Menu Close

Articles on État islamique

Displaying 1 - 20 of 115 articles

Des voitures brûlées lors de l'invasion du Hamas dans le kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023. Les images diffusées par le groupe terroriste font partie d'une nouvelle forme de propagande visant à démoraliser le camp ennemi. (AP Photo/Francisco Seco)

Tout comme Daesh, le Hamas diffuse les images de ses atrocités afin de maximiser leur impact psychologique

En diffusant les images brutales de son opération du 7 octobre, le Hamas se rapproche du modus operandi de communication de l’État islamique. Il a bien compris leur pouvoir comme arme de guerre.
Mossoul, le 10 juillet 2017 : des militaires irakiens célèbrent l’annonce par le gouvernement de la libération de la ville, longtemps aux mains de l’État islamique. Fadel Senna/AFP

L’État islamique est-il défait ?

Des années durant, Daech a terrorisé les populations syrienne et irakienne, et commis de nombreux attentats en Europe, en Afrique, en Asie. Aujourd’hui, peut-on dire que la nébuleuse a disparu ?
Le 2 mai 2012, à l’occasion du premier anniversaire de l’élimination d’Oussama Ben Laden, des membres d’un parti islamiste lui rendent hommage et promettent de venger sa mort, à Quetta, Pakistan. Banaras KHan/AFP

Guerre contre le terrorisme : comment sortir de la spirale sans fin de la vengeance ?

La « guerre contre la terreur » proclamée après le 11 septembre 2001 est soutenue par une rhétorique centrée sur la vengeance.
Des femmes vivant dans le camp de personnes déplacées de Dalori, dans le nord du Nigeria, en 2019. Audu Marte/AFP

Au Nigeria, contre-terrorisme et avortements forcés

Une enquête explosive de Reuters révèle que de nombreuses femmes auraient été forcées à avorter par l’armée nigériane dans les territoires libérés du joug des djihadistes.
Des femmes irakiennes se rassemblent sur la place Tahrir de Bagdad le 25 janvier 2023 pour demander une amnistie générale pour leurs parents masculins emprisonnés et condamnés à mort pour des attaques contre les troupes américaines après le renversement de Saddam Hussein en 2003 et pour découvrir où se trouvent leurs proches disparus au cours des années de conflit sectaire sanglant qui ont balayé le pays après la chute du dictateur. Ahmad Al-Rubaye/AFP

Vingt ans après l’invasion américaine, l’Irak peut-il enfin connaître une paix durable ?

Vingt ans après l’offensive américaine, l’Irak demeure un État instable traversé par de fortes tensions.
Deux gardes-frontières talibans sur le Pont de l’Amitié Afghanistan-Ouzbékistan, le 27 octobre 2021. Au second plan, des gardes-frontières ouzbeks inspectent un camion. Wakil Kohsar/AFP

Asie centrale-Afghanistan : des frontières sous haute surveillance

Le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan affirment que le voisinage du très instable Afghanistan nécessite un large soutien international. Un argument qu’il convient de décrypter.
Un combattant taliban garde les lieux du site du double attentat suicide revendiqué par l’EI ayant fait plus de 182 morts, dont 13 soldats américains. Le 26 août 2021, aéroport de Kaboul. Wakil Kohsar/AFP

Comment le djihadisme pourrait prospérer dans l’Afghanistan des talibans

Les talibans promettent qu’ils ne permettront pas aux mouvements djihadistes de prospérer sous leur autorité. Mais il est presque certain que les groupes locaux profiteront de leur prise de pouvoir.
Des combattants brandissent un drapeau de l’État islamique durant une marche d’entraînement près de Homs, en Syrie, le 30 octobre 2016. Mahmoud Taha/AFP

Bonnes feuilles : « Terrorisme : les affres de la vengeance »

L’histoire du terrorisme est traversée par la vengeance. Omniprésente, la notion reste pourtant un angle mort des études sur le sujet. Cet ouvrage la remet au centre et tente de la déchiffrer.
Vingt ans après les attentats de New York et Washington, dix ans après l’élimination d’Oussama Ben Laden, l’idéologie djihadiste demeure présente dans de nombreux pays du monde. STR/AFP

Les djihadistes peuvent-ils gagner ?

Chasser « les juifs et les croisés » des terres d’islam, renverser les gouvernements « apostats » et unifier l’oumma : c’était l’objectif de Ben Laden, et c’est toujours celui de ses épigones.
Des corps sont déchargés d’une camionnette à l’extérieur d’un hôpital après l’attentat qui a tué une centaine de personnes à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul, le 26 août 2021. L’attaque a été revendiquée par l’État islamique au Khorassan. Wakil Kohsar/AFP

Qu’est-ce que l’État islamique au Khorassan, qui a revendiqué l’attentat de l’aéroport de Kaboul ?

Deux experts présentent l’État islamique au Khorassan, la branche afghane de Daech, active depuis plusieurs années, qui a revendiqué le sanglant attentat commis le 26 août devant l’aéroport de Kaboul.
Des enfants jouent devant un véhicule de combat Bradley (BFV) américain en patrouille dans les champs pétrolifères de Suwaydiyah, dans la province de Hasakah (nord-est de la Syrie), le 13 février 2021. Delil Souleiman/AFP

La carte kurde dans le jeu de Joe Biden face à l’Iran

Affaiblir l’Iran en promouvant l’autonomie kurde dans le nord-est de la Syrie voisine : telle est la ligne complexe choisie par l’administration Biden.
Des centaines de personnes adhérant à l'idéologie djihadiste créent des communautés clandestines sur des réseaux sociaux publics. Pixabay/geralt

Sur les réseaux sociaux, une djihadosphère en constante évolution

Dénonçant la traque numérique dont ils font l’objet, les cyber-militants du djihad armé adaptent leurs usages des réseaux comme leurs messages.
Samira, originaire de Belgique, marche avec son fils au Camp Roj, dans le nord de la Syrie. Son mari français est emprisonné pour des liens avec l'EI. Elle essaie de rentrer en Belgique où elle dit vouloir réintégrer la société. Mais leur rapatriement suscite la controverse. (AP Photo/Maya Alleruzzo)

Rapatriement des enfants de djihadistes : que doit faire le Canada ?

Après avoir investi d’importants efforts pour la prévention contre l’extrémisme violent, il reste difficile pour les États de gérer la phase post Daech et notamment le retour des anciens combattants.
La yézidie Nadia Murad devenue la porte-parole politique d'une communauté victime de l'Etat Islamique, ici à Biarritz, en France le 9 juillet 2019. Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Les yézidis : du trauma au combat politique

Victimes par excellence de l’État Islamique, les yezidis sont aujourd’hui représentés par Nadia Murad, figure de la scène internationale qui rompt pourtant avec les traditions de sa communauté.
Un combattant des forces rebelles syriennes soutenues par la Turquie tient une peluche dans la ville de Saraqib, province d'Idlib, le 27 février 2020. Bakr Alkasem/AFP

Idlib : vers un rapprochement entre la Turquie et les États-Unis ?

L’offensive syrienne sur la poche d’Idlib a forcé la Turquie à se tourner vers Washington et vers l’OTAN. L’alliance d’Ankara avec les forces occidentales reste toutefois fragile.
John Martin, La septième plaie d'Égypte, 1823. Pour les djihadistes, l'épidémie de Covid-19 relève d'un châtiment divin. Wikipedia

Quand la propagande djihadiste s’empare de la crise sanitaire

Les mouvances djihadistes interprètent la crise sanitaire actuelle comme un signe évident de la colère de Dieu contre les « nations croisées ». Leur détermination s’en trouve encore renforcée.
Le représentant spécial des États-Unis en Afghanistan, Zalmay Khalilzad, et le cofondateur des talibans, le mollah Abdul Ghani Baradar, signent l'accord de paix lors d'une cérémonie dans la capitale qatarie, Doha, le 29 février 2020. Giuseppe Cacace/AFP

L’accord entre les États-Unis et les talibans : un jeu de dupes ?

Le 29 février, un accord supposément historique a été signé entre les États-Unis et les talibans. Pour autant, la paix en Afghanistan est encore loin d’être assurée…

Top contributors

More