s’adapter. Martin Bureau / AFP

Débat : L’épidémie de Covid-19 incite à remettre à plat la gestion de l’hôpital

La vague du Covid-19 a brutalement révélé les faiblesses du service public hospitalier, longtemps ignorées malgré les avertissements à répétition de ses personnels. Quels enseignements en tirer ?
Dans la crise actuelle, personne n’a individuellement intérêt à faire d'efforts puisque l'accès aux soins est garanti à tous (photo prise le 11 mai, au premier jour du déconfinement, le long des quais de Seine à Paris). François Guillot/AFP

Déconfinement : échappera-t-on à la « tragédie des communs » ?

Selon la théorie, les services de santé, qui s’apparentent à un bien commun, sont voués à la surexploitation. La présence de « passagers clandestins » refusant les règles serait ainsi inexorable…
Ici à Chassant, le 1er avril 2020: les retards pris dans le relevé et distribution de courriers pourraient avoir de graves conséquences sur la santé des nouveaux-nés. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le Covid-19 met en péril le dépistage néonatal

Le bouleversement de La Poste en temps de crise sanitaire est particulièrement inquiétant pour certaines missions de service public comme le programme national de dépistage néonatal.
Les droits spécifiques comme la possibilité de partir en retraite plus tôt coûteraient entre 2 et 3 milliards d’euros par an au contribuable. Christophe Archambault / AFP

Régimes spéciaux : quel coût pour l’État ?

En 2017, 5,5 milliards d’euros ont été dépensés par l’État pour financer le déséquilibre démographique et les droits catégoriels des trois grands régimes spéciaux de retraite.
La hausse des frais d'inscription à l'université n'est pas seulement technique et comptable, elle reflète des choix politiques. Shutterstock

Augmenter les droits d’inscription à l’université : une autre conception du service public ?

Financer l’enseignement supérieur par l’impôt, c’est le considérer avant tout comme un service public participant à l’éducation des citoyens. Une vision en mutation aujourd’hui ?
Les associations ont été pionnières dans l’organisation des services d’aide à la vie quotidienne auprès des personnes âgées. Alpa prod/Shutterstock

Les associations sont-elles solubles dans le marché ? L’exemple de l’aide à domicile

Les auteurs du livre « Économie politique des associations » décryptent les tensions entre les logiques marchandes et les missions des associations au travers de l'exemple des services à la personne.
La coach Corinne Diacre observe les joueuses de l'équipe de France de football féminin s'entraîner à Croissy-sur-Seine, près de Paris, le 6 juin 2019. Lionel Bonaventure / AFP

Le monde sportif sera-t-il à la hauteur de ses nouvelles responsabilités ?

La création de l’Agence nationale du sport, qui coïncide avec une forme de retrait de l'État, induit un mode de décision collégiale peu commun dans le sport en Europe.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus