Articles on fondations

Displaying all articles

Aux États-Unis, il n’est en effet pas rare de voir des anciens, une fois qu’ils ont fait fortune, verser de généreuses oboles à l’établissement dont ils sont diplômés. Ruben Martinez Barricarte

Débat : Pourquoi les fondations d’universités peinent à lever des fonds

Prometteur sur le papier, le modèle de la fondation d’université s’avère plutôt décevant. Mais peut-être n’était-il tout simplement pas adapté à un pays comme la France ?
Bill Gates, fondateur de Microsoft et co-président de la fondation éponyme à l'université de Prétoria, sur le campus Mamelodi. Sa fondation est particulièrement active dans le domaine de la santé mais finance également de nombreuses institutions dédiées à la recherche. Marco Longari/AFP

Quelle est l’influence des fondations américaines sur les universités en Afrique ?

Les fondations américaines se sont peu à peu imposées comme déterminantes dans le secteur universitaire africain.
Le logo présenté, le 18 janvier, à Paris pour l'appel à projets lancé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Les dangers (relatifs) de la culture de l’impact

Une nouvelle culture de l’impact a saisi depuis quelques années le secteur de la générosité. Les bienfaits sont profonds. Les risques, hélas, peuvent l’être tout autant.
La Fondation Bill and Melinda Gates produit-elle des cas parfaits de partenariats pubic-privé ? Nam-ho Park / Flickr

Les facteurs clés de succès d’un partenariat public‑privé

Les ingrédients clés d’un partenariat public-privé capable de créer de la valeur à la fois économique et sociale. Analyse et exemples.
L'intervention du mécène américain Bill Gates lors de la 21ᵉ conférence internationale sur le sida, organisée à Durban (Afrique du Sud) en juillet 2016. Masimba Sasa

Bill Gates : « Je crois à la collaboration Sud-Sud pour relever les grands défis de santé »

Cinq sommités de différentes universités en Afrique questionnent le milliardaire américain sur la lutte contre le sida sur ce continent. On apprend autant de leurs questions que de ses réponses.

Top contributors

More