Menu Close

Articles on mérite

Displaying all articles

Vote lors du premier tour de l'élection législative de 2022 à Saint-Savin, le 12 juin. . Thibaud Moritz/ AFP

La confiance politique exige la reconnaissance du mérite

Une autre lecture de l’année électorale montre que le malaise démocratique repose aussi sur l’idée d’un mensonge institutionnel.
Et si nous invitions les enfants à jouer à des jeux et participer à des activités où l’on ne gagne que si tout le monde gagne ? Shutterstock

Débat : Et si nous et nos sociétés entrions dans nos « secondes vies » ?

Et si nous n’étions pas invulnérables ? C’est l’une des grandes leçons du Covid-19. et le premier pas vers la prise de conscience, collective, qu’éduquer à la compassion est essentiel.
Si l’inclusion d'élèves à mobilité réduite ne semble plus faire l’objet de contestation, la situation se complique dans les cas de handicaps invisibles. Shutterstock

Quel regard les enseignants portent-ils sur l’école inclusive ?

L’organisation même du système éducatif à travers sa fonction de sélection semble pouvoir créer des barrières à la mise en place de l’éducation inclusive, plaçant les enseignants face à des dilemmes.
La croyance en la méritocratie conduit les individus à endosser la responsabilité de leurs bons résultats…comme de leurs échecs. Shutterstock

Croire au mérite aide-t-il (ou non) les élèves à réussir ?

Si la croyance en la méritocratie peut encourager les élèves dans leurs efforts, elle contribue aussi à légitimer des inégalités. Explications à l’occasion de la Journée du refus de l’échec scolaire.
Face au problème crucial sur lequel butent toutes les sociétés – comment répartir les « places » et choisir ceux qui nous gouvernent -, nous avons, depuis la Révolution, mis en avant le mérite. Shutterstock

Le mérite est-il encore un idéal démocratique ?

La critique de la méritocratie se focalise en général sur son fonctionnement, pointant les biais de recrutement des élites. Mais ne faut-il pas aussi interroger le bien-fondé de cet idéal ?
Le premier ministre Edouard Philippe s'adresse aux élèves de la promotion 2018 à l’ ENA - le 18 mai 2018, Strasbourg. FREDERICK FLORIN / AFP

Supprimer l’ENA ou tempérer le mépris d’État ?

Des promotions « Cyrano de Bergerac » à « Molière » en passant par « Senghor », qu’ai-je appris au cours des 20 années écoulées sur l’ENA, qui puisse contribuer à la réflexion sur sa suppression ?
La sélection en Master doit s’effectuer par le mérite, par l’esprit combatif, l’acceptation de l’échec, le travail de recherche et de formation dirigé par les enseignants. Beyrouth

La condition de la réussite en Master est la sélection

L’enseignement supérieur ne peut pas être une fabrique des diplômes évaluée sur son taux de productivité.

Top contributors

More